Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2007 7 21 /10 /octobre /2007 23:00
20 galgos volés dans la semaine à Zamora

http://www.nortecastilla.es/20071017/castilla-leon/criadores-denuncian-robo-veinte-20071017.html

Si des mesures ne sont pas prises les éleveurs comptent bien se mobiliser contre l'impunité des voleurs
" Nous nous sentons complètement désemparés et nous considérons qu'il n'y a aucune coordination policière pour démanteler ces filières qui sont à rapprocher du trafic de drogue ou de femmes"

On soupçonne Madrid d'être le centre de ce trafic en Castilla Leon, un refuge de Madrid a d'ailleurs récupéré un de ces galgos volés identifiés par le ship, l'éleveur étant obligé de plus de payer pour récupérer son chien

Des entrevues ont eu lieu notamment avec le délégué de Castilla Leon au mois d'aout mais la situation reste toujours identique
Partager cet article
Repost0
21 octobre 2007 7 21 /10 /octobre /2007 19:15
http://www.diariosigloxxi.com/texto/mostrar/?ts=20071018130543

"Les autres animaux"
 
Julia Navarro
 
Le degré de civilisation d'une société se juge également à la façon dont elle traite ses animaux, et je crains qu'en Espagne nous recevions un avertissement sans palliatif. C'est bien pour cela que me parait intéressante l'initiative des deux députés verts Francisco Garrido et Joan Oms d'organiser un débat au siège du Parlement concernant la nécessité de l'approbation d'une législation qui, réellement, protège les droits des animaux. Car là est la question: admettre que les animaux aient des droits et que ces derniers doivent être protégés.
 
Les deux députés, appuyés par un groupe d'organisations écologistes constitué d'un groupe d'écrivains, acteurs, philosophes, journalistes, sportifs de haut niveau etc ...ont présenté en plus un Manifeste en faveur d'une reconnaissance des droits des animaux et de l'abolition des corridas de taureaux en Espagne.
 
Lucía Etxebarría, Ruth Toledano, Isabel Pisano, Marta Tafalla, Isabel Pisano et Vázquez Figueroa participèrent à u débat faisant des propositions sur la forme de cette législation. D'autre part Liberto Rabal, Juanna Bajo Ulloa ou les sportifs de haut niveau comme Mayte Martinez, Manuel Carballo et Rafa Martinez ont lu quelques parties du manifeste cité
 
Les faits sont que dans notre pays s'abandonnent des milliers de chiens chaque été quand arrive la période des vacances. Les maîtres partent en vacances et la présence de l'animal cause un problème qu'ils ne sont pas disposés à résoudre si ce n'est à partir d'un quartier éloigné ou simplement une route où le chien est jeté hors de la voiture. A partir de là ils repartent tranuilles profiter de leurs vacances. Personnellement je n'accorderais jamais ma confiance à une personne capable d'une telle chose preuve de méchanceté.
 
Mais notre pays ne détient pas seulement le record d'abandons d'animaux mais aussi de maltraitance. Jeter une chèvre du haut d'un clocher et qui meurt écrasée au sol divertit les barbares d'un village qui répèteront ce rituel barbare année après année. Il y a des fêtes dans nos villages où l'animal se manifeste dans l'humain dans le même temps où les pauvres animaux deviennent leurs victimes.
 
Nous avons tous vu des images à la télé montrant quelque sans âme écorcher son chien jusqu'à le tuer, et nous avons eu information de groupes qui pour se divertir pénètrent dans les perreras et fauchent la vie des chiens et il y a même eu un cas où ces sans âmes les ont torturé n leur sciant les pattes et les laissant agonisant. la question est de savoir ce que l'on doit faire de ces barbares? et la réponse n'est autre que de faire que notre Code Penal punisse ceux qui ne respectent pas les animaux.
 
Et je sais que beaucoup admettent qu'il faille protéger les animaux tout en étant de farouches défenseurs des corrridas de taureaux et c'est bien pour cela qu'ils préfèrent regarder ailleurs. Toutefois, je pense que dans notre pays, un jour, devra se tenir un débat sérieux sur ce que l'on appelle " fête nationale", mais pendant ce temps rien n'empêche une législation pour défendre les droits des aniamux. Ceux qui croient que les animaux n'ont pas de droits sont réellement coincés dans la chaîne de l'évolution humaine.
 
Il était temps que le Parlement montre un peu de sensibilité face à un tel problème

REFORMA-CODIGO-PENAL.JPG
Partager cet article
Repost0
19 octobre 2007 5 19 /10 /octobre /2007 19:15

Les verts demandent à la Cour qu'on en finisse avec les fêtes taurines

Ils dénoncent l'absence d'une législation sur la maltraitance applicable à tout le pays

Modifier la loi

Concrètement quatre intitiatives pour appuyer cette position. En premier lieu l'approbation d'une loi nationale basique de reconnaissance et de protection des droits des animaux et en conséquence la réforme du Code Pénal pour convertir en délit la mort injustifiée, la torture et la maltraitance. Pour finir, en plus de l'abolition de quelconque spectacle qui inclut de la maltraitance, la reconnaissance constitutionnelle des droits des animaux.

