Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2008 7 23 /03 /mars /2008 18:50

Vous trouverez tous les détails concernant cette affaire sur le message suivant:
http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-17996079.html

On va aider nos amis espagnols par un courrier envoyé aux autorités locales de Cuenca avec la liste de signataires
Liste des destinataires:
mambiente@dipucuenca.es;presidente@dipucuenca.es;vicepresidenta@dipucuenca.es;datm@dipucuenca.es;
aytocuenca@cuenca.es;alcalde@cuenca.es;magarcia@cuenca.es;mimonserrat@cuenca.es;
amariscal@cuenca.es;jmavila@cuenca.es;alcbobillo@cuenca.es;

Estimados Senores,
Fuimos informados desde Europa del poco de respeto que les da la perrera de Cuenca a sus animales. Dejarlos sin cuidado durante muchos dias es dejarlos en gran peligro:
- peligro que algun malnacido como tantos son en Espana, entra en la perrera a maltratar los perros
- peligro que alguna pelea se acaba con muerte de perros
- peligro para los cachorros que necesitan cuidados cada dia
Ademas se dice que el gerente de esta perrera vive en Palma de Mallorca, como despues lo puede dirigir una perrera ?
Todas esas perreras de Espana que lo hacen del sacrificio de los animales un negocio se hacen la verguenza de Europa. No se puede decirse moderno un pais europeo tratando a los animales como si fueran objetos sin sensibilidad.
Los animales no son un negocio. Los animales hacen parte de la vida de los hombres y antes matarlos por millares cada ano la verdadera solucion seria un controlo de los nacimientos.
En Europa los refugios de animales existen no para hacer negocio sino para darlos la oportunidad de ser adoptados y sobre todo darles la oportunidad de ser cuidado cada dia y eso tambien por la Semana Santa


Messieurs,
Nopus avons été informés depuis l'Europe du peu de respect que la perrera de Cuanca accorde à ses animaux. Les laisser durant plusieurs jours sans soins c'est les laisser en grand danger:
- danger qu'un vaurien comme il y en a tant en Espagne ne rentre dans la perrera pour maltraiter les chiens
- danger que quelque bataille à l'intérieur ne se conclut par la mort de chiens
- danger pour les chiots qui ont besoin de soins journaliers
De plus, on dit que le gérant de cette perrera vit à Palma de Mallorca, comment à partir de là peut-il gérer une perrera?
Toutes ces perreras d'Espagne qui font de l'euthanasie des chiens un commerce sont la honte de l'Europe. Un pays européen ne peut se dire moderne s'il traite les animaux comme s'ils étaient des objets sans aucune sensibilité
Les animaux ne sont pas un commerce. Les animaux font partie intégrante de la vie des humains et avant d'en arriver à les tuer chaque année par milliers, la véritable solution serait un contrôle des naissances
En Europe, les refuges d'animaux existent non pas en tant de commerce mais pour leur accorder l'opportunité d'être adoptés et surtout l'opportunité d'être soignés chaque jour et ceci y compris durant la Semaine Sainte

Partager cet article
Repost0
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 21:42
La communauté taurine est en train de faire pression sur le maire de Medellin considéré comme une ville des plus aimable pour les animaux et pour avoir un cabinet municipal éthique dédié aux animaux. Cette ville s'est déclarée ouvertement hostile à tous les spectacles où se maltraitent, torturent et tuent des animaux
Les espagnols demandent de remercier et soutenir ce maire car le projet n'a pas été validé et il subit des pressions
Adresse mail du maire:
Alonso Salazar Jaramillo: alonso.salazar@medellin.gov.co

Courrier espagnol tout simple lui demandant de ne pas céder sous la pression

Estimado Sr. Salazar
desde Europa le queremos expresar nuestros más profundos agradecimientos por haber declarado a Medellín ciudad antitaurina. Una ciudad contraria a espectáculos donde se maltratan y torturan animales.
Por favor, no ceda ante las presiones de la comunidad taurina. Puede contar con nuestro apoyo incondicional para y por su compromiso con Medellín.
Reciba un cordial saludo, en nombre de muchos animalistas europeas
Partager cet article
Repost0
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 17:30

Certaines d'entre vous ont peu-être déjà reçu une réponse qui vient de cet organisme
http://www10.gencat.net/drep/AppJava/cat/index.jsp
Que dit la réponse en catalan?
Elle nous dit qu'elle n'est pas concernée par le problème .... ce qui n'empêche qu'elle en sera avisée. Il n'est pas mauvais quand on s'occupe d'un cas que toutes les institutions nous voient mettre le nez un peu partout
Mais ce qui est encourageant c'est ce qu'elle ajoute à savoir
"També us demanen que ens feu arribar qualsevol consulta, comentari o queixa
que tingui relació amb les competències del Departament d'Interior,
Relacions Institucionals i Participació i us sol·licitem que no ens
bloquegeu la bústia corporativa amb missatges en cadena perquè podeu limitar
el dret d'ús d'altres ciutadans/es que ens vulguin fer arribar els seus
correus electrònics."

Ils nous demandent tout simplement de ne pas bloquer leur messagerie avec nos messages en masse qui empêchent d'autres cas de pouvoir s'exprimer et faire valoir leurs revendications. Merci au Secrétariat des Relations Institutionnelles de nous faire savoir ainsi que les actions courriers sont largement suivies en France et en Espagne :-))
Par contre faites suivre cette pétition ci-dessous SVP car ce n'est pas 1000 signatures qui sont nécessaires mais 10000 !!! erreur rectifiée ci-dessous


_____________________

POSTE LE 04/03/2008

 
Le refuge des Animaux de Sant Joan Despi a besoin de notre aide, la Municipalité de cette même ville ayant demandé l'autorisation de pouvoir euthanasier tous les animaux abandonnés
 
Vous avez une pétition à signer sur le blog en tête de ce message, ils ont besoin de 10000 signatures ils en ont tout juste la moitié. Signez et faites circuler autour de vous
 
Un modèle de courrier circule également que nous allons utiliser tout en le personnalisant avec la liste de signataires
 
Sr. Francesc Gifreu i Jové, regidor de Sanitat de Sant Joan Despí,

Le escribimos esta carta con gran angustia porque hemos recibido la noticia de que el Departamento de Sanidad que usted dirige, tiene la intención de sacrificar los gatos y perros que viven en las calles del municipio de Sant Joan Despí. Por esta razón le escribimos con cortesía, para solicitarle que no se ponga en marcha esta medida tan agresiva e impropia de un pais que se dice europeo
Nous vous écrivons ce courrier avec beaucoup d'angoisse après avoir appris la décision du Département Sanitaire que vous dirigez et qui a l'intention d'euthanasier les chats et chiens qui sont abandonnés dans la municipalité de Sant Joan Despi. Pour cette raison nous vous écrivons avec courtoisie en vous demandant de ne pas approuver cette mesure si aggressive et impropre à un pays qui se dit européen 

Tenga en cuenta, que cada vez más, hay una honda más expansiva hacia estos temas. En Cataluña, se han dado pasos agigantados y seguirán dándose para la protección de los animales y estos pasos se extienden hacia el resto del territorio español. Espana no lo sera verdaderamente europea sino cuando lo entendra como los otros europeos que los animales merecen respeto y que matar, sacrificar, maltratar a los animales no sera la solucion humanista para arreglar al problema. Este problema no se areglara sino con una politica de esterilizacion y programa de adopcion
Tenez compte du fait que chaque fois un peu plus il y a une fronde qui évolue autour de ce thème. En Catalogne, il y a eu des épisodes d'agitations autour de la protection animale et ces mouvements s'étendent jusqu'au reste du territoire espagnol. L'Espagne ne sera vraiment européenne que le jour où elle comprendra comme les autres pays européens que les animaux méritent respect et que tuer, euthanasier, maltraiter les animaux ne sera pas la solution humaniste pour régler le problème. Ce problème ne sera résolu qu'avec une politique de stérilisation et un programme d'adoption

En municipios como Mataró, se aplica la ley de sacrificio cero y el Ayuntamiento ha cedido espacios a la Sociedad Protectora de Animales para que los animales de compañía, abandonados o perdidos, no tengan que estar en la calle y puedan tener una segunda oportunidad de ser acogidos por personas que los adoptan y quieren, tal como se hace en los países más avanzados y con más tradición democrática.
Dans certaines municipalités comme Mataro, on applique la loi zéro d'euthanasie et la Municipalité a cédé des espaces verts àla Société de Protection Animale pour que les aniamux de compagnie, abandonnés ou perdus, ne soient pas obligés de rester à la rue et qu'ils puissent avoir une seconde chance d'être recueillis par des personnes qui les adoptent, comme cela se fait dans les pays avancés et qui pratiquent plus de démocratie

La medida que quiere tomar su departamento, es injusta e impropia de un país civilizado, ya que, actualmente, tenemos conocimientos científicos más que suficientes para saber que los animales sufren física y psicológicamente, motivo por el cual merecen consideración moral y el más profundo respeto.
La décision que veut prendre votre département est injuste et impropre d'un pays civilisé, d'autant que maintenant nous avons les connaissances scientifiques plus que suffisantes pour savoir que les animaux souffrent physiquement et psychologiquement, raison pour laquelle  ils méritent considération morale et le plus profond respect

Como ciudadanos europeos, pero sobre todo, como persona con valores éticos, le pedimos que reflexione sobre este tema y que ceda espacios verdes para los animales, para que así, tengan la oportunidad de ser adoptados por personas que los quieran.
En tant que citoyens européens mais surtout en tant que personnes partageant certaines valeurs d'éthique, nous vous demandons de réfléchir concernant ce sujet et de bien vouloir céder des espaces verts pour les animaux, pour que ainsi, ils puissent avoir une chance d'être adoptés par des personnes qui les aiment

Los europeos desde el asunto de Puerto Real son muy sensibilizados con el problema de maltrato y matanza execiva de todas las mascotas en Espana
Les européens depuis l'affaire de Puerto Real sont très sensibles au problème de maltraitance et d'euthanasie excessive de tous les animaux de compagnie en Espagne

Atentamente, a pesar de nuestra más profunda indignación.
Nos sincères salutations accompagnées de notre plus profonde indignation

Liste de signataires ....

