Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 22:19
ARTICLES SUR LA PERRERA D'OLIVENZA
 
Vous avez été tous été outrés par les conclusions de l'enquête menée par la FEPAEX au sein de la perrera? Un courrier est mis à disposition de tous pour manifester aux autorités locales d'Extremadura votre mécontentement face aux méthodes employées dans cette perrera
Dans ce courrier vous affirmez que malgré que l'Extremadura soit une belle région, vous vous refusez d'aller la visiter pour ne pas cautionner une telle situation
Vous soutenez la demande de fermeture de cette perrera et surveillerez de près l'évolution concernant le projet de la nouvelle perrera de Santa Amalia
 
Courrier à envoyer aux adresses suivants:
 
Objet du message: Desde Francia, escandalizado por el trato de los animales abandonados en la perrera de Olivenza
Quiero manifestar mi repulsa hacia la forma de proceder en la Perrera de Olivenza (Badajoz), tanto a la Diputación de Badajoz, máximos responsables, como a la ...empresa que lo gestiona y todas las personas, Asociaciones u Organismos que secundan este horrible lugar.
Una vez visionadas las pruebas del espeluznante trato que allí se le da a los perros, su gestión y protocolo, no comprendo cómo las autoridades lo siguen permitiendo, tapando y subvencionado con el dinero de todos los Extremeños.
Extremadura es una tierra bella, que continuamente está manchada de sangre, maltrato y abandono hacia sus animales, alejándose día a día de la mentalidad de la UE, algo contrario al sentir de la mayoría de sus cuidadanos.
Somos muchos los que declinamos visitar Extremadura por superar el umbral de nuestra sensibilidad hacia los animales, por contribuir a que se sigan tradiciones de maltrato o PseudoCentros de “Recogida” de Animales para el lucro de unas cuantas personas sin escrúpulos.
Por ser consentidores de tanto dolor y barbarie evitable, no volveré por Extremadura hasta que se emane un trato ético o unas sanciones propias del S XXI.
Todos apoyamos el cierre de este lugar y también pondremos todas las fuerzas en controlar que pasará con el próximo Centro de “Recogida” que ya edifican en Santa Amalia, a priori, ya de reducidas dimensiones y dudoso esparcimiento para
los animales...estaremos muy pendientes del trato que allí se les dará, así como del seguimiento y resolución de la Perrera de Olivenza.

Nom:
Ville:
Pays:
N° carte d'identité
Partager cet article
Repost0
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 21:41
 
Celui qui visiterait la perrera de Olivenza sans être familarisé avec la souffrance animale pourrait penser que finalement les animaux ne sont pas si mal que ça. Il n'y a pas de nourriture et évidemment vous pouvez penser que tout simplement ils ont déjà mangé. Il n'y a pas d'excréments car ils ont déjà nettoyé. Vous verrez des chiens qui sautent désespérément, d'autres qui semblent dormir, d'autres ont le regard perdu et pour ceux qui présentent des blessures vous pouvez toujours penser qu'ils viennent de rentrer et n'ont pas eu le temps encore de voir le véto. Revenez dans 4 jours et vous verrez que de ceux qui semblaient dormir seul en reste un, ceux qui sautaient ne sautent plus et sont pleins de parasites et de blessures à force de se frotter contre les barreaux, ceux qui étaient blessés sont ou déjà euthanasiés ou bien toujours là avec leurs blessures infectées sans compter les nouveaux qui sont entrés. Et tout ceci durera jusqu'en 2016 puisque le contrat de la Diputacion avec cette perrera durera tout ce temps encore
 
La FEPAEX a pratiqué entre le 27 mai 2010 et le 17 juin 2010 un suivi de certains chiens de cette perrera, suivi qui a permis de pratiquer une petite enquête et qui ne s'est pas fait sans mal car cela a demandé un effort énorme en présence mais également pour dépasser toute la décharge émotionnelle que cela supposait
Ce suivi aura permis de rassembler des preuves pour la justice du taux de maltraitance que subissent les animaux dès lors où ils entre dans les murs de cet enfer sur terre mais cela aura permis également que les citoyens d'Extremadura comprennent combien leur argent est gaspillé dans une gestion du problème des animaux abandonnés qui ne trouve de solution que dans l'euthanasie massive et la maltraitance
La FEPAEX pourrait écrire un livre avec toutes les horreurs dont elle a été témoin, le plus horrible étant de voir des chiens arriver dans un état "correct" et se retrouver dans un état squelettique de moribonds au bout de seulement une semaine. Pour preuve ci-dessous des vidéos de certains chiens où vous pouvez voir la transformation qui les mènera en 7 jours à la mort
 
Certains comme Piccolo, Oli et Lula ne survivront pas une fois sortis de cet enfer comme vous pouvez le voir sur le site de la FEPAX en cliquant sur leurs noms pour visualiser leurs vidéos
 
D'autres s'en sortiront in extremis comme Frida (cliquer sur son nom sur la page de la FEPAEX) ou Grisa, grisa2.jpgcette galga dont la vidéo parle par elle-même pour démontrer (mais comment une telle chose est possible???? ) qu'en 7 jours on puisse passer de la vie à une mort "naturelle" à l'état de squelette doublé d'une infection pulmonaire du au manque d'hygiène des lieux
Grisa, appelée comme cela parce que tout le monde pensait qu'elle était grise alors qu'elle s'est révélée par la suite être une merveilleuse galga toute blanche passé tout près de la mort complètement dénutrie
 

 
cala2.jpg
Et que dire du cas de Cala dont la vidéo vous prend aux tripes, la bonne nouvelle étant qu'elle a totalement récupéré et vit heureuse dans une famille


