Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 21:32
 
Cabecera Blog Apdda copia

L’APDDA (Asociacion Parlementaria en Defensa de los Animales) regroupe de nombreux parlementaires espagnols qui travaillent avec des agents sociaux sensibles à la cause animale et à la maltraitance et qui essaient de porter jusqu’au Congres des initiatives parlementaires dans le domaine de la défense animale.
Plusieurs articles ont été publiés sur ce blog concernant ce groupe:
 
LISTE DES PARLEMENTAIRES APPARTENANT A L’APDDA:
 
Cette association demande donc que la zoophilie soit considérée comme délit pénal avec condamnation  de 1 an à 3 ans de prison pour toute agression sexuelle “sur un animal par voie vaginale, buccale ou anale, par introduction de membre corporel ou objets dans les voies citées ci-dessus”.
 
De même l’association réclame 1 à 3 ans de prison (au lieu des 6 à 18 mois actuels) et ce surtout en cas de récidive sachant que dans le contexte actuel les peines de prison ne sont jamais réalisées si la peine est de moins de 2 ans, si le condamné n’a jamais eu d’antécédent pénal et si les responsabilités civiles ont été satisfaites (paiement d’indemnisation).
La situation actuelle fait que, pénalement, les peines de prison pour maltraitance animale ne sont jamais respectées et  donc ainsi, la société n’a aucune conscience de la gravité de ces actes.
 
Pour finir, le groupe propose que l’augmentation de la peine ne soit pas fonction de la mort de l’animal maltraité car, souvent, la mort devient un soulagement pour l‘animal et suppose que l’acte de maltraitance pénalement blâmable ne le soit que dans le cas où s’en suit la mort de l’animal.

 
PETITION EN LIGNE POUR SOUTENIR L’APDDA


XPhpbRQmoXeAtky-556x313-noPad.jpg
Repost 0
Published by LN Verdier - dans PETITIONS
commenter cet article
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 22:44
Repost 0
Published by LN Verdier - dans PETITIONS
commenter cet article
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 21:35
Une petite vidéo concernant le sauvetage des chiens de Punta Umbria. Des chiens que l’on disait dangereux pour la population, un faux prétexte pour justifier un assassinat en masse......

 
PUBLIE LE 20/02/2013
Le PACMA est arrivé à son but en obtenant, lors de sa campagne contre les atrocités de Punta Umbria, que soient envoyés quelques 2.600 fax demandant aux autorités d’Andalousie et à la municipalité de Punta Umbria l’arrêt immédiat du massacre des chiens errants.
En espérant que cette campagne aboutisse à une décision d’abandon de telles pratiques honteuses .....
PUBLIE LE 7/02/2013
487420_10200503764055384_147103037_n.jpgLe massacre de Punta Umbria .... suite
Beaucoup de mobilisation sur place pour empêcher que le massacre ne continue car effectivement l’abattage massif des chiens dits “sauvages” ne s’est pas arrêté malgré la forte médiatisation de cette horreur.
Un appel au rassemblement est lancé pour jeudi 6h du matin et essayer d’empêcher sur place la battue.
L’association Valverde del Camino  de Huelva sont arrivés sur place à sauver 8 chiens adultes de diverses races et 10 chiots entre 7 et 12 mois. D’autres chiens devraient être sauvés
Fatima, la vétérinaire de la Clinique Vétérinaire de Bellavista (Séville) va également se rendre sur place avec des fléchettes anesthésiantes pour essayer de neutraliser les plus craintifs.
C’est quand même incroyable que l’on en arrive à qualifier de “sauvages” et “dangereux” pour la population de pauvres chiens qui ne font rien d’autre que de se regrouper pour survivre
Encore plus aberrant, qu’une fois massacrés, on ne contrôle même pas si toutefois ils ne seraient pas pucés et ainsi pouvoir se retourner contre la véritable sauvagerie ..... celle qui consiste à se débarrasser de son animal

On ne parle même pas de ce communiqué délirant de la municipalité demandant aux autorités d’augmenter la surveillance sur le territoire où se trouvent les chiens par le biais de la guardia civil, du seprona et ce ...... pour sauvegarder la sécurité des promeneurs et des habitants du secteur.