Ce courrier est envoyé à la liste de destinataires ci-dessous:


gatos.jpgperros.jpg

premsa@mail.bcn.es, premsa.president@gencat.net, cartalector@elperiodico.com, cartas@lavanguardia.es, bcnweb@20minutos.es, noesven@20minutos.es, cartes.cat@metrospain.com, lectores@quediario.com, barcelona@diarioadn.com, redaccion.barcelona@quediario.com, cartas@abc.es, cartas@diario-elcorreo.es, cartasdirector@elpais.es, bustia@avui.com, opinio@avui.cat, politica@avui.cat,redaccionweb@informativost5.com, elbuscador@telecinco.es, protesteya@telecinco.es, pgutierrez@rtva.es, informativos@informativost5.com, informatius@rtvv.es, portiz@lasprovincias.es, levante-emv@epi.es, cultura.val@metrospain.com, tedoy@ondacero.es, sucesos@rtvv.es, investigacio@rtvv.es, dossiers@rtvv.es, xaquin.lopez@rtve.es, gente.tve@rtve.es, aquihaytomate@telecinco.es, 12meses12causas@telecinco.es, herreraenlaonda@ondacero.es, comoelperroyelgato@ondacero.es, cronicas.tve@rtve.es, decerca@rtve.es, enportada.tve@rtve.es, inf.semanal@rtve.es, lanochetematica.tve@rtve.es, linea_900.b.tve@rtve.es, reservanatural.rne@rtve.es, areanacional.rne@rtve.es, lamanana@cope.es, latarde@cope.es, cazaypesca@cope.es, cartas.director@elmundo.es, hoyporhoy@cadenaser.com, hora25@cadenaser.com, avivir@cadenaser.com, hablarporhablar@cadenaser.com, siamanece@cadenaser.com, denuevea@cadenaser.com, serdigital@cadenaser.com, diaadia@telecinco.es, antena3noticias@antena3tv.es, eop.tve@rtve.es, acienciacierta@rtve.es, informativos.b.tve@rtve.es, deflector@eltiempo.com.co, desayunos.tve@rtve.es, miradas2@rtve.es, dir_barcelona.b.tve@rtve.es, jenaro.castro@rtve.es, la2@rtve.es, defensor@rtva.es, europa.tve@rtve.es, la2noticias.tve@rtve.es, gente@rtve.es, md@telemadrid.es, 30minutos@telemadrid.es, telemadrid@telemadrid.es, telenoticias@telemadrid.es, enplenomadrid@telemadrid.es, sinfronteras@telemadrid.es, micamarayyo@telemadrid.es, matinstv3@tvcatalunya.com, redaccio@revistaeltriangle.com, cdirector@estrelladigital.es, director@periodicoelcompas.info, efebrero.s@tvcatalunya.com, ediciondigital@eldiarioalerta.com, participa@elpais.es, cartas@larazon.es, cartas@libertaddigital.com, redaccion@argenpress.info, info@argenpress.info, mati@catradio.com, 40madrid@los40.com, mensajesaleditor@ambitoweb.com, religiosos@cope.es, comunicacion@cope.es, pnaranjo2004@yahoo.es, redaccion@lavanguardia.es, redaccion.mdr@metrospain.com, noticias@europapress.es, lector@diario-elcorreo.es, lectores@laverdad.es, girona@elpunt.com, autocontrol@autocontrol.es, vozredaccion@elperiodico.com, redaccion@canarias7.es, planc@telecinco.es, wmaster@rtvv.es, consellerbaltasar@gencat.net, secretariageneral.dmah@gencat.cat, dgmn.dmah@gencat.net, dtebre.dma@gencat.net, stbarcelona.dmah@gencat.cat, stgirona.dmah@gencat.cat, sttebre.dmah@gencat.cat, stlleida.dmah@gencat.cat, sttarragona.dmah@gencat.cat, vicepresident@gencat.cat, consellercastells@gencat.cat, justicia@gencat.cat, consellertresserras@gencat.cat, conseller.iue@gencat.cat, consellerbaltasar@gencat.cat, conseller.ptop@gencat.cat, conseller.educacio@gencat.cat, consellera.salut@gencat.cat, consellera.benestar@gencat.cat, gbpresident.presidencia@gencat.net, interior@gencat.cat , lortiz@idescat.net, belengarcia@sjdespi.net, francescgifreu@sjdespi.net, santjoandespi@socialistes.org, info@jscbaix.org, eltiempo.tve@rtve.es, endiascomohoy@rtve.es, camara.abierta@rtve.es, radio4@rtve.es, hora.america@rtve.es, informatius@barcelonatv.cat, holabarcelona@barcelonatv.com, espaipublic@barcelonatv.cat, patilatino@barcelonatv.cat, infosidiomes@barcelonatv.cat, matinstv3@tv3.cat, lanitaldia@tv3.cat, agor@tv3.cat, redaccion@periodistadigital.com, espana@elmundo.es, redaccion@elpais.com, participa@prisacom.com, catalunya@elpais.es, mipais@elpais.es, nacional@elpais.es, opinion@elpais.es, comunicacio@acm.cat, comunicacio@fmc.cat, comissions6@fmc.cat, c.pellicer.pu@ciu.info, j.pont.sa@ciu.info, c.vidal.hu@ciu.info, jm.pelegri@ciu.info, j.raventos.pu@ciu.info, j.turull.ne@ciu.info, j.cleries.go@ciu.info, j.ortega@ciu.info, j.rull.an@ciu.info, o.pujol.fe@ciu.info, m.llorens@ciu.info, m.pifarre.ma@ciu.info, a.fernandez.te@ciu.info, i.rigau.ol@ciu.info, a.castella@ciu.info, l.corominas.di@ciu.info, m.borras.so@ciu.info, f.puig.go@ciu.info, n.degispert@ciu.info, a.mas.ga@ciu.info, j.duran@ciu.info, j.maldonado.gi@ciu.info, j.jane.gu@ciu.info, j.sanchez@ciu.info, c.campuzano.ca@ciu.info, j.vilajoana.ro@ciu.info, i.guardans.ca@ciu.info, p.montserrat.ol@ciu.info, info@socialistes.org, jmontilla@psc.es, premsa@xarxapsc.net, apoveda@psc.es, apoveda@sjdespi.net, iniciativa@iniciativa.cat, cornella@iniciativa.cat, baixllobregat@iniciativa.cat, sjdespi@iniciativa.cat, bcn@iniciativa.cat, sede@ciutadans-ciudadanos.com, afiliados@ciutadans-ciudadanos.com, cornella@ciutadans-ciudadanos.com, hospitalet@ciutadans-ciudadanos.com, jovenes@ciutadans-ciudadanos.com, comunicacion.ciutadansbcnnord@gmail.com, baixllobregat@esquerra.org, barcelona@esquerra.org, regiometropolitana@esquerra.org, ines.ayalasender@europarl.europa.eu, pilar.ayuso@europarl.europa.eu, maria.badiaicutchet-assistant@europarl.europa.eu, luis.yanez-barnuevogarcia@europarl.europa.eu, fconcord@retemail.es, alejo.vidal-quadras@europarl.europa.eu, daniel.varelasuanzes-carpegna@europarl.europa.eu, elena.valenciano@europarl.europa.eu, maria.sornosamartinez@europarl.europa.eu, joseignacio.salafranca@europarl.europa.eu, raul.romeva@europarl.europa.eu, teresa.rieramadurell@europarl.europa.eu, francisca.pleguezuelosaguilar@europarl.europa.eu, josu.ortuondolarrea@europarl.europa.eu, robiols@psc.es, javier.morenosanchez@europarl.europa.eu, cristobal.montororomero@europarl.europa.eu, rosa.miguelezramos@europarl.europa.eu, willy.meyerpleite@europarl.europa.eu, inigo.mendezdevigo@europarl.europa.eu, manuel.medinaortega@europarl.europa.eu, jaime.mayororeja@europarl.europa.eu, antonio.masiphidalgo@europarl.europa.eu, miguelangel.martinez@europarl.europa.eu, antonio.lopezisturiz@europarl.europa.eu, regional2.pv@pp.es, esther.herranzgarcia@europarl.europa.eu, david.hammersteinmintz@europarl.europa.eu, cristina.gutierrez-cortines@europarl.europa.eu, ignasi.guardans@europarl.europa.eu, luis.degrandespascual@europarl.europa.eu, vicentemiguel.garcesramon@europarl.europa.eu, barbara.duhrkop@europarl.europa.eu, alejandro.cercas@europarl.europa.eu, pilar.delcastillo@europarl.europa.eu, animalesdesantjoandespi@gmail.com

Partager cet article
Repost0
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 22:30

Je réactualise ce message car la Mairesse de Palma a répondu pratiquement immédiatement. Je crois qu'ils commencent à en avoir assez de nos courriers de signataires, le problème c'est que dans leur nervosité ils m'ont envoyé une réponse concernant le problème du Centro Canino Internacional alors que nos propos concernaient la perrera de San Reus .... une opportunité à ne pas râter pour sortir la seconde salve,celle qui tue

Estimada Senora Alcadesa
Antes de responder se necesita leer el correo y sobre todo cuando este correo lo es escrito en su idioma. Pero quizas si escrito en frances lo haria mas bien entendido. Eso es la prueba que los europeos siguen los asuntos de Espana mas bien que las autoridades espanolas si mismas. Pero lo es tambien la prueba que a esas mismas autoridades no les importan el tema de los animales. Lo espero para su ayuntamiento que sus otros asuntos lo son administrados de otra manera que el tema de la proteccion de los animales y con mas respeto.
Atentamente

Chère Madame le Maire,
Avant de répondre à un courrier il est nécessaire avant tout de l'avoir lu surtout quand il est écrit dans votre langue. Mais qui sait si écrit en français vous l'eussiez mieux compris. Ceci est la preuve que les européens suivent les affaires d'Espagne mieux que ne le font les autorités espagnoles elles-même. Mais c'est aussi la preuve que ces mêmes autorités se moquent complètement de ce qui a rapport à la défense des animaux. J'espère pour votre Municipalité que vos autres affaires sont administrés d'une autre manière que ne l'est le domaine de la protection animale et également avec plus de respect
Sincères salutations
Liste de signataires ....