 

 
turca2.jpgEt Turca également sortie de l'enfer de ce camp d'extermination au bout de 8 jours et dans quel état !!!! cachexie, des blessures par grattage, parasitée, problèmes respratoires et de plus dirofilariose mais superbe maintenant et qui va rejoindre sa famille sous peu

 

 
Et Lauri et Live et ...................
Tous les autres? Combien sont-ils ceux qui sont morts dans d'atroces souffrances dans cette perrera ou point n'est besoin d'euthanasier, la nature diabolique des lieux se chargeant seule de faire le travail.
 
Ne croyez pas que tous ces cas horribles sont des cas isolés, tous les chiens entrant dans cette perrera subissent le même sort comme Audi abandonné à l'âge de 12 ans par son propre maître dans cet enfer avec juste cette phrase "ça me fait de la peine de le tuer" et qui aura disparu au bout de trois jours, ce jour même où des sauveteurs viendront le sortir de là. Oui les perreras existent, oui ces perreras s'enrichissent mais rien de tout cela n'existerait si les maîtres étaient des gens responsables qui ne considèrent pas leurs animaux comme de vulgaires "ordures canines"
 
Mais le pire est à venir quand on apprend que la Diputacion de Badajoz au lieu de faire fermer cette horreur a décidé d'ouvrir un OLIVENZA II à Santa Amalia et cette fois ...... avec un four crématoire!

Traduit et commenté par
M-Helene Verdier
Trésorière et co-fondatrice de GEE
Partager cet article
Repost0
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 20:16
1ERE PARTIE :

wpuerta.jpg
 
On connait maintenant la vérité sur la perrera d'Olivenza, la solution ....... la faire fermer
 
Des installations qui laissent plus qu'à désirer par rapport, par exemple, à celle de la Diputacion d'Albacete (voir photos)  .... comme quoi l'Espagne peut quand elle veut !!! et quand elle veut, elle peut même faire mieux que chez nous. Regardez ces photos, ça vous réconciliera un temps avec l'Espagne
D'entrée les animaux y bénéficient de :
- une aire de quarantaine pour isoler les nouveaux arrivés et éviter les contagions
- une aire d'isolement pour les chiots et ce pour les mêmes raisons
- des aires où les animaux peuvent s'amuser en liberté
- une infirmerie et des salles pour recevoir les adoptants dans de bonnes conditions
- du personnel qualifié et aimant les animaux
- un certificat visible à tous certifiant que les lieux sont chaque année désinfectés, dératisés etc ....
 
wnocierra.jpgPour ce qui est de la perrera d'Olivenza, quels sont les services offerts en compensation des 60.000 euros que coûtent ces installations aux citoyens d'Extremadura?
1 - Deux aires " d'entassement " des animaux? Chacune est un long corridor de la mort constitué de 15 cages  de chaque côté. Normalement des cages qui ne peuvent tolérer que deux animaux, faites la multiplication et comparez avec les 120 animaux que la perrera prétend pouvoir accueillir
Le propriétaire de cette perrera la laisse dans un état d'hygiène qui ne respecte pas les normes:
- des toits de tôle qui l'hiver convertissent les cages en congélateurs et en fours l'été
- les portes ne ferment plus
- les cloisons séparant les cages ne sont pas en dur mais en grillage facilement détruites par des chiens stressés et avec des éléments contondants dangereux pour les animaux ( voir vidéo)
- un système d'appovisionnement en eau totalement déficient (voir vidéo), certaines cages s'inondant pendant que d'autres n'ont pas d'eau. Le goutte à goutte s'évapore au fur et à mesure en été et en hiver créera une zone d'humidité énorme favorisant les maladies respiratoires. Beaucoup de chiens ont peur de l'eau qui éclaboussent et n'osent même plus boire pour ceux qui sont les plus traumas
- Les canalisations évacuant les déjections traversent toutes les cages, peu profondes elles ne sont mêmes pas équipés de grilles et ainsi les maladies n'ont aucun mal de courir d'une cage à l'autre
 
2 - La perrera est un espace totalement ouvert mêlant infirmerie et salle d'adoptions (voir vidéo)  dans deswtriste.jpg conditions d'hygiène déplorable. Quant aux frigos sensés conserver les médicaments et vaccins ..... il est totalement vide!
 