PUBLIE LE 3/02/2013

Province de Huelva:

img_57775.jpg

Des groupes de défenseurs des animaux se sont déplacés à Punta Umbria pour protester contre ce qu’ils appellent un “safari sportif” qui a consisté à abattre sur place de pauvres chiens abandonnés et que l’on a laissé se décomposer sur place.
Au lieu de faire appel à l’entreprise en charge de récupérer les animaux abandonnés, le maire a préféré faire appel aux chasseurs pour faire le “ménage”.
L’affaire a commencé avec un poulain retrouvé mort, soit disant attaqué par des chiens errants.
Et ce n’est pas la première fois que ce genre de raid a lieu.
Une battue qui aurait pu s’avérer très dangereuse pour les promeneurs éventuels vu qu’il n’y avait sur place aucun panneau de signalisation et qu’aucune annonce n’avait été faite. Il est arrivé également que ce genre de battue soit réalisée par la police locale.

Une pétition est en ligne
SVP, signez et partagez entre tous os contacts y compris sur les réseaux sociaux.

EYXLafciyHTpLao-556x313-noPad.jpg

Repost 0
Published by LN Verdier - dans PETITIONS
commenter cet article
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 22:35
Une pétition mise en ligne par Igualdad Animal demandant la fermeture de cette ferme espagnole.
Pétition adressée au Conseiller en Agriculture de Catalogne ainsi qu’à Air France et Aeronova pour que cessent les transports de ces animaux.

Repost 0
Published by LN Verdier - dans PETITIONS
commenter cet article
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 22:31
pTpZlpljzCNDxwP-556x313-noPad.jpgCela fait maintenant quelques années que ce blog informe de la situation dramatique que vivent les loups ibériques, persécutés chaque année dans diverses provinces espagnoles, chassés, tués et voués à tous les trafics juteux.
Deux pétitions que vous pouvez signer et faire circuler.
- L’une réclame que cessent les battues de loups dans les Asturies et que soit fait un recensement des spécimens restants:
- L’autre réclame la fin de l’extermination du loup de Castilla y Léon
Repost 0
Published by LN Verdier - dans PETITIONS
commenter cet article
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 21:08
Repost 0
Published by LN Verdier - dans PETITIONS
commenter cet article
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 19:20
Une bonne nouvelle: la Conseillère a annulé son ordre autorisant les chasseurs à tirer à vue sur les chiens abandonnés du secteur.
Le texte de pétition disait que 15 chiens rodant dans le secteur avaient été tués mais il semblerait que l'autorisation de les tuer ait été annulée à temps. Ces 15 chiens déambuleraient depuis cet été et les moyens mis en place pour les capturer auraient échoués (cage trappe, collets ...).
Chose étonnante: ce serait les 4 chasseurs désignés pour les tuer qui auraient refusés de se soumettre à cette décision. Ajouté à cela les nombreuses protestations de défenseurs des animaux et les réseau sociaux qui ont largement partagé, les autorités locales n’ont pu faire autrement que d’annuler la décision.

PUBLIE LE 21/12/2012
tenerife.jpgLa Conseillère insulaire chargée de l’Environnement a donné l’autorisation aux chasseurs de tirer à vue sur 15 chiens abandonnés dans le secteur de “Los Cristianos-Les Chrétiens” (ça ne s’invente pas ....).
La raison de cette décision : l’impossibilité, par manque de moyens, de capturer ces chiens. Beaucoup de contradictions dans cette décision qui prétend que les animaux sont dangereux mais ajoute qu’il n’a jamais été possible de les capturer car fuyant à l’approche d’humains.
Tenerife ne parle pas de chiens abandonnés mais de chiens sauvages et donc considérés comme nuisibles, une notion assez générale en Espagne quand on parle d’animaux abandonnés.
La pétition ci-dessous demande à la Conseillère Ana Guadalupe Mora Padilla d’utiliser d’autres moyens non mortels pour capturer ces animaux : tirs anesthésiques etc ....
Ces 15 chiens ont été abattus, espérons que cette pétition évite qu’un tel carnage ait lieu à nouveau