_________________

La perrera de San Reus, cette perrera où la Municipalité de Palma voulait envoyer les chiens du CCI
Il semblerait que cette perrera qui a un site n'actualise jamais sa page de présentation ce qui fait que les bénévoles ne peuvent jamais savoir quels sont les chiens pour qui éventuellement ils pourraient trouver adoptants.
Ils avaient déjà fait une démarche à ce sujet l'an dernier mais le directeur se fout complètement que ces chiens trouvent adoptants: pour lui, que le chien soit adopté ou euthanasié ça ne fait aucune différence et donc actualiser la page de présentation avec la liste des chiens ne peut être qu'une perte de temps
Depuis l'affaire du CCI évidemment il essaie de faire quelque progrès ayant même organisé il y a peu une journée porte ouverte où l'on n'avait jamais vu son centre aussi propre (...)
Nous allons lui envoyer à l'aide de la liste de signataires un courrier pour essayer d'obtenir pour les bénévoles que la situation s'améliore pour eux et les animaux à placer
 
Estimado Senor Morell
En Europa la prioridad en un refugio no es el sacrificio de los animales sino lo hacer todo lo posible para encontralos adoptantes.
Si no lo hace usted que la pagina de San Reus sea actualizada, como lo pueden hacer los que se identifican con la proteccion de los animales para saber cuales perros lo pueden ser adoptados.
El pasado ano, ya los animalistes pidieron de forma cortès que las cosas se normalizan.
Todos los animales necesitan una oportunidad y esta oportunidad depiende de la actualizacion de la pagina del sitio de San Reus y eso porque los animales merecen respeto, por lo menos en un  pais que se dice europeo y moderno
Muy atentamente
 
Chers Mr Morell
En Europe la priorité d'un refuge n'est pas le sacrifice des animaux mais faire tout son possible pour teur trouver adoptants. Si vous ne faites pas en sorte que la page de votre site soit réactualisée, comment peuvent faire les bénévoles de la protection animale pour savoir quels sont les animaux adoptables.
L'an passé déjà les animalistes avaient demandé de manière polie à ce que la situation soit normalisée
Tous les animaux ont besoin d'une opportunité et cette opportunité dépend de la mise à jour de la page de San Reus et ceci parce que les animaux méritent le respect, du moins dans un pays qui se dit européen et moderne
Sincères salutations
Liste de signataires
 
Liste des destinataires:

Lista de signatorios ....

Partager cet article
Repost0
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 10:58
Un courrier de signataires est envoyé pour demander que soit punis par la loi les jeunes maltraiteurs de l'affaire de Talavera.
mais surtout le jeune petit c...hef de ce groupe qui était inscrit aux "Nouvelles Générations du Parti Populaire" dont je vous mets le texte ci-dessous. Nous savons qu'il a été expulsé mais le PP doit comprendre que cela ne suffira pas.
Ce courrier est envoyé à la Municipalité, la Chambre des Députés, à Nouvelles Générations, à la presse locale
redaccion_cu@diariolatribuna.com;redaccion_gu@diariolatribuna.com
 
Objet du message:"PEDIMOS QUE JAIME FERRERO SEA CASTIGADO POR LA LEY""Nous demandons que Jaime Ferrero soit puni par la Loi"
 

http://www.pptoledo.com/nngg/?pag=noticias&id=35

 

NUEVAS GENERACIONES, PARTIDO POPULAR DE TOLEDO:

 

La juventud es una prioridad para el Partido Popular de Talavera

Gonzalo Lago cuenta con varios jóvenes de Nuevas Generaciones en la candidatura al Ayuntamiento de Talavera de la Reina

18/04/07 El presidente de Nuevas Generaciones de Talavera de la Reina y miembro de la candidatura del Partido Popular, Alberto Arribas, acompañado de Álvaro Nabal y Jaime Ferrero, también integrantes de la candidatura municipal del Partido Popular de Talavera para las próximas elecciones mantuvo una reunión con los miembros de la sección juvenil del Partido Popular.

 

Dicha reunión sirvió para que Arribas trasmitiera que "el proyecto de Partido Popular de cara a las próximas elecciones cuenta con una candidatura que representa ampliamente a todos los sectores de la población Talavera, dando especial importancia a la juventud". Y además que "Gonzalo Lago, ha decidido incorporar a tres jóvenes que representen a este importantísimo y clave sector, y que se encarguen junto con el propio candidato de difundir todas las propuestas e iniciativas del Partido Popular entre la juventud para ganar las elecciones municipales en Talavera".

 

También el presidente de NN.GG. Alberto Arribas manifestó "estar agradecido a Gonzalo Lago por haber contado de una manera tan directa con Nuevas Generaciones desde el principio" y sobretodo "destacar la visión que tiene el candidato del Partido Popular de los problemas de los jóvenes talaveranos y esa capacidad para elaborar y diseñar planes que ayuden a resolverlos", "haciendo especial hincapié siempre en el favorecimiento del acceso a la vivienda, la mejora y creación de empleo, así como la educación y la universidad".

 

Del mismo modo los otros dos jóvenes integrantes de la candidatura, Álvaro Nabal y Jaime Ferrero aseguraron que "Nuevas Generaciones de Talavera jugará un papel clave en el desarrollo de la precampaña y campaña electoral", y "el PP de Talavera tiene muchas opciones de ganar las próximas elecciones y poder aplicar en nuestra ciudad un proyecto serio y ambicioso para la juventud". 


COURRIER:

Senores

Europa se dice escandalizada por el asunto de Talavera

La juventud europea tiene que ser un ejemplo por un mejor futuro con mas humanismo y respeto de los derechos de los humanos sino tembien de los animales

"El PP de Talavera tiene muchas opciones de ganar las proximas elecciones y poder aplicar en nuestra ciudad un proyecto serio y ambicioso por la juventud" eso lo dicen las Nuevas Generaciones pero el unico proyecto que nosotros vemos por ellos seria un castigo ejemplar y que Europa sea tranquilizada con saber que tal juventud no lo pueda ser representativa de toda la juventud espanola

¿Estas son las Nuevas Generaciones del PP? ¿Esta es la España que los señores del PP desean?  ¿Eso es lo que el PP llama une Europa moderna?

Que sea castigado !

Ley 7/1990, de 28 de diciembre, de Protección de los Animales
Domésticos.                                                      
BOE núm. 93, de 18-4-1991, [pág. 12062] DOCM núm. 1, de 2-1-1991, [pág. 5]

Art. 2                                                                                   
2. Se prohíbe:                                                                       
a) Maltratar o agredir a los animales domésticos o someterlos, a cualquier otra práctica que les pueda producir, sin causa justificada, sufrimientos, daños o la muerte.

Atentamente

Lista de signatorios europeos:


TRADUCTION FRANCAISE:


Messieurs,

L'Europe se dit scandalisée par 'affaire de Talavera.
La  jeunesse européenne se doit d'être un exemple pour un futur meilleur ave plus d'humanisme et de respect des droits de l'Homme mais également ceux des Animaux
"Le PP de Talavera a beaucoup de chance de gagner les prochaines élections et pouvoir appliquer dans notre ville un projet sérieux et ambitieux pour la jeunesse", ceci ce sont les Jeunes Générations qui le disent mais l'unique projet que nous autres voyons pour eux ce serait un châtiment exemplaire et que l'Europe soit rassurée de savoir qu'une telle jeunesse ne soit pas représentative de toute la jeunesse espagnole
C'est ça les Nouvelles Générations du PP? C'est ça l'Espagne que le PP désire? C'est ça que le PP appelle une Europe moderne?
Qu'il soit puni!
Ley 7/1990, de 28 de diciembre, de Protección de los Animales Domésticos.                  
BOE núm. 93, de 18-4-1991, [pág. 12062] DOCM núm. 1, de 2-1-1991, [pág. 5]
 
Art. 2                                                                                    
2. Il est interdit:                                                                       
a) De maltraiter les animaux domestiques ou les soumettre à une quelconque autre pratique qui puisse leur occasionner sans justification aucune souffrances, dommages ou mort
 
Sincères salutations
Partager cet article
Repost0
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 11:25

Notre Président Sarkozy vient de demander au Ministre de l'Agriculture Michel Barnier de lancer une opération qui consisterait à recueillir des axes de réflexion sur le thème "Animal-Société" pour faire un état des lieux de la Protection Animale en France mais également en Europe puisqu'il ne faut pas oublier que mi 2008 c'est la France qui va prendre la présidence de l'Europe.            http://agriculture.gouv.fr/sections/presse/communiques/michel-barnier-lance1702

On ne ratera pas l'opportunité de déposer notre "réflexion" personnelle en nous servant de ce que nous savons de l'Espagne et des problèmes  liés au fait que la gestion de la protection animale soit laissée à l'autorité de chaque état membre avec les conséquences que cela peut avoir comme nous avons pu  dernièrement le constater avec l'affaire de Puerto Real
http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/categorie-10188221.html

Ce travail de réflexion n'est en aucune manière un moyen d'imposer quoi que ce soit, il se veut juste un constat court et précis qui se présentera en 3 parties:
- Une problématique exposée
- Un développement court et précis
- Une conclusion en ouverture

Ce travail a été envoyé hier soir avec la liste de signataires composée des associations de sauvetage galgos/podencos qui ont bien voulu y adhérer, des membres et sympathisants de la cause animale. 
Comme d'habitude la démarche a été faite dans l'urgence, devant être déposée avant la fin de la semaine pour être peut-être assurée être considérée rapidement
Le travail de réflexion est envoyé dans un premier temps à la Fondation Brigitte Bardot qui fera suivre au Ministre de l'Agriculture Michel Barnier
christophe.marie@fondationbrigittebardot.fr . 
Copie a été envoyée également à Monsieur Alain Hutchinson dont la démarche personnelle est proche de la nôtre
http://unanimus.over-blog.com/article-15655565.html

Il serait peut-être opportun pour les associations de sauvetage galgos/podencos qui veulent amplifier le mouvement de mettre le texte envoyé ci-dessous sur leur propre site encourageant les gens d'en faire un C/C rapide, de le signer et de l'envoyer eux aussi également à la Fondation Brigitte Bardot à l'adresse indiquée ci-dessus.
Etant donné la place que va occuper la France  sous peu au sein de l'Europe on peut également envisager que les européens fassent la même démarche et que donc Martina d'Allemagne encourage sur son blog  http://www.sos-galgos.net/  les allemands à envoyer eux aussi la version française du courrier non sans avoir oublié bien sûr de leur en traduire le contenu en allemand
On peut également demander aux espagnols de soutenir la démarche et de faire de même
Et l'Italie également par le biais de Anna-Laura de l'Association http://www.dogwelcome.it/ qui a bien suivi sur place en Espagne l'affaire Puerto Real.