3 - Ne parlons même pas de l'endroit censé abriter la nourriture, le groupe électrogène et le combustible, la vidéo  se passe de commentaire
 
4 - Le quartier arrière de la perrera où le public n'a pas accès et dont on sait que, l'an dernier, on y brûlait les cadavres, s'y trouve également la fosse sceptique (sans commentaire là non plus)
 
Maintenant parlons de la façon dont sont traités les chiens entrant dans cette perrera mais nous en avons déjà largement parlé auparavant. L'enfer de ces animaux commence quand les "laceros", ceux qui les capturent avec cet outil utilisé uniquement pour les animaux dangereux, arrivent à la perrera toujours trainés avec le "lazo" jusqu'à la cage (voir vidéo) 
Leur critère de sélection pour pour les enfermer dans telle cage ou telle autre .... aucun critère. Les chiots sont mélangés aux adultes, les chiennes en chaleur avec les mâles (voir vidéo) , les vieux avec les jeunes (voir vidéo), les grands chiens avec les plus petits (voir vidéo) , les sains avec les malades. Les chiennes qui ont fait leurs chiots n'ont aucune possibilité de s'isoler (voir vidéo) 
La plupart de ces chiens sont morts de peur, ne comprenant pas ce qu'ils font là mais sentant très bien qu'ils sont là pour mourir (voir vidéo) 
Ils ne sortiront jamais de leur cage si ce n'est pour mourir
Le système de nettoyage sous pression des cages fonctionne avec les chiens à l'intérieur et les fumigations idem, ce qui explique la grande quantité de chiens souffrant de troubles respiratoires qui les poursuivront même pour ceux qui auront la chance d'en sortir.
Pour ce qui est des autres, la plupart de ces chiens se résignent et se laisseront mourir
Aucun soins vétérinaire ou hygienique, ils restent avec leurs blessures et leurs tiques (voir video) 
 
wmas.jpgCette entreprise d'euthanasie massive aura même ses propres animaux, c'est dire des animaux qui ne seront pas receillis de la rue et appartenant à la perrera. Le 27 mai ils seront vus par la FEPAEX, le 2 juin ils auront disparu et le 6 juin sera découvert l'un d'entre eux mort devant l'entrée de la perrera (voir vidéo) 
 
Le fonctionnement de cette perrera? mettre les chiens dans des conditions telles qu'ils puissent pour finir mourir de mort "naturelle"
Aucune éthique, aucun code déontologique vétérinaire et une législation de protection animale totalement ignorée dans son application
 
Si l'on exclut les rares chiens sauvés de cette perrera par quelques protectoras-refuges et certains galgos qui seront traînés par un galguero hors de leur cage pour une période qui n'ira pas plus loin que la saison de chasse pour y être à nouveau jetés une fois cette dernière terminée, tous les autres chiens mouront soit de mort "naturelle" soit d'une piqûre directe dans le coeur leur occasionnant une souffrance atroce car évidemment on économise le produit
 
Cette perrera n'a aucun site sur le net, est très difficile d'accès même pour un camion et surtout elle est ituée dans un secteur totalement isolé. Toutes les vidéos et photos sont faites en cachette. Si une bénévole d'un refuge a la chance de tomver sur la vétérinaire des lieux elle aura la chance d'emporter immédiatement le chien avec elle, dans le cas contraire il sera réservé et la bénévole devra revenir, à supposer que le chien soit encore vivant. Avant qu'elle ne l'emporte, ce dernier bénéficiera d'un examen vétérinaire le premier et le seul depuis son arrivée
En quoi consistera cet examen?
- La vétérinaire vérifiera s'il a une puce avant de lui en mettre une autre, ce qui suppose que le contrôle n'est même pas fait à son entrée à la perrera, ce qui permettrait au demeurant s'il venait à être pucé, au moins, de prévenir son propriétaire
- il sera vacciné contre la rage sachant que le frigo étant out, le vaccin est probablement périmé
- le passeport sera rempli avec les renseignements du refuge
- et comble de l'ironie, la vétérinaire vous donnera un déparasitant
Le coût, 30 euros pour sortir un chien moribond de la perrera d'Olivenza suivant ce protocole mais il faut savoir que, souvent, le chien sera donné sans rien de tout ça et que vu l'état dans lequel il était à la perrera vous repartez avec un chien atteint de grave malnutrition et peut être positif aux maladies méditerranéennes y compris les infections respiratoires
 
Le personnel maintenant .... il se limite à un seul individu en dehors de la propriétaire de la perrera dont je rappelle qu'avant la gestion de cette perrera elle était à la tête d'un abattoir d'autruches (!!!) et la vétérinaire. Comment volez-vous qu'un seul individu puisse prétendre faire face devant les 1500 chiens qui sont morts dans cette perrera depuis son existence
 
L'enquête menée par la FEPAEX en arrive à cette conclusion:
Le but de cette perrera n'est en aucun cas donner sa chance à un chien ne serait-ce qu'en essayant de lui trouver une famille, non, le seul but est EXTERMINER et ce avec l'argent du citoyen, du contribuable
 
IL FAUT FERMER CETTE PERRERA ET IL FAUT LA FERMER .... MAINTENANT
 

 
Traduit et commenté par
M-Helene Verdier
Trésorière et co-fondatrice de GEE
Partager cet article
Repost0
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 22:26
ARTICLES DEJA PUBLIES SUR LE BLOG AGIR POUR LES GALGOS CONCERNANT CETTE PERRERA
 
La perrera de Olivenza, un  système pervers, cher et inefficace mis en place par la diputacion de Badajoz pour contrôler la surpopulation canine
Le FEAPEX propose une alternative
 