603339_563155617044022_1139870846_n.jpg
PETITION A SIGNER SVP ET FAIRE TOURNER
Repost 0
Published by LN Verdier - dans PETITIONS
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 21:38
zoosanitario.jpgAYANDENA (Ayuda Animal y Defensa Natural)
il s’agit d’une association dont le principal objectif est d’arriver au sacrifice zéro à l’intérieur de la perrera de Seville.
Cette association ne gère pas la perrera mais s’est engagée à sortir un maximum d’animaux de cet enfer pour les céder à l’adoption en espérant que l’ampleur de la tâche ne les empêche pas de pratiquer une traçabilité de tous les animaux sortis de là pour partir aux quatre coins de l’Europe ... mais là n’est pas notre sujet du jour.
Les animaux sont en train de mourir de froid dans cette perrera et ce n’est malheureusement pas des manteaux qui changeront grand chose aux conditions de vie lamentables de ces animaux dans des installations qui ne sont plus entretenues depuis des années parles autorités, les seuls rares travaux effectués l’ayant été par les employés eux-mêmes qui en ont pris l’initiative.
Quatre chiens dont trois chiots, deux chats et même une poule sont morts de froid ces derniers jours. On a trouvé également un cheval mort enlisé dans la boue glacée jusqu’aux genoux.
Ce n’est pas le premier hiver qui soit fatal aux animaux du zoosanitario de Seville. Les intempéries de ces jours ci avec un degré très haut d’humidité ont amené le thermomètre à 1° avec une humidité de 91%.

Une pétition est à signer SVP et à faire circuler dans vos carnets d’adresse et sur les réseaux sociaux, pour la fermeture définitive du zoosanitario de Seville
Repost 0
Published by LN Verdier - dans PETITIONS
commenter cet article
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 21:32
SVP une pétition à signer et faire circuler, réclamant que la chasse soit suspendue sur les territoires espagnols fortement
touchés récemment par les feux
sanglier
On appelle ça une négligence, moi j’appelle ça un crime prémédité ..... prémédité contre la nature et la faune sauvage.
Ce feu qui a demandé l’évacuation de quelques 500 personnes s’est produit durant une partie de chasse au lapin.
Il semblerait suivant l’enquête que ce soit les chasseurs eux-mêmes qui aient allumé un feu pour faire sortir les lapins des fourrés, un feu que très vite ils n’ont plus maîtrisé car le vent était important.
Le maire a pris la décision non pas de suspendre la chasse sur ces terres mais d’obliger les propriétaires de ces terres incultes de débroussailler, dans le cas contraire ce seront des employés qui le feront mais les propriétaires devront payer la facture.
L’article, bien sûr, ne parle d’aucune représaille concernant les fautifs à savoir les chasseurs.

 

 

 

 

 

Ci-dessous un article de Michel Tarrier qui analyse bien la situation concernant ces feux qui se multiplient dans une Espagne en crise

 


Victime d'un capitalisme tout feu tout flamme, ruiné par sa bulle touristico-immobilière et ses équipements pharaoniques, après avoir tant consommé le pays se consume. Faire vivre des millions de touristes en marge d'écosystèmes fragiles et fragilisés ne pouvait que finir par un barbecue géant. 6 millions de chômeurs sur un pays calciné... Combien de banksters, d'aménageurs et de décideurs véreux mais vénérés devraient être traînés devant des tribunaux inexistants ? Au lieu de cela, une fois de plus, les subventions européennes vont pleuvoir.
 
 En ces mois caniculaires et vacanciers, l'Espagne n'a cessé de flamber. Crise économique ? Oh non, il n'y a pas que l’économie qui flambe ! Je sais que l'Espagne n'a pas l'apanage des feux de forêts, ou de ce qui reste du couvert forestier (parce que depuis le temps que ça crame, le feu devrait déjà être éradiqué...), mais si je vous parle de l'Espagne embrasée, c'est parce que les écosystèmes qui partent en fumée, le Vivant dans la fournaise, voire l'habitant en méchoui , cela se passe devant ma porte.
 
 Une seule et unique question vaut la peine d'être posée, parce que tout a déjà été dit, radoté, tous les boucs émissaires et faux pyromanes ont été arrêtés, même avant la moindre flamme... Ici non plus, il n'y a jamais de fumée sans feu. L'ensemble est parfaitement orchestré, réglé, ficelé d'avance. Reste la question qui est : pourquoi ?
 