Ci-dessous le travail de reflexion envoyé: et que vous pouvez vous aussi lecteur de ce blog envoyer en me mettant en copie cachée ce qui me permettra de vérifier l'ampleur de l'opération webmestre@galgos.fr


AXE DE REFLEXION : EUROPE ET PROTECTION ANIMALE

A l'attention de Mr Michel Barnier Ministre de l'Agriculture dans le cadre des Rencontres " Animal et Société "

 

La libre circulation des européens à l'intérieur des états membres de l'Europe s'accompagne souvent d'une libre circulation également de leurs animaux de compagnie, une situation propre à causer quelque problème si l'on considère que la gestion de la protection animale est laissée à l'autorité de chaque état membre.

L'affaire Puerto Real en Espagne est un exemple qui illustre bien les possibles dérives d'un système trop diversifié d'un pays membre à un autre dans le domaine de la Protection Animale. 
http://espagne-maltraitance.galgos.fr/pages/affaire_puerta_realpag.html
L'histoire d'un couple d'italiens en voyage en Espagne qui ont vu leurs trois chiens mourir dans des conditions qui dans leur pays étaient impensables compte tenu des lois ou obligations qui y sont appliquées en matière de Protection Animale.

- Les trois chiens avaient été confiés par les maîtres eux-mêmes provisoirement à une soi-disant résidence canine.

- Ces trois chiens qui étaient identifiés par puce, vaccinés ont été euthanasiés dans les 3 heures qui a suivi leur arrivée et qui plus est avec un produit illicite.

Ce qui amène la question de savoir comment protéger au mieux nos animaux séjournant dans un pays européen autre que le nôtre. L'affaire Puerto Real nous a amené la preuve que n'importe quel touriste européen qui ignore les risques encourus par son animal dans ce pays peut très bien voir son chien égaré récupéré par une entreprise municipale qui le fera immédiatement euthanasier et ce même si l'animal est identifié par puce.

L'affaire Puerto Real a été à l'origine d'un début d'incident diplomatique qui aurait pu s'éviter avec une politique réellement européenne, à savoir une gestion de la Protection Animale commune à tous les pays membres.

Toujours en prenant l'Espagne comme exemple, peu de touristes savent qu'il est très dangereux de s’y rendre avec son lévrier sachant qu'en Espagne ces animaux de chasse et course n’ont pas le statut d’animaux de compagnie, sont l’objet d’un trafic à l’échelle nationale et, dès l’âge d’un ou deux ans, en fin de saison de chasse, sont abandonnés ou torturés et finissent par rejoindre dans la mort 50.000 de leur frères de race euthanasiés chaque année dans les perreras de la honte ( refuges d'euthanasie systématique). Beaucoup subissent la DANSE DU PIANO : pendus les pattes arrière touchant à peine le sol pour que leur supplice dure plus longtemps.

Une situation qui justifie au travers de la France et de l'Europe entière la présence active d'associations dénonçant des carences très importantes en matière de protection animale en Espagne, ce qui par ailleurs donne une bien piètre image d'une Europe soit disant unie et évoluée.

On peut également avancer des exigences sanitaires pour ce qui est de nos animaux de compagnie en France que l'on ne retrouve pas en Espagne où ces mêmes animaux non soignés, non stérilisés, non vaccinés véhiculent des maladies infectieuses et/ou virales graves et/ou contagieuses comme la gale, la leishmaniose, les pneumonies, la maladie de Carré, les gastro-entérites etc ....

Incidents diplomatiques, multiplication d'associations dénonçant les insuffisances de certains pays d'Europe en matière de défense animale, risques de boycott etc ... autant d'évènements qui pourraient s'éviter dans une Europe réellement solidaire autour de la Protection Animale.

Pour une majorité d'européens la Protection Animale est un thème suffisamment important pour que soit mis en place une politique commune de Protection et de Défense Animale ce qui permettrait d'éviter d'autres incidents qui pourraient s'avérer plus lourds de conséquence que celui de Puerto Real

En vous remerciant de bien vouloir considérer cette réflexion

Liste de signataires: Associations et membres actifs

Partager cet article
Repost0
17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 19:45
Nuestro Presidente Sarkozy acaba de pedir al Ministro de Agricultura Michel Barnier, que comience una operación que consista en recoger los puntos de reflexión sobre el tema "Animal-Sociedad", para definir el estado de la situación de la Protección Animal de Francia al resto de Europa, ya que no hay que olvidar, que Francia llevará la presidencia de Europa a partir de mediados del 2008.
No podemos desaprovechar la oportunidad para exponer nuestra "reflexión" personal, basándonos en lo que sabemos de España y de sus problemas relacionados con el hecho, que la gestión para la protección de los animales sea dejada en manos de las autoridades de cada uno de los miembros de la unión, con consecuencias tales como últimamente comprobadas en el asunto de Puerto Real.
Este trabajo de reflexión no tiene que  imponer lo que sea, sino describir de forma breve y precisa une problematica desde estos 3 aspectos:
- Una problemática expuesta
- Una exposición breve y precisa
- Una conclusion por abertura
 
Este trabajo se envió ayer noche con mi  lista de destinatarios que comprende las asociaciones para la salvación de galgos/podencos y otros miembros simpatizantes, que se han ofrecido a unirse a esta causa en favor de los animales.
Como de costumbre, estas gestiones se hicieron con urgencia, ya que deben ser presentadas antes del fin de semana para así ser rápidamente tomadas en consideración.
El trabajo de reflexión se ha enviado primero a la Fundación Brigitte Bardot, que a su vez la hará llegar al Ministro de Agricultura Michel Barnier
Al mismo tiempo se envió copia al Sr. Alain Hutchinson, cuyas gestiones personales coinciden bastante con las nuestras
Quizás sería aconsejable, que las asociaciones de salvación de galgos/podencos que quieren ampliar este movimiento, incluyan el texto que viene a continuación en sus propias páginas, pidiendo a su gente que firmen y reenvíen rápidamente, con copia a la Fundación Brigitte Bardot, cuya dirección está arriba indicada.
Por ser Francia la que llevará la presidencia de Europa a partir de mediados del 2008, se puede suponer que otros europeos hagan las mismas gestiones. Martina de http://www.sos-galgos.net/ de Alemania pedirá a los alemanes de firmar y reenviar este mensaje en francés, si  olvidar naturalmente la traducción de su contenido al alemán para que lo entienden lo que escriban en francès
También pedimos a los españoles, que se unan a la gestión y que hagan lo mismo.
En Italia se hará a través de Anna-Laura de la asociación http://www.dogwelcome.it/. Ella siguió muy de cerca los acontecimientos en España con el asunto de Puerto Real.

El texto que lo tienen que enviar en frances y traducido mas abajo en espanol:
Firmar y poner su pais ESPANA


AXE DE REFLEXION : EUROPE ET PROTECTION ANIMALE

A l'attention de Mr Michel Barnier Ministre de l'Agriculture dans le cadre des Rencontres " Animal et Société "


La libre circulation des européens à l'intérieur des états membres de l'Europe s'accompagne souvent d'une libre circulation également de leurs animaux de compagnie, une situation propre à causer quelque problème si l'on considère que la gestion de la protection animale est laissée à l'autorité de chaque état membre.


L'affaire Puerto Real en Espagne est un exemple qui illustre bien les possibles dérives d'un système trop diversifié d'un pays membre à un autre dans le domaine de la Protection Animale. 
http://espagne-maltraitance.galgos.fr/pages/affaire_puerta_realpag.html
L'histoire d'un couple d'italiens en voyage en Espagne qui ont vu leurs trois chiens mourir dans des conditions qui dans leur pays étaient impensables compte tenu des lois ou obligations qui y sont appliquées en matière de Protection Animale.


- Les trois chiens avaient été confiés par les maîtres eux-mêmes provisoirement à une soi-disant résidence canine.


- Ces trois chiens qui étaient identifiés par puce, vaccinés ont été euthanasiés dans les 3 heures qui a suivi leur arrivée et qui plus est avec un produit illicite.


Ce qui amène la question de savoir comment protéger au mieux nos animaux séjournant dans un pays européen autre que le nôtre. L'affaire Puerto Real nous a amené la preuve que n'importe quel touriste européen qui ignore les risques encourus par son animal dans ce pays peut très bien voir son chien égaré récupéré par une entreprise municipale qui le fera immédiatement euthanasier et ce même si l'animal est identifié par puce.


L'affaire Puerto Real a été à l'origine d'un début d'incident diplomatique qui aurait pu s'éviter avec une politique réellement européenne, à savoir une gestion de la Protection Animale commune à tous les pays membres.