Source: le site de la FEPAEX 
 
Le problème fondamental de la perrera assassine de Olivenza est la source même de ces animaux qui ont la malchance de tomber entre ses murs. 90% des animaux qui s'y trouvent y ont été amenés par leur propriétaire même pour les y abandonner et seulement 10% des chiens sont "capturés" dans les rues
On ne sait toujours pas à l'heure actuelle QUI tue les animaux dans cette perrera et COMMENT et on espère toujours au jour d'aujourd'hui que la justice comble un jour ces lacunes

Si les services de cette perrera chargée de récupérer les animaux abandonnés dans la rue, comme il est dit, s'en tenait là il y aurait moins de 10% des chiens qui s'y trouvent chaque année. Si chaque année il s'extermine dans cette perrera quelques 2000 animaux celà veut dire que seuls 200 ont été réellement trouvés abandonnés dans la rue et avec un tel chiffre on pourrait envisager une prise en charge dans le respect de la dignité des animaux et qui sait même .... supprimer l'euthanasie systématique et essayer de trouver des adoptions sur le territoire même d'Extremadura et éviter le cercle vicieux qui consiste d'exporter le problème (les chiens) vers l'Europe

Ces 90% d'animaux qui ne devraient jamais finir dans la perrera de Olivenza, TOUS ont un maître ... combien de ces chiens sont de garde? de chasse? de compagnie? 60% de ces chiens sont jetés là par les chasseurs eux-mêmes

Entretenir une telle perrera coûte combien aux citoyens d'Extremadura? Juste la récupération du chien et son transport à la perrera coûte 145 euros pour chaque chien c'est-à-dire 290.000 euros par an. Son entretien jusqu'à sa mort "naturelle" ou son euthanasie sont à part
Une fois arrivés dans ce "camp de concentration et de mort" les chiens abandonnés là par leur maître devront endurer 10 jours de maltraitance et de torture et ceux qui auront été capturés dans la rue 20 jours avant d'être "exterminés" sachant que bon nombre d'entre eux ne passeront pas les 20 jours ni même les 10 jours et mouront avant dans des conditions horribles
 
Quelles sont les conséquences d'un  tel système établi sur l'euthanasie systématique de tous les animaux qui entrent dans les murs de la perrera d'Olibenza
- Encouragement à l'abandon massif
- Facilitation pour les chasseurs de se "défaire" des chiens rebus
- Coût de maintien très élevé et ne profitant en rien aux animaux
- Un manque d'éthique et de morale inacceptable
- Montre à toute l'Europe une Communauté d'Extremadura en retard et non civilisée
- Non respect de la législation de protection animale en vigueur dans cette Communauté
 
Il faut admettre que toute l'Espagne ne ressemble pas forcément à l'Extremadura pour ce qui est de l'investissement des autorités politiques locales et en ce sens on peut citer le Centre d'accueil de la diputacion d'Albacete qui non seulement possède des installations dignes de ce nom et une clinique vétérinaire mais qui également favorise les adoptions, offre son aide aux refuges qui collaborent et un service de stérilisation gratuite basée de plus sur un programme de contrôle de la population canine  pour réduire les abandons
 
La solution est simple, il suffirait que chacun assume ses responsabilités:
- Tout d'abord les propriétaires d'animaux de compagnie et surtout les chasseurs dont les associations, fédérations devront assumer leur responsabilité et trouver des solutions au problème. Puisque la chasse génère tant d'argent, à ce moment là qu'elle mette sur pied ses propres centres d'accueil pour chiens de chasse et bien sûr ... d=financés par les chasseurs eux-mêmes. Les refuges et associations de protection d'animaux se chargeraient quant à elles de faire en sorte que la solution pour ces chiens ne soit pas l'euthanasie systématique et défendre leurs droits à une retraite digne
- Les citoyens d'Extremadura doivent refuser que leurs impots servent à maintenair un système de torture et d'extermination des chiens
- Les municipalités doivent assumer elles aussi et mettre sur pied des programmes de prises de conscience des gens et un contrôle policier
- La Diputacion devtrait revoir sa copie dans la gestion des animaux abandonnés en se basant sur des exemples positifs déjà mis en place dans d'autres Diputaciones le tout accompagné là encore de programmes d'informations et d'éducation pour les plus âgés comme pour les plus jeunes des habitants
- La Conseillère en Agriculture se devrait de faire respecter la loi et en finir avec le gros souci de l'IMPUNITE
 
En décembre 2010 l'identification des chiens en Extremadura sera obligatoire comme déjà publié sur ce blog il y a quelques mois:
Espérons que cette mesure serve effectivement aux animaux et ne souit pas seulement qu'une nouvelle source d'enrichissement pour les vétérinaires
 
En attendant on continue de mourir tous les jours dans la perrera d'Olivenza et des cas comme celui de Piccolo qui ne pourra pas être sauvé sont légion dans cette perrera. Combien de galguitos meurent dans cette perrera chaque année et ce sans que l'on ait besoin de les euthanasier, juste en les laissant crever de faim et bouffé par l'infection sans aucun soin vétérinaire?