 Et la seule empathie qui vaille la peine ne concerne ni la pauvre dame qui a perdu sa maison, ni le pauvre pompier qui a perdu la vie, tout cela fait l'évènement des médias et booste l'audience des spots publicitaires ; la seule empathie que je revendique est à l'endroit des espaces et des espèces, des écosystèmes et des animaux, tout particulièrement des animaux, y compris les animalcules, grillés, braisés, cuits. Ce sont là les vrais innocents et c'est finalement la seule injustice. Car nous et nos élus, sombres escrocs, nous méritons cet enfer, et nous en redemandons encore. On peut quand même rêver d'une prochaine incidence en baisse des vacances pyromanes avec ces 25 millions de chômeurs européens qui risquent bien de rester cloués dans leurs clapiers ignifuges.
 
 Les médias n'en parlent jamais, les gens se fichent pas mal du sort animal et oublient même leur chat ou leur chien dans leur fuite, encore davantage s'il s'agit du sauvage, du naturel, des espèces dont c'est pourtant le territoire propre et dont nous occupons indûment, je dirais honteusement, les niches écologiques avec notre anthropie outrancière, imbécile et destructrice.
 
 Destructrice y compris pour nous, éternels apprentis sorciers, toujours et seulement inspirés par le supposé lucre qui engendre cette situation intenable d'une surpopulation d'inspiration récréative et vacancière mitoyenne à des paysages fragiles et fragilisés, notamment en systèmes plutôt arides, victimes de la sempiternelle ruée capitaliste vers le soleil. Fric, baise, bouffe, bruit, soleil...
 
 Et c'est là la vraie question de ces incendies : pourquoi ça brûle ? Parce que c'est sec ? Bien sûr que non, ou pas seulement, ou pas dans une telle démesure ! L'absence de pluie a bon dos pour les gros décideurs et aménageurs, orchestrateurs de cet incommensurable et sempiternel rite estival crématoire.
 
 Ça brûle parce que depuis quelques décennies, depuis qu'il est de rigueur de piquer un maximum de flouze à des foules (sentimentales) inconscientes pour leur faire accroire qu'ils sont en vacances ou en résidence dans un paradis qui de fait est un enfer, de gros ploutocrates investisseurs ont jeté leur dévolu sur des zones (méditerranéennes pour l'Europe) que la moindre étude écologique désigne objectivement  comme incompatibles, non seulement avec ce type d'activités désordonnées et risquées, mais surtout avec l'incommensurable surcharge populationnelle  induite.
 
 On connaît la chanson... Il y a limites de charge pour un ascenseur, d'occupation pour un autobus ou un avion, etc., mais jamais pour un habitat destiné à regrouper de l'Homo sapiens en foule grégaire. Le capitalisme et ses maniganciers ne peuvent accepter les vraies leçons de la science écologique des écologues , trop gênante. Le système mortifère en vigueur ne soutient que les écologistes serviles, au pied, rentables parce que leur discours appris va dans le sens du poil gouvernemental, encense les vacances de Monsieur Hulot et ne vient nullement contrarier avec radicalité tous les plans d'investissements vertigineux et les projets les plus foireux. Le tapis rouge a toujours été royalement déployé quand il s'agit de projets courtermistes et contre-nature.
 
 C'est ainsi - non pas en toute inconscience - mais en toute compromission et corruption, sans la moindre préoccupation légitime, en se foutant du quart comme du reste, et notamment du proche avenir, que les aménageurs ont bétonné un infini cordon littoral pour le bonheur des congés payés et les loisirs "bien mérités" d'une foule lobotomisée et pour laquelle tout ce qui est vert est naturel, à commencer par un terrain de golf ou le jardin d'un hôtel-usine à touristes.
 
 L'inadéquation occupation humaine/fragilité des écosystèmes mitoyens est la toute simple explication d'une frange méditerranéenne tout feu tout flamme. Et ce qui brûle dans les arrière-pays tient plus ou moins de la même cause, parfois agricole, sylvicole ou d'intérêts de sociétés de chasse.
 
 Pour mettre un terme à cette tragédie écocidaire, il convient donc de se réveiller et de traîner devant les tribunaux nationaux, européens et internationaux tous les coupables en col blanc de ces hasardeux aménagements des sols, que sont les élus décideurs locaux, régionaux et nationaux (du simple maire consanguin à l'impérieux ministre concerné en passant par les distingués parlementaires) et leurs complices banquiers, économistes et aménageurs, notamment pour mise en danger de la vie d'autrui et pour le cortège idoine de tous les délits écologiques qui vont de pair.
 