Toujours en prenant l'Espagne comme exemple, peu de touristes savent qu'il est très dangereux de s’y rendre avec son lévrier sachant qu'en Espagne ces animaux de chasse et course n’ont pas le statut d’animaux de compagnie, sont l’objet d’un trafic à l’échelle nationale et, dès l’âge d’un ou deux ans, en fin de saison de chasse, sont abandonnés ou torturés et finissent par rejoindre dans la mort 50.000 de leur frères de race euthanasiés chaque année dans les perreras de la honte ( refuges d'euthanasie systématique). Beaucoup subissent la DANSE DU PIANO : pendus les pattes arrière touchant à peine le sol pour que leur supplice dure plus longtemps.


Une situation qui justifie au travers de la France et de l'Europe entière la présence active d'associations dénonçant des carences très importantes en matière de protection animale en Espagne, ce qui par ailleurs donne une bien piètre image d'une Europe soit disant unie et évoluée.


On peut également avancer des exigences sanitaires pour ce qui est de nos animaux de compagnie en France que l'on ne retrouve pas en Espagne où ces mêmes animaux non soignés, non stérilisés, non vaccinés véhiculent des maladies infectieuses et/ou virales graves et/ou contagieuses comme la gale, la leishmaniose, les pneumonies, la maladie de Carré, les gastro-entérites etc ....


Incidents diplomatiques, multiplication d'associations dénonçant les insuffisances de certains pays d'Europe en matière de défense animale, risques de boycott etc ... autant d'évènements qui pourraient s'éviter dans une Europe réellement solidaire autour de la Protection Animale.


Pour une majorité d'européens la Protection Animale est un thème suffisamment important pour que soit mis en place une politique commune de Protection et de Défense Animale ce qui permettrait d'éviter d'autres incidents qui pourraient s'avérer plus lourds de conséquence que celui de Puerto Real


En vous remerciant de bien vouloir considérer cette réflexion



TEMA DE REFLEXIÓN: EUROPA Y LA PROTECCIÓN DE LOS ANIMALES

A la atención del Sr. Michel Barnier, hablando de los encuentros
"Animales y Sociedad"



La libre circulación de los europeos entre los estados miembros europeos muchas veces va acompañada por la igualmente libre circulación de sus animales de compañía, lo cual puede facilmente causar problemas si tenemos en cuenta, que la gestión de la protección de los animales queda bajo la autoridad de cada uno de los estados miembro.

El asunto de Puerto Real en España es un ejemplo que demuestra claramente las muchas variaciones en el sistema de la Protección Animal entre los diferentes miembros.
http://espagne-maltraitance.galgos.fr/pages/affaire_puerta_realpag.html 
La historia de una pareja italiana, que viajando por España vieron morir a sus tres perros en condiciones, que en su propio país serían impensables, dadas las leyes o obligaciones aplicadas allí en materia de Protección Animal

.- Los tres perros fueron confiados por sus propios dueños temporalmente a una "supuesta" residencia canina. Estos perros, identificados con su chip y vacunados, fueron sacrificados a las 3 horas de su llegada al centro, y además mediante un producto ilegal. 

Esto sugiere la necesidad de saber cómo mejor proteger a nuestros animales durante un viaje a otro país europeo.El asunto Puerto Real es la prueba que nos demuestra los riesgos que puede correr la mascota de cualquier turista europeo que, ignorando los peligros, trate de recuperar su perro perdido en un centro municipal, donde es inmediatamente sacrificado, a pesar de su identificación por chip.

El asunto Puerto Real fue el origen de un principio de incidente diplomático, que de haber existido ya una política realmente europea y común en todos los estados miembros, no se hubiese producido.Siguiendo con el ejemplo de España: Cuantos turistas saben (muy pocos), que en aquél país es muy peligroso viajar con un galgo, esos animales de caza y de canodrome no tienen el estatuo de animales de compania, lo son objetos de un trafico nacional, y despues de un o dos anos en fin de temporada de caza seran abandonados, torturados para acabar con tros 50000 de sus hermanos de raza sacrificados cada ano por las perreras de la verguenza. MUCHOS ahorcados por el sistema del "pianista" es decir tocando el suelo con las puntas de las patas traseras para alagar su agonia y sufrimiento

Esta situación justifica por toda Francia y toda Europa la presencia activa de asociaciones, que denuncian las graves carencias de la Protección Animal en Españay además da una muy pobre imagen de la supuesta Europa unida.

Además, se deberían exigir condiciones sanitarias como las que tenemos en Francia y que no se cumplen en España, donde los animales no son cuidados, no son esterilizados, no son vacunados y llevan enfermedades infecciosas y/o virales graves y/o contagiosas, como sarna, leishmania, neumonías, moquillo, gastro-enteritis, etc. ...

Incidentes diplomáticos, aumento grande del número de asociaciones que denuncian las insuficiencias para la protección animal en ciertos países, riesgo de boicot, etc. ... tantas cosas podrían evitarse en una Europa realmente unida y solidaria, también en lo que a la Protección de los Animales se refiere.

Para una gran mayoría de europeos el tema de la protección animal es lo suficientemente importante para que sea incluido en la política común para la Protección y Defensa de los Animales, lo cual evitaría otros incidentes con consecuencias más graves que los del caso Puerto Real.

Le estaría muy agradecida si tomara esta reflexión en consideración.

Partager cet article
Repost0
12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 11:59

NOUVEAU COURRIER POUR ESSAYER DE SAUVER LE CENTRO CANINO INTERNACIONAL
Envoyé avec liste de signataires
Objet: Europa no quiere que sea cerrado el CCI- L'Europe refuse la fermeture du CCI

Estimada Sra Alcadesa,
 
Europa esta escandalisada con ver tanto maltrato en Espana y ver que los algunos que hacen algo en contra este maltrato no son ayudados de ninguna manera
Como Usted lo puede ser mujer y sin ningun corazon por los animales abandonados?
Que lo tenemos que hacer, nosotros europeos, para que Espana se haga realmente europea y humanista?
Si Usted lo cierra este refugio, todos los animales son condenados a segura muerte (sacrificados) por anadirse a los 300000 animales asasinados cada ano por un pais que se dice moderna
Lo sabe Usted, Senora Alcadesa, todas las donaciones hechas por los ciudadanos europeos para ayudar a todas estas protectoras?
Lo piensa Usted que todas estas donaciones lo son hechas para que los animales sean sacrificados?
Los europeos dicen BASTA!
Que por los menos, lo sean respetados las algunas protectoras de su pais que lo pueden decirse REALMENTE  EUROPEAS
Lo esperamos todos que el Centro Canino Internacional no lo sea cerrado
Atentamente

Traduction:
L'Europe est scandalisée de voir tant de maltraitance en Espagne et de voir que les quelques uns qui font quelque chose contre cette maltraitance ne sont d'aucune manière aidés
Comment pouvez-vous être femme et sans aucune sensibilité pour les les animaux abandonnés?
Que devons nous faire, nous européens, pour que l'Espagne devienne réellement européenne et humaniste?
Si vous fermez ce refuge, tous les animaux sont condamnés à une mort certaine (euthanasiés) pour s'ajouter aux 300000 animaux assassinés chaque année dans votre pays qui se dit moderne
Etes-vous au courant, Madame le Maire, de tous les dons faits par les citoyens européens pour aider tous ces refuges?
Pensez-vous que tous ces dons sont faits pour que les animaux soient sacrifiés?
Les européens disent ASSEZ!
Que pour le moins, soient respectés les quelques refuges de votre pays qui peuvent se prétendre REELLEMENT EUROPEENS
Nous espérons tous que le Centre Canin International ne soit pas fermé
Sincères salutations

_______________________
POSTE LE 7/02/2008

 

L'Espagne fait circuler un modèle de courrier pour protester contre la décision de la mairesse de Palma de Mallorca de faire fermer la protectora et d'évacuer les animaux vers ce qui sera sous peu leur couloir de la mort
 
Ce courrier nous a été envoyé en espagnol, anglais, allemand
J'en ai fait la traduction française que vous avez ci-dessous
 
Liste des contacts à qui envoyer le courrier à savoir la mairesse mais également tous les organismes de médias, quelques politiques, le tourisme etc .. 
 
Ce que nous allons faire avec la liste de signataires:
1-  Envoyer le courrier en français à toute la liste ci-dessous et en mettant nos députés européens en copie y compris ceux de langue française (suisses et belges)
2 - Envoyer le courrier en anglais et en espagnol, là encore avec en copie les euro-députés respectifs
3-  Martina d'Allemagne http://www.sos-galgos.net/  se chargera d'en faire de même sur l'Allemagne
 
COURRIER EN FRANCAIS (traduit du modèle espagnol)
 
Chère Madame Le Maire,
 
C'est avec beaucoup de désolation que nous constatons qu'à nouveau le centre canin internacional est en danger. A ce jour, nous protestons contre le décret signé par la Mairesse précédente, Madame Cirer, un décret que vous aviez mous-même condamné à nos côtés .... quelle désillusion!
 
Madame Calvo, nous sommes nombreux à ne pas comprendre qu'il puisse se mettre tant d'obstacles à une organisation qui ne recherche aucun gain, qui se consacre à sauver des animaux maltraités, abandonnés comme une charge inutile par de nombreux citoyens de Mallorca. Le voisinage de Cami de ses Barraques qui est à l'origine de cette affaire, déclarent être disposés à tolérer un "éleveur" de chiens, c'est dire à quel point peu leur importe de produire plus d'animaux qui sans aucun doute finiront à leur tour abandonnés, alors qu'en ce moment même il y a déjà beaucoup plus de demande que d'offre en ce domaine. N'est-on pas là devant un contre-sens?
 
Déplacer les chiens à Son reus n'est pas une solution d'autant que nous savons tous que ces installations sont toujours saturées et que l'on y euthanasie des animaux jeunes et en bonne santé (nous ne parlons pas des malades et des âgés) et ce au bout de 20 jours de délai.
 
Peut-être les animaux ne sont pas votre priorité trop occupée que vous êtes à essayer de résoudre tant de problèmes liés à votre charge avec votre équipe. Mais croyez-moi, nous sommes nombreux à être convaincus que les animaux sont très proches de l'homme: ils aiment, souffrent, sont joyeux et patissent tout comme nous.
 