Repose en paix Piccolo

Traduit et commenté par
M-Helene Verdier
Trésorière et co-fondatrice de GEE

Partager cet article
Repost0
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 22:13
C'est l'été et une mauvaise passe pour les animaux de la perrera de Barcelone  (CAAC) quand on sait que déjà dans l'année il n'y a pas assez de bénévoles pour les quelques 200 chiens qui vivent là ou plutôt qui survivent
 
 
Un article avait déjà été publié sur ce blog concernant cette perrera (cliquez sur le lien ci-dessous):
Des travaux vont démarrer sous peu pour l'amélioration de la perrera mais il n'en restera pas moins qu'améliorée ou pas cela n'empêchera pas que, selon témoignage de certains bénévoles, il y a eu ces derniers mois une trentaine de chiens qui ne sont JAMAIS sortis de leur cage! et quand on voit la vidéo qui suit et qui date de 2009, on n'a pas de mal à imaginer ce qu'est une vie de chien dans la perrera de Barcelone
Il y a en tout 16 employés dans cette perrera dont trois vétérinaires mais personne en dehors des bénévoles ne sort ces chiens de leurs cages et ce même si certains responsables prétendent le contraire
Le 3 juillet il y avait juste 4 promeneurs pour 178 chiens ce qui amène les promeneurs à devoir quelquefois en sortir 3 ou 4 à la fois
L'été est une période aggravante de la situation car d'une part le nombre de chiens qui entrent est très important vu les abandons mais également c'est une période de congés pour des bénévoles qui eux aussi, comme monsieur tout le monde, ont besoin de se vider la tête de toutes les horreurs de la perrera
Sortir les chiens oui mais avec quoi? car évidemment point de colliers, laisses ou même muselières pour éviter les bagarres fréquentes à l'intérieur des cages
De rappeler quand même que la subvention octroyée par rapport aux dépenses envisagées pour le "roulement" de cette perrera est de 972.100 euros .... encore de l'argent qui sert à quoi?..... certainement pas aux animaux
Chaque année ce sont 350 bénévoles qui travaillent sur cette perrera mais il faut considérer le fait des "bénévoles passifs" à savoir ceux qui viennent une, deux fois et qu'on ne revoit plus. Des bénévoles rès mal considérés et à qui on ne fournira même pas un local pour pouvoir se changer de vêtements
Le CAAC dépend de l'Agence de Salut Public qui affirmera que même si les chiens ne sortent pas de leurs cages cela ne perturbe en rien le fonctionnement de la perrera .... c'est juste oublier le rôle essentiel de sociabilisation pour des adoptions réussies pour ceux qui éventuellement auraient la chance de pouvoir sortir de cet enfer
 
QUELLE TRISTESSE !!!
Imaginez ... des jours des mois enfermés dans ces cages ....
En tout cas BRAVO à tous ces bénévoles


Partager cet article
Repost0
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 20:50
Et depuis le 21/03/2010 que cet article a été publié la rumeur mensongère des perreras qui gazent ne fait que progresser
La machine "placement à tout prix" de chiens espagnols a trouvé
un marché porteur
A lire sur le blog GEE

NON! IL N'Y A PAS DE GAZAGE DANS LES PERRERAS
barre_horiz150.gif
PUBLIE LE 21/03/2010
Ce n'est pas la première fois que l'on voit circuler sur les blogs des SOS concernant des chiens espagnols dans les perreras avec une date fixée d'euthanasie et ...... avec l'affirmation qu'à cette date précise ils seront gazés.
Evidemment on ne cite pas le nom de la perrera et ainsi on ne donne pas de source permettant de vérifier

Alors la question est .... y-a-t-il des perreras en Espagne qui gazent les chiens?
Personnellement cela fait 3 ans maintenant que tous les jours je consulte ma boîte aux lettres pleines de ces SOS de chiens en attente d'euthanasie dans telle ou telle perrera et JAMAIS, je dis bien JAMAIS il n'a été fait mention de gazage
Est-ce à dire que les gazages n'existent pas? Je n'ai pas dit ça, car il est bien possible que certaines perreras fermées à toute visite de bénévoles et n'offrant aucune chance d'adoption pour les chiens puissent, qui sait, utiliser encore cette technique ou peut-être même pire car l'imagination est fertile pour ce qui est d'euthanasier à l'économie.

Le simple fait sur ces forums de ne pas citer le nom de la perrera est déjà douteux mais ce qui est sûr c'est que la gazage "se vend bien"
Et pourtant, croyez-vous que ces techniques citées ci-dessous aient quoi que ce soit à envier à des rumeurs de gazages. Perso je mets toujours mes sources, où sont les sources de ces gazages?
Le gazage est "porteur" juste parce qu'il vient sensibiliser une certaine mémoire de notre propre histoire ajouté à ça un sentiment de culpabilité.
 
La perrera de Puerto Real  a euthanasié pendant X temps les chiens avec un produit illicite, un paralysant musculaire permettait d'économiser 19 euros sur les 20 que coutait l'euthanasie classique par injection de barbituriques. Economique l'euthanasie mais promettant une mort lente et atroce par paralysie progressive sur plusieurs heures et se terminant par l'axphyxie
 
La perrera de Olivenza euthanasie par piqûre directe dans le coeur, une piqûre qui devrait déclencher un infractus douloureux et fulgurant mais qui faite à l'économie va provoquer, là encore, une agonie longue et affreuse
 
Il y a les perreras qui ne laissent aucune traçabilité des chiens dont on ne sait même pas ni comment ils ont été euthanasiés ni où leurs corps ont été déposés
 