L'initiative répond à un vide légal comblé par les communautés autonomes de manière irrégulière. En respectant l'échange constitutionnel les organisateurs s'appuient sur la constitution allemande qui inclut dans son texte cette reconnaissance

Les quatre points, recueillis dans un manifeste argumentaire, seront envoyés à Jose Luiz Rodriguez Zapatero et aux Ministres de la Culture, de l'Environnement et de l'Agriculture, Elevage et Pêche. Les groupes parlementaires et tout spécialement les socialistes en auront également copie

Au manifeste signé hier par les groupes écologistes s'ajouteront des centaines de personnalités de la culture. Eduard Punset, Espido Freire, ou " Forges furent quelques uns de ceux qui ont signé". Beaucoup d'entre eux étaient présents lors de l'acte. La journaliste Ruth Toledano et les écrivains Jorge Riechmann et Licia Etxebarria témoignaient au milieu d'autres des abus en ce domaine. " La bonté humaine ne dépend pas de sa relation avec ses semblables mais avec ceux qui dépendent d'elle" signala la philosophe Marta Tafalla

Députés concernés

D'autre part, ce rendez-vous sera le germe d'une association parlementaire Pro Droits des Animaux. Francisco Garrido, également initiateur du Projet Gran Singes, insista sur l'importance que cette réunion aurait chez "chacun de nous"

Au même moment, à peu de distance, s'approuvait la Loi de normes basiques concernant l'exploitation, le transport, l'expérimentation et le sacrifice à l'attention des animaux. L'esprit de la réunion ne fut pas général dans tout l"hémicycle. Joan Herrera porte voix de ICV, la qualifia de " partielle, insuffisante, incomplète et hypocrite". La sanction maximum pour abandon est de 600 euros, une nouvelle preuve de ce que le député Joan Oms considère comme " le fachisme d'une espèce sur toutes les autres"

http://www.publico.es/8031

N'oubliez pas que vous pouvez mettre un commentaire à cet article 

1192737113056toros1dn.jpg

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2007 5 19 /10 /octobre /2007 19:00

Le documentaire "ANIMAL" a été présenté le vendredi 12 Octobre à Sitges à guichet fermé.

Des scènes de maltraitance animale, dans ce cas de taureaux, sont intercalées avec des témoignages et opinions de personnes des arts, de la culture et d'associations de défense des animaux, dans un montage magistral et des images et son de toute beauté.

L'équipe de Animal s'est déplacée dans des localités comme Coria (Caceres), Tordesillas (Valladolid), Denia (Alicante) et autres localités du Delta de l'Ebre (Tarragona) pour nous montrer comment en certains lieux du pays on continue à se divertir avec la souffrance des animaux: des taureaux attachés avec une corde, les pointes des cornes garnies de boules de bois ou excités pour tomber dans l'eau constituent des subventions pour les pouvoirs publics (avec l'argent de tous) et avec la bénédiction de l'Eglise

L'Espagne n'évolue pas, et grâce au travail d'Angel Mora et son équipe nous avons un témoignage objectif qui fait de nous la honte de l'Europe par notre façon de traiter les animaux.

Le même vendredi, Angel apprenait la nouvelle à savoir qu' "Animal" avait été primé avec la récompense spéciale du Jury et un diplôme au Festival du Cine International des Droits (Ukraine). C'était le premier festival de cinéma animalier et des droits de l'homme en Europe, festival où a été récompensé également le documentaire "Earthlings"

http://www.cetalife.com.ua/eng/activity_awarded.htm

Ces deux récompenses donnent la garantie qu'Animal soit distribué et vu dans diverses villes russes et ukrainiennes, comme Moscou et Saint Petersbourg

Felicitations à l'équipe de Animal et à la municipalité de Sitges, ville déclarée antitaurine et amie des animaux. Un parcours de ses rues nous permet de voir des communautés de chats protégés et stérilisés par la municipalité, avec ses maisonnettes refuges situées dans des parcs et lieux stratégiques, gardes manger et boisson controlés par des volontaires qui permettent à ces animaux de vivre intégrés comme des citoyens supplémentaires

www.animallapelicula.com-cid-00a901c80eab-bfe9dbb0-57518855-nombre924a9583.jpg

www.liberaong.org

www.verguenza.es

www.latortura.es

www.stopourshame.com

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 17:28
SE BOUGENT !!!!