Les votants de votre partie se trouvent désolés. S'il vous plaît, reconsidérez votre décision et accordez aux personnes du centre le droit de continuer leur travail humanitaire et n'acceptez pas que soient sacrifiés des êtres innocents qui ont déjà tant souffert entre les mains des hommes
 
Nous vous saluons avec espoir,
 
Liste de signataires ...
Partager cet article
Repost0
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 22:05

COURRIER QUI SERA ENVOYE PEU A PEU A TOUS LES DEPUTES FRANCAIS AVEC EN COPIE LES EURODEPUTES FRANCAIS ET UNE COPIE A LA PRESSE FRANCAISE EGALEMENT

______________________________________________________________________________________

Le bien-être des animaux devrait - et doit - devenir une valeur européenne prioritaire !

L'Espagne, un pays qui se dit moderne et européen et qui derrière une façade politiquement correcte cache une population qui maltraite à outrance ses animaux de compagnie http://espagne-maltraitance.galgos.fr

 

L'Espagne de la maltraitance animale ce sont:

 

- Des milliers d'animaux chaque année qui meurent sous les coups de leurs maîtres, des maîtres qui ne se cachent pas de taper à mort devant témoins et qui ont le culot de traîner devant les tribunaux ceux qui osent s'en plaindre http://es.youtube.com/watch?v=YKiOT1Wh6zo    http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-15482938.html

 

- Des milliers d'animaux chaque année non soignés et qui meurent de gale, de maladie de Carré, de gastro-entérites, de leishmaniose, pneumonie, scepticémie etc ... et font de l'Espagne un pays d'animaux moribonds sans aucune politique sanitaire si ce n'est l'éradication totale chaque année

 

- Des milliers de chiens chaque année affamés, enfermés (et ce même dans des immeubles) et qui se dévorent entre eux. http://www.edirecto.tve.es/    Cliquer sur "videoteca" sur le menu de gauche et choisir la vidéo du 30/11/2007 intitulée "perros abandonados"               

 

Et pour plus d'informations en français à cette adresse:  http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-15151545.html  Ne croyez surtout pas que ce cas soit un cas isolé: il est malheureusement fréquent qu'un chasseur une fois la saison de chasse terminée "oublie" ses chiens qui enfermés mouront de faim, les plus forts dévorant les plus faibles

 

- 300 000 animaux qui meurent chaque année dans les perreras, ces refuges privés ou municipaux qui touchent 50 euros par chien "ramassé" et qui, pour faire un bénéfice maximum, les laisseront sans soins, les nourissant à peine, les maltraitant souvent et, pour finir, les euthanasiant au prix le plus serré quite à utiliser des produits illicites et des méthodes archaïques. Je vous conseille vivement d'ouvrir le lien suivant  http://espagne-maltraitance.galgos.fr/pages/affaire_puerta_realpag.html et vous y verrez que les touristes qui vont en Espagne avec leurs animaux de compagnie sans être avertis des faits peuvent se trouver dans la situation d'avoir leurs trois chiens identifiés par puce euthanasiés dans les trois heures de leur placement dans une résidence canine et qui plus est euthanasiés avec un produit illicite. J'ajoute que le maître de ces chiens qui a porté plainte a été mis en prison pendant plus de deux mois

 

Une autre perrera également cachée derrière l'honorabilité du nom de "protectora" n'hésitera pas à fournir les cliniques vétérinaires du sang de ces chiens jusqu'à ce qu'ils meurent d'anémie totale! Une euthanasie qui ne coûte rien et rapporte beaucoup http://espagne-maltraitance.galgos.fr/pages/affaire_palenciapag.html

 

Mais l'Espagne c'est aussi:

 

- Un marché illicite énorme d'éleveurs particuliers qui inondent chaque année le territoire d'animaux qui réalimenteront le marché juteux de l'abandon et des subventions versées aux perreras pour faire le sale boulot d'éradication

 

- Des milliers de chiens non stérilisés, non identifiés, non protégés par la loi

 

- Entre 50000 et 100000 galgos et podencos maltraités, torturés, mutilés et qui meurent chaque année dans des souffrances atroces: pendus, les pattes cassées volontairement, les oreilles arrachées, jetés vivants dans un puit, brûlés vifs ... autant de tortures nées de l'imagination zoosadique de leurs maîtres galgueros qui sont les seuls en Europe à avoir encore le privilège de chasser avec des lévriers  http://www.galgos.fr                        

 

 http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-15658215.html              

 

Les galgos vivent un véritable holocauste !!!   http://www.galgos.fr/pages/videospag.html         

 

Mais l'Espagne c'est encore:

 

- Des enfants qui sont de plus en plus nombreux chaque année à reproduire les gestes de maltraitance de leurs pères sur des animaux abandonnés: brûlés vifs, pendus, battus à mort ...... http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-14399362.html   http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-15558617.html

 

- L'Espagne de la maltraitance c'est aussi tous ces bénévoles qui ouvrent sans aucune aide des pouvoirs politiques quelques refuges pour essayer de sauver un maximum de ces animaux et qui voient régulièrement leur travail saccagé par des intrus qui pénétrant dans les locaux de nuit vont piller, dévaster et souvent maltraiter les animaux en place. Aucune enquête, aucune poursuite ...      http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-14678972.html   http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-14180989.html   

 

C'est le cas de ce refuge de Lleida http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-15992625.html qui en est à sa troisème attaque nocturne de ses locaux avec à chaque fois des animaux torturés et tués... que fait la Seprona la Police de l'Environnement ??? Que répond-elle au courrier que nous lui avons envoyé ???  le informamos que la protección de los animales es un cometido de esta Institución de primer orden, así como a lo relacionado con el medio ambiente y la naturaleza en general; y no cabe duda tampoco de que si cada vez más los animales, y muy especialmente los de compañía, son objeto de un trato digno y adecuado a su bienestar, ciertas conductas con trascendencia pública en los últimos tiempos consistentes en gratuitas mutilaciones y muerte de animales causan en toda la ciudadanía en su conjunto un profundo rechazo, la indignación por el sufrimiento generado, por la maldad de la acción, y hacen acreedor a quien así actúa del reproche penal como máxima expresión del rechazo social.>>>> Traduction: http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-16119490.html . La Seprona, Police d'un Environnement inexistant en Espagne puisque ni les animaux, ni le respect de la nature n'y ont leur place http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-13894556.html  http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-13826170.html

 

Et tout ceci pourquoi? parce que l'Espagne est un pays non éduqué et qui croit encore qu'un animal quel qu'il soit ne peut ressentir aucune souffrance comme ce chasseur qui voyant revenir sa podenca la patte prise à un piège  a trouvé normal de l'amputer lui même à vif et au sécateur !!    http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-15587876.html

 

Mais l'Espagne de la maltraitance animale c'est également un pouvoir politique qui considère que le droit des animaux, leur défense est un thème mineur tout en se déclarant quand même un pays moderne dans une Europe humaniste. Ce sont des millions d'espagnols qui demandent que soit inclus la défense des animaux dans le programme électoral de la campagne présidentielle qui se joue maintenant mais et dont ils ne peuvent faire qu'un seul constat et c'est celui-ci:   http://www.youtube.com/watch?v=AgoOg6f1pOA Alors bien évidemment, les politiques espagnols vont vous dire qu'ils ont l'article 337 du Code Pénal, cet article qui stipule:                   
-Los que maltrataren con ensañamiento e injustificadamente a animales domésticos causándoles la muerte o provocándoles un grave menoscabo físico serán castigados con la pena de prisión de tres meses a un año (….)
- Ceux qui maltraiteront avec acharnement (???) et sans aucune justification (???) des animaux domestiques leur causant la mort ou provoquant une grave atteinte physique seront punis d'une peine de prison de trois mois à un an (...)  ce qui signifie que le maltraitant non seulement doit provoquer la mort ou une grave atteinte physique à l'animal, mais également il faudra prouver qu'il ait causé à l'animal , de forme délibérée, beaucoup plus de souffrance que nécessaire pour le faire mourir ou lui causer cette grave atteinte physique (on croit rêver !!!)                              
   
Et si donc l'animal ne meurt pas des suites de la maltraitance inhumaine et délibérée et bien il n'y a pas de délit  Mais le plus fort de tout c'est que la maltraitance doit être injustifiée, car si l'animal le "méritait" (???), et bien là non plus il n'y a pas de délit.La maltraitance doit être "avec acharnement" ce qui dans ce cas n'est pas un facteur aggravant mais plutôt une condition nécessaire pour apprécier le délit et ça .... c'est déjà un obstacle pratiquement insurmontable, car comment déterminer un acharnement ??? Il faut tenir en compte que "l'acharnement" dans la législation espagnole se définit par "augmenter de manière délibérée et inhumaine la souffrance de la victime, lui causant des souffrances inutiles pour l'exécution du délit"                                       
Autant dire que cet article est absolument inapplicable pour les juges et de ce fait protège totalement les maltraitants!

Pour finir, l'Espagne de la maltraitance animale ce sont aussi:

 

- Des centaines de députés européens qui jettent les courriels sans même les avoir lus, considérant que l'objet du message c'est dire l'assassinat chaque année de 300000 animaux en Espagne ne justifie pas une ouverture

 

- Des centaines de députés européens qui ne veulent pas tenir compte de la sonnette d'alarme tirée depuis maintenant quelque temps par des personnes dont l'éminence des propos n'est remise en doute par personne si ce n'est par eux. Je parle par exemple de Andrew Linsey de l'Université d'Oxford, fondateur et directeur de l'Oxford Centre for Animal Ethics www.oxfordanimalethics.com et qui nous dit " la cruauté envers les animaux n’est pas seulement injuste pour les animaux : on constate maintenant, d’une façon de plus en plus évidente, que la cruauté envers les animaux est préjudiciable aux êtres humains " http://www.onevoice-ear.org/oxford.html

 

- Des centaines de députés européens qui sont à l'heure actuelle les seuls à ne pas vouloir admettre qu'une société qui accepte que ses enfants martyrisent des animaux est une société qui fabrique de futurs psychopathes. Des propos tenus par d'éminents personnages comme Jack Levin, célèbre professeur de sociologie et de criminologie à l’Université Northeastern de Boston et qui a appelé les décideurs publics et les responsables d’éducation à apporter une aide à tous les enfants qui font du mal aux animaux.