Vous avez également les perreras euthanasie 100% économie et qui laisseront tout simplement les chiens mourir d'inanition et se dévorer entre eux. Une économie sur la nourriture, une économie sur l'euthanasie, 100% bénéfice pour la perrera
Je cite la perrera de Mieres dans les Asturias (vous avez une vidéo)
Je cite la perrera de O Carballino  qui extermine à coup de fosses et de chaux
Je cite la perrera de Sangonera un véritable camp de mort
 
Je cite ... je donne des sources sérieuses .... et j'attends que l'on en fasse de même concernant ces perreras dont on se garde bien de citer le nom et qui, soi-disant, gazent les chiens
 
Les chiens d'Espagne ont tout faux, ils meurent dans les refuges surpeuplés d'Espagne, ils meurent dans les perreras, ils meurent dans des transports douteux qui leur promettent l'Eldorado et quelquefois leur parcours se finira dans nos refuges ... oubliés ou mieux, ignorés de tous
 
Quant à toute cette manipulation d'information servant de support à toutes ces diffusions, est-on assuré qu'elle ne se justifie que par l'intérêt de l'animal? Rien n'est moins sûr ...

Article écrit par M-Hélène Verdier
Trésorière de GEE
http://galgos-ethique-europe.over-blog.org/

Partager cet article
Repost0
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 19:18

 

L'AFFAIRE DE DE LA PERRERA DE O CARBALLINO-OURENCE
 
Un modèle de courrier est diffusé par l'Espagne. ce courrier ne sera pas envoyé à la municipalité directement impliquée dans cette affaire mais, entre autre, aux personnalités politiques de ce secteur
 
Mettre en objet : Europa escandalizada por el asunto de la perrera de O Carballino
 
Au-dessus du texte espagnol copié-collé mettre cette phrase disant que vous soutenez ceux qui dénoncent les faits  Con esta carta apoyamos los que desde Espana condenan estos actos de barbaridad indigno de una Espana diciendose europea y moderna
  
MODELE DE COURRIER:
 
Por el presente mensaje les manifiesto el rechazo y el horror que me ha producido enterarme (por noticias de prensa actuales y anteriores) del suceso por el que el 3 de marzo de 2009 se encontraron la perrera de A Medela, gestionada directamente por el Ayuntamiento de O Carballiño, vacía en al menos un 50% de los perros que alojaban al comenzar la gestión directa del Ayuntamiento. Y cómo el propio día se descubría una fosa abierta en la que se amontonaban los cadáveres, algunos antiguos y otros recientes, de unos 76 perros, contabilizados por el Seprona. Dicha fosa fue apresuradamente sepultada, sin haber dado lugar a realizar actos probatorios ni necropsias pero testigos oculares afirmaron que había sangre en los perros. Las muertes de los animales no fueron ni ordenadas ni practicadas por profesional veterinario, según informaciones de las asociaciones protectoras que han intervenido en el tema. De hecho, al parecer, la perrera no contaba con servicio veterinario propio, ni sala de curas, ni zona de congelación, ni estaba registrada legalmente, ni había agua corriente ni, en distintas épocas, siquiera electricidad.
 
Para cualquier persona civilizada, digna y justa, que esta situación espantosa haya tenido lugar bajo la tutela de un consistorio legítimo, es algo imposible de comprender. Es evidente de todo punto que es un episodio que no puede caer en olvido, en modo alguno. Son hechos que llaman inevitablemente a las personas socialmente conscientes a pedir que se hagan todos los esfuerzos necesarios para aclarar los hechos, depurar responsabilidades de una forma efectiva y ética, y que en esta petición intervengan todas las fuerzas y grupos sociales y políticos de Galicia, en la exigencia de que se investiguen los hechos por parte de todas las autoridades llamadas a esclarecer lo sucedido. Esta es la razón por la que envío es mensaje a su organización. Espero que sus componentes se dignen analizar lo sucedido y hacer lo posible para que, además del desafuero cometido, no se añada la complicidad del olvido.
 
Desde luego, por mi parte y la de muchos ciudadanos que vayan enterándose de la matanza referida y las circunstancias relacionadas con la misma, jamás será olvidado. Atentos saludos
 
Nom et prénom
Nationalité
DNI/N° de carte d'identité

barre_horiz173.gif


PUBLIE LE 29/04/2010
Les images qui, selon Mr le Juge, justifient l'archivage de la plainte
Effectivement, on ne voit pas sur ces images les preuves d'un délit quelconque de maltraitance animale


 

 

barre_horiz173.gif

 

PUBLIE LE 28/04/2010

C'était il y a un an ......


 


.... un an après ...
 