En attendant et pendant que le gendarme du coin, avec ses gros souliers et instrumenté par la vindicte populaire, se met à la recherche du pyromane en mobylette, les vrais auteurs de cet apocalypse par le feu placent des fortunes considérables dans des paradis fiscaux, fortunes faites sur les cendres fumantes de contrées entières.
C'est en plaçant l'écocide comme bien supérieur au génocide qu'on demande pour ce genre de voyoucratie l'instauration d'un Nuremberg permanent de l'écologie.
Et puisqu'il est rapporté, chaque fois, qu'un mégot est à l'origine du brasier, la fermeture immédiate de tous les bureaux de tabac s'impose. Ne dit-on pas " fumer comme un pompier " ?!! Personne n'a besoin de fumer. Le ridicule dilemme nicotine/cancer/feux de forêt n'a que trop duré. Le buraliste est l'équivalent d'un marchand d'arme. Au trou les buralistes ! D'autres mesures urgentes ? Ce n'est pas ce qu'il manque... L'interdiction de tous véhicules 4x4 et autres, et notamment 2 roues, est à généraliser dans l'enceinte de tous les paysages naturels durant la période estivale. Il faut aussi mettre un terme au filon de la démagogie touristico-récréative, y compris de biaiser sous l'angle de l'écotourisme culturel. L'administration gestionnaire doit cesser le toilettage illusoire des sous-bois qui, contrairement aux idées reçues, dessèche les sols. Il est préférable de conserver les litières qui entretiennent une certaine humidité. Il faut aussi renoncer à la folie des coupe-feux, autre méthode contre-productive car c'est dans ces zones artificiellement ouvertes que s'installent les plantes pyrophites (cistes, arbousiers, palmiers nains...) qui ont besoin du feu pour se reproduire... Aspect méconnu du grand public, il y a des écosystèmes qui renaissent de leurs cendres, encore ne faut-il qu'un incendie chaque siècle et que ce soit la Nature et non le promoteur et son pote le député qui en décident.
Il est de toute première instance de mettre sous surveillance ces nouvelles compagnies privées de prévention et d'extinction des incendies, potentiellement pyromanes, chiffre d'affaire oblige ! On observe une hausse effarante des grands incendies chaque fois qu'une région ou un pays sous-traite tout ou partie de sa lutte contre ces feux. Les incendies de la Nature étaient l'exception à l'époque où la prévention et la lutte étaient à 100% du ressort du service public. Enquêtez et vous trouverez d'innombrables actionnaires et partenaires de ces sociétés du lobby incendiaire transfuges de milieux bien placés et détenteurs d'informations privilégiées... Ces entités sont prétendues sans but lucratif mais n'importe quel jeu d'écritures permet évidemment d'en rétribuer les services. Et le parc aérien hautement spécialisé est évidemment d'un coût prohibitif. Nous, peuple dernier, mais boursier !
La Guerre du feu, dernier volet : Prométhée, promettez-le moi !
 
 - 450.000 ans : Homo erectus domestique le feu (sites de Menez-Dregan à Plouhinec en Bretagne, de Bilzingsleben en Allemagne de Terra Amata près de Nice...).
Troisième Millénaire : Homo demens ne maîtrise plus le feu...
(*) Un postulat israélien revendique cette domestication en la faisant remonter à - 790.000 ans (site du Gesher Benot Ya'aqov sur les rives du Jourdain ; des chercheurs nord-américains resituent ces traces à un million d'années (site de la grotte de Wonderwek, la plus ancienne habitation de l'homme).

 

Tarrier_signature
Michel Tarrier

Écologue, Écosophe

Trouvez-moi sur Wikipedia

Partagez avec moi sur Facebook

Mon dernier livre sur Amazon

http://www.micheltarrier.org/wanadoo/www.ctv.es/USERS/tarrier/tarrier_M/

Repost 0
Published by LN Verdier - dans PETITIONS
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 22:44
jOFPzErAwAnoiPw-320x240-croppedLes chasseurs catalans maltraitent des centaines de chiens devant une administration complètement passive sachant qu'un de ces maltraitants en effraction avec la loi se trouve être le propre Président de la Fédération Catalane de Chasse, Mr Paco Piera.