 

Ce qui nous amène également aux travaux de statistiques effectuées par le FBI et qui aboutit à la conclusion que pratiquement tous les serial killers ont un passé d'enfant ayant pratiqué la torture sur animaux. Voir les conclusions de cette étude du FBI en fin de ce message, après la liste de signataires de ce courrier

A LA VEILLE DE NOUVELLES ELECTIONS PRESIDENTIELLES LES ESPAGNOLS SE MOBILISENT POUR QUE LA PROTECTION ANIMALE ET UNE REVISION DU CODE PENAL SOIENT AU PROGRAMME ELECTORAL

MOBILISONS-NOUS AVEC EUX CAR SI LA SITUATION CHANGE EN ESPAGNE, C'EST LA SITUATION DE TOUS LES ANIMAUX DE L'EUROPE QUI EN BENEFICIERA
 
AIDEZ LES CITOYENS FRANCAIS QUE VOUS REPRESENTEZ A CONSTRUIRE UNE EUROPE REELLEMENT HUMANISTE DANS LE RESPECT DES HOMMES ET  DES ANIMAUX

FAISONS BOUGER L'EUROPE TOUS ENSEMBLE POUR QUE PLUS JAMAIS CA EN ESPAGNE !!!!


undefined

Liste de signataires: 
..........

Information du FBI traduit par moi-même de l'espagnol
 
La relation entre la maltraitance animale et les tueurs en série
Information du FBI concernant la cruauté contre les animaux
 
Ces derniers 18 mois nous avons vu sept fusillades à l'intérieur des écoles: pour chacun de ces cas, nous avons appris que les auteurs de ces crimes avaient abusé, torturé et tués des animaux avant de passer à des victimes humaines.
Le FBI utilise des rapports de cruauté sur les animaux pour analyser le potentiel de supposés criminels violents
Les maîtres d'écoles, les pères et étudiants sont avertis et entrainés pour débusquer les symptomes alarmistes. De fait, le Département de l'Education des Etats Unis, publie un pamphlet où l'on étudie la cruauté sur les animaux et où on la définit comme étant un symptome d'avertissement sur un jeune potentiellement dangereux.
 
En 1993, le Congrès National PTA concluait: " Les enfants élevés dans des notions de justice, de compassion pour les animaux, deviennent plus justes, pleins de bonté et considérés par leur entourage. Le fait de le maintenir dans cette ligne de caractère, aboutira à en faire des êtres tournés vers les autres, plus humains, plus respectueux des lois, des citoyens de valurs."
 
Mai 1988/Springfield, Oregon: Kip Kinkel tua ses parents et deux compagnons de classe et en blessa 22 autres. Il avait déjà une histoire de crimes et tortures sur animaux, se vantant d'avoir "volé" une vache, tué chats et écureuils, en leur introduisant des pétards dans la gueule.
 
Mars 1988/Jonesboro, Ark.: Mitchell Johnson et Andrew Golden tuèrent au fusil quatre étudiants et un enseignant. Un ami avoua qu'Andrew, tuait de temps en temps quelque chien avec un rifle calibre 22
 
Décembre 1977/West Paducah,Ky.: Michael Carneal séquestra et tua trois de ses compagnons de classe pendant qu'ils étaient en prière.Il s'était déjà vanté auprès d'un ami d'avoir brûlé un chat  sur un bûcher.
 
Octobre 1997/Pearl,Miss.: Luke Woodham cogna sur sa mère jusqu'à la tuer, sur ce il tua avec arme à feu deux compagnons de classe et en blessa plusieurs autres. Dans son journal intime il avait écrit qu'avec un ami, ils avaient écorché, brûlé et torturé son chien, jusqu'à le tuer.
 
Abus sur les humains et abus sur les animaux: un crime.
Les actes de violence sur les animaux ont été largement reconnus comme des indicateurs d'une dangereuse psychopathie qui ne s'arrête pas sur les animaux eux-mêmes.
 
" Quiconque qui a été habitué respecter la vie d'une quelconque créature vivante a des chances négligables d'en arriver à considérer la vie humaine comme négligeable elle-même", écrivit le Dr Albert Schweitzer.
 
En accord avec Robert Ressler, qui étudie les profils des tueurs en série pour le FBI: "Les tueurs en série petit à petit, commencent en tuant et en torturant les animaux dans leur enfance".
 
Ces etudes ont convaincu les sociologues, les hommes de loi et les cours de justice, que les actes de cruauté sur les animaux doivent attirer notre attention. Ces actes seront les premiers symptomes d'une pathologie violente, qui suppose des victimes humaines.
 
Les abus sur les animaux ne sont pas seulement le résultat d'une déficience mibeure de la personnalité de l'abuseur, mais plutôt un symptome d'une profonde perturbation mentale.
 
Les investigations de la psychologie et de la criminologie montrent que ceux qui ont commis des actes de cruauté sur les animaux ne s'arrêtent pas là, nombreux sont ceux qui passent à d'autres êtres humains.
 
Le FBI a démontré que les faits de cruauté sur les animaux sont un des traits qui apparaissent régulièrement dans leurs ordinateurs de statistiques, quand ils répertorient les antécédents des violeurs ou assassins en série. D'autre part le Manuel de Psychiatrie et Désordres Emotionnels répertorient la cruauté sur les animaux comme un critère de diagnostic pour les désordres de conduite.
Les études ont montré que les criminels violents et aggressifs sont plus à rapprocher des enfants ayant abusé des animaux que les criminels considéré comme non aggressifs.
 
Un examen psychiatrique effectué sur des patients qui ont régulièrement torturé des chats et des chiens, a démontré que tous présentaient des troubles importants d'aggression sur les gens, comme par exemple un patient qui avait  assassiné un enfant. pour les investigateurs, . une fascination pour la cruauté sur les animaux est un signal d'alarme rouge dans la vie des vloleurs et assassins en série. Le fondateur de l'Unité de Sciences du comportement  au FBI, Robert Ressler, a dit: " Ceux ci ont été des enfants qui n'ont jamais appris que c'était très mal d'arracher les yeux à un petit chien".
 
L'Histoire est pleine d'exemples notoires: Patrick Cerril qui tua 14 compagnons de travail et se suicida ensuite, harcelait son chien et mutilait d'autres mascottes.
 
Earl Kenneth Shirner, qui viola, poignarda et mutila un enfant de 7 ans, était connu par son voisinage pour introduire des pétards dans l'anus des chiens et tendre des chats.
 
Brenda Spencer qui mit le feu dans une école de San Diego, tuant deux enfants et en blessant neuf autres, avait abusé de chiens et de chats. Souvent elle leur mettait le feu à la queue.
 
Albert DeSalvo, "l'étrangleur de Boston", qui tua 13 femmes attrappait dans sa jeunesse des chiens et des chats qu'il enfermait dans les grues à oranges et leur tirait des flèches qui traversaient les cagettes.
 
Carroll Edward Cole exécuté pour 5 des 35 homicides dont il fut accusé, a dit que son premier acte de violence, quand il était petit, avait été d'étrangler un petit chien.
 
En 1987, trois étudiants du secondaire furent accusés pour avoir tapé un compagnon de classe jusqu'à le tuer? Tous avait régulièrement pratiqué des actes de mutilation sur les animaux de nombreuses années avant. L'un d'entre eux a avoué avoir tué tant de chats qu'il en avait perdu le compte.
 
Deux frères qui avaient tué leurs parents avaientb raconté avant à leurs compagnons de classe avoir décapité un chat
 
Le tueur en série Jeffrey Dahmer avait empalé des têtes de chiens, de chats et de grenouilles.
 
Plus récemment, Kip Kinkel en Springfield, Ore., et Luke Woodham, 16, en Pearl, Miss., deux assassins de 15 ans torturaient des animaux avant de devenir alcooliques
 
Les étudiants de Columbine High Scholl Eric Harris et Dylan Klebold qui tuèrent 12 de leurs compagnons de classe avant de se tuer eux-mêmes se vantaient d'avoir mutilé des animaux de leurs amis.
 
" Il y a quelque chose en commun à tous ces tireurs de ces dernières années" dit le Dr Harold S. Koplewicz, directeur du Centre d'Etudes de la Ninez, à l'Université de New York.
" Nous sommes en face de jeunes qui présentent des symptomes d'aggression pour leurs semblables, un intérêt pour le feu, de la cruauté envers les animaux et beraucoup de signaux que les écoles ont ignorés."
 
Tristement, beaucoup de cette violence infantile chez ces criminels n'a jamais été examinée, jusqu'à ce qu'elle se retourne sur les humains. L'anthropologue Margaret Mead dit " une des choses les plus dangereuses qui puisse arriver à un enfant c'est de tuer un animal et de l'assumer.
 
J'en déduis que l'abus domestique est dirigé vers le plus fragile, l'abus d'animal et l'abus des enfants vont de pair.
 
Les parents qui nient à l'animal l'attention appeopriée ou abusent d'un animal, abusent aussi et négligent leurs propres enfants
 
Sur 23 familles britanniques, avec un vécu de négligence envers les animaux, 83% étaient identifiés par les experts comme à risques d'abus et de négligence
 
Une étude sur les femmes battues montre que 57% d'entre elles disaient que leur conjoint  maltraitaient ou battaient les animaux. Une sur quatre disait rester avec son conjoint violent par peur de laisser ses mascottes avec lui
 
Bien que l'abus sur les animaux soit un signe important d'abus sur les enfants, le père n'est pas toujours celui qui harcèle l'animal. Les enfants qui abusent des animaux, souvent, répètent la leçon apprise à la maison: et comme leur père ils répondent à l'angoisse et la frustration par la violence. Sa violence est dirigée vers l'unique être de la famille plus vulnérable encore que lui-même: l'animal.
 