 
27_01.jpgLe juge décidera d'archiver l'affaire du charnier de chiens de la perrera de Ourense. Raison invoquée : dans l'état actuel, il ne lui semble pas que soit prouvé le délit

No comment ..... quand on sait qu'en mars 2009 le SEPRONA fera lui-même un procès verbal reconnaissant l'existence d'une fosse existante avec 70 cadavres de chiens jetés dedans, ajouté à ça de nombreuses irrégularités relevées

Je rappelle qu'entre autres, l'association Matar por matar, NON avait dénoncé les faits, le souci étant que les preuves recueillies n'auraient pas été fournies au juge puisqu'il n'avait pas été établi au départ qui devait les fournir .....
Un cas qui pourrait être qualifié d'obstruction au bon déroulement du jugement .... serait intéressant de savoir qui se cache derrière la gestion de cette perrera
Partager cet article
Repost0
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 20:16
Cliquer sur le lien ci-dessus

_wsb_242x386_Picture-029.jpg
 
_wsb_253x182_LOGO.jpg..... précisément l'association Zeus créée par Audrey Garcia. Pour vous Audrey Garcia ne vous dit rien et pourtant ..... c'est "une activiste très active" et notamment une de celles qui ne ratent pas chaque année l'opération "Sin Piel"
  
  
Audrey Garcia a répondu à une interview donnée pour dénoncer la situation lamentable de la perrera municipale de Barcelone, là où précisément le chien Zeus a été euthanasié le 5 février 2010 alors qu'il avait un adoptant potentiel
 
FACEBOOK
 
 
N'oubliez pas de signer la pétition en mettant juste votre nom (Nombre) et cliquer sur "firmar"



Nous somme devant la perrera municipale de Barcelone
Audrey présente son association née en hommage au chien Zeus dont nous connaissons tous l'histoire. Cette association a porté les faits devant la justice car la loi catalane prone "normalement"  le sacrifice zéro, n'euthanasiant que les animaux en phase terminale de maladies graves ou très âgés ou déclarés dangereux.

L'association est là pour lutter contre d'autres abus de cette sorte et faire que Barcelone ait une perrera digne sachant qu'en plus les locaux et installations n'ont jamais été revus depuis 1969, ce qui en fait au final un camp d'extermination où les animaux vivent dans des conditions très mauvaises, sans aucune hygiène, enfermés dans des cages trop petites qui ne ferment  même pas correctement, exposés au froid, à l'humidité, bref .... un site honteux pour une ville comme Barcelone

Un appel est lancé à des bénévoles qui s'engageraient de temps à autres à venir sortir et promener ces chiens
Ce que voient les quelques bénévoles de cette perrera: des chiens avec des diarrhées sanguinolentes, des blessures non soignées, avec des troubles respiratoires graves et surtout des chiens qui meurent souvent de froid la nuit
Sans bénévoles ... les animaux ne sortent JAMAIS de leur cage de 2M2

Une vingtaine de personnes en tout gèrent cette perrera entre les fonctionnaires administratifs, les employés de nettoyage, ceux qui soignent les animaux (nourriture ...), vétérinaire ....

Pour celui qui perd un chien et voudrait se rendre à la perrera vérifier s'il s'y trouve, il ne faudra pas compter sur beaucoup d'aide de la part des employés de la perrera et les seuls qui feront l'effort d'aider ce seront les bénévoles qui avec une photo du chien perdu vous feront faire le tour des cages pour peut-être le reconnaître parmi ceux sensés lui ressembler le plus.
 
Audrey annonce pour prochainement une manifestation qui devrait sensibiliser la population de Barcelone, une manifestation pour faire pression également sur la Municipalité et exiger enfin la perrera digne promise depuis des années.
 
Il faut savoir quand même que cette perrera fonctionne avec un budget de 1.000.000 d'euros ce qui semble étrange à Audrey sachant qu'il y a des perreras avec beaucoup plus d'animaux que ça et un budget moindre ... d'où la question posée à savoir comment est réellement utilisé et réparti cet argent qui semble si peu profiter aux animaux
 
Audrey concluera en disant:
 
POR FAVOR ADOPTA NO COMPRA LAS PERRERAS ESTAN LLENAS DE ANIMALES QUE MUEREN PORQUE HAY GENTE QUE LES ABANDONAN Y POR FAVOR ADOPTAR ADOPTAR ADOPTAR
 
S IL VOUS PLAIT ADOPTEZ N ACHETEZ PAS LES PERRERAS SONT PLEINES D ANIMAUX QUI MEURENT PARCE QU IL Y A DES GENS QUI LES ABANDONNENT ALORS S IL VOUS PLAIT ADOPTER ADOPTER ADOPTER
Partager cet article
Repost0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 21:48
C'est une perrera certes où on euthanasie certes mais tout comme on dénonce des perreras inhumaines (avec source à l'appui), il est honnête de parler également de celles qui permettent au moins aux animaux de mourir dans la dignité en étant nourris, soignés et en vivant dans des chenils nettoyés
C'est le cas de la perrera de Gesser (Jerez)
 
Ce que nous dit PRO-GALGO  concernant cette perrera
 
En moins de 13 mois ce sera notre deuxième visite à Jerez de la Frontera  dans la tristement célèbre perrera de Gesser. Nous savons tous que les chiens en photo attendent la mort mais il est important de préciser que déjà lors de notre première visite ce n'est pas un lieu d'horreur dans lequel  nous avons pénétré mais une perrera avec des chenils propres, avec des chiens bien nourris (pas comme à Mairena où les animaux entrés en bonne santé se retrouvent mourants au bout de deux semaines)
La nourriture pour chien à Gesser est de bonne qualité
PRO-GALGO sera autorisé à prendre librement des photos et le nouveau vétérinaire de la perrera n'hésitera à prendre sur son jour de repos pour permettre à Mo Swatek de récupérer un galgo sur place. Et le vétérinaire constatant une diarrhée sanglante dans un chenil n'hésitera pas à y entrer pour ensuite soigner l'animal malade
Une salle à part est aménagée pour les chiennes avec leurs chiots et les chiens les plus jeunes
Des couchages chauds, propres et des paniers pour les chiots et les animaux malades sont disponibles sur place et même .... des lampes infrarouge
 