Tout au long de ces dernières années plusieurs associations de défense des animaux ont déposé des plaintes , une vingtaine en tout, contre des chasseurs propriétaires de chenils non conformes avec la loi. Dans chacun de ces chenils de chasse survit plus ou moins une vingtaine de chiens attachés toute la journée avec des chaînes de moins de 3 mètres, obligés de vivre au milieu de leurs excréments, avec un minimum de nourriture et une eau qui la plupart du temps est putride.

Le SEPRONA de la Guardia Civil et les Agents Ruraux ont constaté les faits en dépit d'une administration qui continue de fermer les yeux. La plupart des procès verbaux établis finissent aux archives au bout de 6 mois.
Les chasseurs sont normalement tenus d'avoir une licence zoologique qui permet de pouvoir contrôler les installations. Evidemment il n'en est rien et le président de la Fédération Catalane de Chasse possède lui-même un de ces chenils clandestins dénoncé il y a un an et archivé peu de temps après
 
PETITION A SIGNER SVP DEMANDANT AU DIRECTEUR GENERAL DE LA NATURE ET DE LA BIODIVERSITE D'IMPOSER AUX CHASSEURS
LE RESPECT DE LA LOI
 
Nom
Prénom
Mail >>>> FIRMA
 
VOILA CE QUE VIVENT LES CHIENS DE CHASSE EN CATALOGNE

Pas mieux en France ..... et la dame, vers la fin de la vidéo, qui spécifie que de nombreux chasseurs catalans utilisent des épagneuls bretons qui sont en France des animaux de compagnie, se trompe  En France aussi les épagneuls bretons pourissent dans des chenils minables.
Repost 0
Published by LN Verdier - dans PETITIONS
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de LN Verdier
  • Le blog de LN Verdier
  • : agir-pour-les-galgos c'est aussi un site http://www.galgos.fr consacré à la défense des lévriers d'Espagne et à la dénonce de la maltraitance qu'ils subissent de la part des galgueros. BASTA! >>> suppression de la chasse avec lévriers en Espagne et statut d'animal de compagnie aux Galgos !!! Contact : galgos-ethique-europe@orange.fr
  • Contact

Profil

  • LN Verdier

MESSAGE A TOUS LES LECTEURS

Attention, tous les articles de ce blog sont la propriété de Agir pour les galgos et de l'Association galgos-ethique-europe.

Les articles et informations peuvent être diffusés accompagnés du lien d'origine mais en aucun cas ils ne doivent être utilisés pour servir de support à une démarche ou une action si cette dernière n'est pas issue de l'initiative de l'auteur lui-même ou de l'Association à laquelle il appartient








Rechercher

Archives

le galgo, symbole d'impunité


Cliquer sur l'image pour avoir accés au contenu de la Charte

ADOPTER-UN-GALGO2.jpgCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les Galgos à l'adoption.

 

 



adopter-un-podenco-galgos-ethique-europeCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les podencos à l'adoption.



Dites NON à l'Espagne cruelle

COMMENT ADHERER AU BOYCOT DE L'ESPAGNE



Blog déconseillé aux personnes sensibles et aux enfants

 

 

 

 

REPRODUCTION DE NOS ARTICLES
Bienvenue si vous souhaitez diffuser
un article, photo ou gif animé.  Nous
vous prions simplement d'indiquer le lien
complet de l'élément que vous reproduisez.
Si vous êtes l'auteur d'une photo et que
vous ne voyez pas votre lien indiqué ou que
vous souhaitez la voir retirer, merci de nous
contacter : webmestre@galgos.fr
Merci d'avance pour votre compréhension.

 



 

C'est toi galguero qui l'a tuéee .... comme autant d'autres 50.000 Gisela chaque année


 

 

 

 

546220_10151077798968481_821609717_a.jpg

 




ADHERER A AMNISTIA ANIMAL JAEN

 

 

logogalgoblog.jpg




peut aider un autre Galgo/Podenco à sortir d'Espagne


 

Manteaux---01.06.2010-012.jpg

Patrons pour fabriquer des manteaux pour les Galgos

 

 





 

  avatar-blog-1231354449-tmpphpwBHUPr.jpeg

Pression Ethique Anti Corrida Europe

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page