Un expert a dit: " les enfants de foyers violentes se caractérisent par leur participation à des bagarres", dans lesquelles il peuvent mutiler ou tuer un animal. Assurément, la violence domestique est la base la plus commune pour la cruauté infantile contre les animaux.
 
C'est une certitude partagée entre psychologues que la cruauté contre les animaux est un des meilleurs exemple de la continuité des perturbations psychologiques de l'enfance à l'âge adulte. En bref, un diagnostic détaillé pour évaluer la cruauté infantile sur les animaux devra être bien établi et se faire conjointement avec le Collège de Médecine Vétérinaire de l'Université de Cornell
 
Ecoles, parents, communautés et Cours de justice qui considèrent l'abus sur les animaux comme un "délit mineur" ignorent UNE BOMBE A RETARDEMENT
 
Par contre, les communautés qui appliquent des peines sévères contre les abuseurs d'animaux, examinent les familles, recharchent d'autres signes de violence et feront intensément appel à un consultant pour les personnes concernées
Les communautés doivent reconnaître que l'abus d'une QUELCONQUE être vivant est inacceptable et constitue un danger pour tout le monde
En 1993, la Californie fut le premier état à passer une loi, l'accusation officielles de contrôle animal, pour contrer les abus infantiles.
 
Le rapport d'abus est déjà dans les législations du Connecticut, Washington, DC. Une législation similaire a été introduite en Floride. L'abus sur les animaux de compagnie  est un signal d'alarme de l'abus des membres à "deux pattes" de la famille dit le représentant Steve Effman. " Nous ne pouvons plus jamais ignorer cette connection".
 
Après une étude approfondie des liens entre l'abus animal et l'abus humain, deux experts ont conclu: "L'évolution d'une majorité de gentils dans la société humaine doit alors être aidée par notre promotion d'une éthique plus positive entre les enfants et les animaux".
Partager cet article
Repost0
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 19:00
Je pense que malgré tout certains signes laissent entendre que nos courriers qui laissent supposer que nous sommes bien informés des exactions se pratiquant sur les animaux en Espagne commencent à mettre la Seprona quelque peu mal à l'aise.

Cela se manifeste par une évolution dans les réponses
- Au début on devait se contenter d'une réponse automatisée, en retour de nos courriers, nous disant que nos revendications seraient considérées par les services concernés
- Ensuite on a eu une réponse qui est arrivée avec quelques jours, peut-être quelques semaines de décalage
- Là nous avons maintenant pratiquement une réponse immédiate et dirons-nous ... un peu plus étoffée où la Seprona nous dit  "de ne surtout pas douter un seul instant que si chaque fois davantage d'animaux et plus spécialement ceux de compagnie bénéficient d'un traitemant digne et adapté à leur bien-être, il n'en reste pas moins que certaines autres conduites consistant à mutiler gratuitement et tuer des animaux causent sur toute la population en plus de son profond rejet, l'indignation pour la souffrance générée, pour la méchanceté de l'action et que toute personne dans ce cas mérite une poursuite pénale comme meilleure expression du rejet général de la population"
 
Bien sûr la réponse ensuite se noie sur toutes la législation en vigueur et les modifications qui y ont été apportées au fil du temps .... c'est ce qui s'appelle "noyer le poisson" et essayer de nous faire croire que ce sont des cas isolés.
Mais il faut reconnaître une chose c'est que la tâche à accomplir pour la Seprona est immense au vu de l'immensité de la maltraitance animale en Espagne !!! Mais il suffirait juste d'une chose, de lui donner réellement des moyens, les moyens de politiques qui se montreraient enfin réellement concernés par la maltraitance et qui ne considèreraient pas la Seprona juste comme une organisation à qui on fait passer la patate chaude

_________________________

POSTE LE 29/01/2008

LE BLOG DU REFUGE CONCERNE:
http://www.defensaanimalslleida.blogspot.com/

__________________________

Suite aux évènements survenus dans le refuge de Lleida
http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-15992625.html
un courrier est envoyé au maire de Lleida ainsi qu'à la Sépronaen copie
alcalde@paeria.es; paeria@paeria.es
seprona@guardiacivil.org

Estimado Senor,

Fuimos informado de las ataques numerosas en la protectora de Lleida sin que alguien de los responsables hace algo para acabar con eso
En un pais democratico se respetan las opiniones de cada uno, aunque los que no aman los animales, por lo menos deben respetar  los animalistas y luchar en contra el maltrato.
Un alcalde es una autoridad cuyo funcion es preocuparse de cada uno de sus ciudadanos. Un refugio, tan pobre que sea, es una propiedad privada y ningun no lo tiene los derechos por entrar y maltratar, torturar a los perros
Espana es un pais moderno pero mata cada ano unos 300 000 animales
Espana es un pais moderna pero cada ano mueren unos 50 000 galgos
Senor Alcalde, por favor, lo seria tiempo que Espana se pone verdaderamente moderna pero para eso se necesitaria que se acaba con todos esos animales matados cada ano cuando en otras partes de Europa ya lo hacemos esterilizar los animales y ofrecemos estructuras adaptadas para los que son abandonados y eso con programas de adopcion. 
Afortunadamente ya hay muchos voluntarios en  su país que se preocupan por ellos para que pueden tener una vida digna y hay que respetar y apoyar estas protectoras y Usted como autoridad les deben apoyar y
respetar también.
No somos ciudadanos espanoles sino europeos modernos pero de mas en mas nos parece que Espana es un pais que se pone muy peligroso para los turistas que pudieron ir a Espana con sus mascotas sin conocer los riesgos (asunto de Puerto Real). Después de ese escándalo debemos  poner atención a lo que pasa en Espana
Por favor Senor Alcalde insistimos que Usted ayuda esos voluntarios para que acaben las ataques en contra los animales del refugio
Atentamente

TRADUCTION:

Chers Monsieur,
Nous avons été informés des attaques nombreuses qu'a sibi le Refuge de Lleida et ce sans qu'aucun responsable ne s'occupe de mettre fin à ça.
Dans un pays démocratique les opinions de chacun se doivent d'être respectées et bien qu'il y ait ceux qui n'aiment pas les animaux, pour le moins on se doit de respecter les animalistes et lutter avec eux contre la maltraitance.
Un Maire est une autorité dont la fonction est de se préoccuper de chacun de ses citoyens. Un refuge, aussi pauvre puisse-t-il être est une propriété privée et personne n'est en droit d'y entrer et maltraiter, torturer les chiens.
L'Espagne est un pays moderne mais qui tue chaque année quelques 300000 animaux
L'Espagne est un pays moderne mais chaque année ce sont 50000 galgos qui meurent
Mr le Maire, SVP, il serait temps que l'Espagne devienne réellement moderne mais pour cela il faudrait en finir avec tous ces animaux tués chaque année quand dans d'autres parties de l'Europe nous stérilisons les animaux et leur offrons des structures adaptées pour ceux qui sopnt abandonnés et ceci avec un programme d'adoption
Heureusement, il y a maintenant dans votre pays beaucoup de volontaires qui se préoccupent d'eux pour qu'ils aient une vie digne et on se doit de respecter ces refuges et vous, comme autorité, vous devez les épauler et les respecter également
Nous ne sommes pas des citoyents espagnols mais des citoyens européens modernes à qui il semble que l'Espagn devient de plus en plus dangereuse pour les touristes qui pourraient se rendre en Espagne avec leurs animaux de compagnie sans connaître les risques (affaire Puerto Real). Depuis ce scandale nous nous devons d'être attentifs à ce qui se passe en Espagne
SVP, Monsieur le Maire, nous insistons pour que vous aidiez ces bénévoles et faire stopper ces²attaques contre les animaux du Refuge
Sincères salutations
Liste des signataires

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de LN Verdier
  • : agir-pour-les-galgos c'est aussi un site http://www.galgos.fr consacré à la défense des lévriers d'Espagne et à la dénonce de la maltraitance qu'ils subissent de la part des galgueros. BASTA! >>> suppression de la chasse avec lévriers en Espagne et statut d'animal de compagnie aux Galgos !!! Contact : galgos-ethique-europe@orange.fr
  • Contact

Profil

  • LN Verdier

MESSAGE A TOUS LES LECTEURS

Attention, tous les articles de ce blog sont la propriété de Agir pour les galgos et de l'Association galgos-ethique-europe.

Les articles et informations peuvent être diffusés accompagnés du lien d'origine mais en aucun cas ils ne doivent être utilisés pour servir de support à une démarche ou une action si cette dernière n'est pas issue de l'initiative de l'auteur lui-même ou de l'Association à laquelle il appartient








Rechercher

Archives

le galgo, symbole d'impunité


Cliquer sur l'image pour avoir accés au contenu de la Charte

ADOPTER-UN-GALGO2.jpgCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les Galgos à l'adoption.

 

 



adopter-un-podenco-galgos-ethique-europeCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les podencos à l'adoption.



Dites NON à l'Espagne cruelle

COMMENT ADHERER AU BOYCOT DE L'ESPAGNE



Blog déconseillé aux personnes sensibles et aux enfants

 

 

 

 

REPRODUCTION DE NOS ARTICLES
Bienvenue si vous souhaitez diffuser
un article, photo ou gif animé.  Nous
vous prions simplement d'indiquer le lien
complet de l'élément que vous reproduisez.
Si vous êtes l'auteur d'une photo et que
vous ne voyez pas votre lien indiqué ou que
vous souhaitez la voir retirer, merci de nous
contacter : webmestre@galgos.fr
Merci d'avance pour votre compréhension.

 



 

C'est toi galguero qui l'a tuéee .... comme autant d'autres 50.000 Gisela chaque année


 

 

 

 

546220_10151077798968481_821609717_a.jpg

 




ADHERER A AMNISTIA ANIMAL JAEN

 

 

logogalgoblog.jpg




peut aider un autre Galgo/Podenco à sortir d'Espagne


 

Manteaux---01.06.2010-012.jpg

Patrons pour fabriquer des manteaux pour les Galgos

 

 





 

  avatar-blog-1231354449-tmpphpwBHUPr.jpeg

Pression Ethique Anti Corrida Europe

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page