Gesser est une perrera qui recueille les animaux abandonnés qui y seront "parqués" en attendant de trouver une famille ou seront euthanasiés dans le pire des cas. Il faut le dire, de cette perrera beaucoup, beaucoup d'animaux parviennent à échapper à la mort et ceux qui attendent une possible adoption seront traités décemment, dignement sans maltraitance aucune et sans être affamés
 
Gesser est une perrera, c'est vrai, mais ce n'est pas une perrera horrible comme il y en a tant d'autres en Espagne et les autres perreras d'Espagne devraient prendre exemple sur elle pour ce qui est de traiter les animaux avec humanité durant leur séjour en ces murs
 
Merci à PRO-GALGO pour son honnêteté, voilà une association qui ne juge pas utile de faire des effets d'annonce juste pour "placer du chien"


 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 19:11
..... et une excuse bien trouvée pour appliquer l'euthanasie rapide et propre sur un chien qui pourtant avait trouvé une famille grâce à une association et une famille idéale pour lui puisqu'il s'agissait d'une éducatrice canine et bénévole de la Protectora de Mataro
Mais qui était Zeus, ce chien euthanasié pour d'obscures raisons par le CAAC (Centro de Acogidas de Animales) de Barcelone?
Zeus était un chiot d'un an euthanasié parce que déclaré "agressif" par le CAAC. Pourtant Zeus avait été testé par des professionnels voyant en lui un chien attrayant, intelligent, capable d'apprendre, probablement un peu "possessif" sur le plan territorial  mais Zeus manquait tout simplement d'une chose qui ne lui avait jamais été donnée, de l'amour et une éducation.
Les Verts Ecologistes avec les défenseurs des animaux dénoncent les faits mais également la personne bénévole qui se chargeait de promener de temps à autre Zeus et qui déclarera "j'ai passé pas mal de temps avec lui, suffisamment pour pouvoir dire que ce chien était récupérable avec une éducation et n'avait rien à voir avec les chiens dits "dangereux" concernés par les exception de la Loi concernant les euthanasies" et d'ajouter " Zeux était très dynamique, joueur et très affectueux. Tous ceux qui l'ont promené vous diront que c'était un chien adorable et personne n'a soulevé de problème le concernant"
L'éducatrice canine qui avait bien prévenu le CAAC de son intention d'adopter Zeus ne sera même pas prévenue de son euthanasie
Les Verts demandent un enquête et craignent que le CAAC finisse par présenter une image  de "centre d'extermination" c'est-à-dire tout le contraire de l'image qu'ils devraient présenter
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de LN Verdier
  • : agir-pour-les-galgos c'est aussi un site http://www.galgos.fr consacré à la défense des lévriers d'Espagne et à la dénonce de la maltraitance qu'ils subissent de la part des galgueros. BASTA! >>> suppression de la chasse avec lévriers en Espagne et statut d'animal de compagnie aux Galgos !!! Contact : galgos-ethique-europe@orange.fr
  • Contact

Profil

  • LN Verdier

MESSAGE A TOUS LES LECTEURS

Attention, tous les articles de ce blog sont la propriété de Agir pour les galgos et de l'Association galgos-ethique-europe.

Les articles et informations peuvent être diffusés accompagnés du lien d'origine mais en aucun cas ils ne doivent être utilisés pour servir de support à une démarche ou une action si cette dernière n'est pas issue de l'initiative de l'auteur lui-même ou de l'Association à laquelle il appartient








Rechercher

Archives

le galgo, symbole d'impunité


Cliquer sur l'image pour avoir accés au contenu de la Charte

ADOPTER-UN-GALGO2.jpgCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les Galgos à l'adoption.

 

 



adopter-un-podenco-galgos-ethique-europeCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les podencos à l'adoption.



Dites NON à l'Espagne cruelle

COMMENT ADHERER AU BOYCOT DE L'ESPAGNE



Blog déconseillé aux personnes sensibles et aux enfants

 

 

 

 

REPRODUCTION DE NOS ARTICLES
Bienvenue si vous souhaitez diffuser
un article, photo ou gif animé.  Nous
vous prions simplement d'indiquer le lien
complet de l'élément que vous reproduisez.
Si vous êtes l'auteur d'une photo et que
vous ne voyez pas votre lien indiqué ou que
vous souhaitez la voir retirer, merci de nous
contacter : webmestre@galgos.fr
Merci d'avance pour votre compréhension.

 



 

C'est toi galguero qui l'a tuéee .... comme autant d'autres 50.000 Gisela chaque année


 

 

 

 

546220_10151077798968481_821609717_a.jpg

 




ADHERER A AMNISTIA ANIMAL JAEN

 

 

logogalgoblog.jpg




peut aider un autre Galgo/Podenco à sortir d'Espagne


 

Manteaux---01.06.2010-012.jpg

Patrons pour fabriquer des manteaux pour les Galgos

 

 





 

  avatar-blog-1231354449-tmpphpwBHUPr.jpeg

Pression Ethique Anti Corrida Europe

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page