 
IU-ICV (le parti des Verts de droite) demandera au Congres si le Gouvernement a l'intention d'appuyer la suppression et la torture des animaux au cours des fêtes populaires
 
IU-ICV a présenté une batterie de questions parlementaires, au sein du Congres, et adressées au Gouvernement concernant sa volonté de recommander la suspension de la maltraitance animales dans les fêtes populaires." Malheureusement,  les endroits où les fêtes et commémorations populaires continuent d'intégrer des 'spectacles" de maltraitance, de torture et de mort des animaux sont nombreux".
 
De plus, on se demande si l'Exécutif va rester passif devant l'autorisation de spectacles publics "dégradants, de maltraitance, torture et mort d'animaux, avec la présence aggravante des autorités, protégeant les faits, la diffusion et la participation de mineurs".
Le parti pose la question également de savoir si l'on va supprimer la phrase " spectacles autorisés légalement" pour des activités qui s'accompagnent de dégradation, troture et mort d'animaux.
Dans un communiqué, le parti s'arrête également sur la dénomination de "Fête Nationale" parce qu'elle "inclut comme ingrédient de base la maltraitance d'un taureau jusqu'à la mort". " Un jour, il faudra se pencher là-dessus et se poser la question de savoir comment on peut continuer à maintenir un standart culturel aussi dégradant"
Dans tous les cas, il insiste sur la nécessité de pondérer le fait que dans des fêtes "populaires" on puisse jeter des chèvres du haut d'un clocher, qu'on mette le feu aux cornes d'un taureau jusqu'à son désespoir ou que l'on pende des galgos par le cou les laissant gratter le sol avec leurs pieds".
"Tout ceci avec l'autorisation des autorités locales et de la communauté et de leur propre assistance aux faits, de ceux qui participent ou ceux qui contemplent les faits  ainsi que les enfants de tout âge".
Partager cet article
Repost0
4 octobre 2007 4 04 /10 /octobre /2007 00:13
ARTICLE A PARAITRE LE 5 OCTOBRE 2007 DANS LE MAGAZINE 
POLAR & CRIMES N°12


Magazine de faits divers
On remercie son Directeur de Publication Michel Barone

Télécharger l'image pour la rendre lisible

http://galgos.fr/pages/pressepag.html


Sans-titre.JPG

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de LN Verdier
  • : agir-pour-les-galgos c'est aussi un site http://www.galgos.fr consacré à la défense des lévriers d'Espagne et à la dénonce de la maltraitance qu'ils subissent de la part des galgueros. BASTA! >>> suppression de la chasse avec lévriers en Espagne et statut d'animal de compagnie aux Galgos !!! Contact : galgos-ethique-europe@orange.fr
  • Contact

Profil

  • LN Verdier

MESSAGE A TOUS LES LECTEURS

Attention, tous les articles de ce blog sont la propriété de Agir pour les galgos et de l'Association galgos-ethique-europe.

Les articles et informations peuvent être diffusés accompagnés du lien d'origine mais en aucun cas ils ne doivent être utilisés pour servir de support à une démarche ou une action si cette dernière n'est pas issue de l'initiative de l'auteur lui-même ou de l'Association à laquelle il appartient








Rechercher

Archives

le galgo, symbole d'impunité


Cliquer sur l'image pour avoir accés au contenu de la Charte

ADOPTER-UN-GALGO2.jpgCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les Galgos à l'adoption.

 

 



adopter-un-podenco-galgos-ethique-europeCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les podencos à l'adoption.



Dites NON à l'Espagne cruelle

COMMENT ADHERER AU BOYCOT DE L'ESPAGNE



Blog déconseillé aux personnes sensibles et aux enfants

 

 

 

 

REPRODUCTION DE NOS ARTICLES
Bienvenue si vous souhaitez diffuser
un article, photo ou gif animé.  Nous
vous prions simplement d'indiquer le lien
complet de l'élément que vous reproduisez.
Si vous êtes l'auteur d'une photo et que
vous ne voyez pas votre lien indiqué ou que
vous souhaitez la voir retirer, merci de nous
contacter : webmestre@galgos.fr
Merci d'avance pour votre compréhension.

 



 

C'est toi galguero qui l'a tuéee .... comme autant d'autres 50.000 Gisela chaque année


 

 

 

 

546220_10151077798968481_821609717_a.jpg

 




ADHERER A AMNISTIA ANIMAL JAEN

 

 

logogalgoblog.jpg




peut aider un autre Galgo/Podenco à sortir d'Espagne


 

Manteaux---01.06.2010-012.jpg

Patrons pour fabriquer des manteaux pour les Galgos

 

 





 

  avatar-blog-1231354449-tmpphpwBHUPr.jpeg

Pression Ethique Anti Corrida Europe

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page