Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 21:57
Partager cet article
Repost0
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 22:27

 
Regardez un peu l'engin de torture que l'on place sur la tête de ce pauvre torero après l'avoir neutralisé à coups de pieds, de hurlements, les pattes prises dans les divers cordages sensés le maîtriser.
Un véritable feu d'artifice sur la tête qui va rendre ce taureau fou de peur et de douleur pendant plus d'une demie-heure.
Et on tape et on tape, c'est fou ce que les espagnols aiment cogner les bêtes.
Le taureau libéré essaie de se débarrasser de son entrave en cognant ses cornes au sol ce qui a pour conséquence de dégager des braises qui vont le brûler gravement sur le corps mais surtout au niveau de la tête, les yeux, l'intérieur de la gueule, les naseaux ...

PETITION A SIGNER:
 
C'est avec des traditions comme celles-ci que Franco maintenait son peuple dans l'ignorance et l'acceptation d'un régime totalitaire.
On est à l'heure actuelle au XXIème siècle et c'est à se demander si nos politiques ne sont pas en train d'utiliser les mêmes ficelles pour faire accepter à leur populasse les effets néfastes de la crise économique.
 

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 22:20
Ce conte espagnol qui ridiculise les toreros et tous ses acolytes et fait la part belle à la placidité et au pacifisme du taureau date ...... de la guerre civile d'Espagne.
 

 
Il était une fois dans l'Espagne ensoleillée un petit taureau s'appelant Ferdinando.
Tous les autres petits taureaux couraient et sautaient toute la journée mais pas Ferdinando qui avait son petit coin favori auprès d'un arbre, s'asseyant à l'ombre toute la journée pour .... sentir le doux parfum des fleurs.
Quelquefois, sa mère, qui était une vache, s'inquiétait pour lui:
"Dis moi Ferdinando pourquoi tu ne vas pas jouer un moment avec les autres" mais Ferdinando secouait la tête " Je préfère rester ici où je peux avoir la tranquillité et .... sentir les fleurs" et comme la vache était une mère très compréhensive elle le laissait assis là-bas.
Les années passèrent et Ferdinando grandit et grandit pour devenir un taureau grand et fort.
Tous les autres taureaux ne rêvaient qu'à une chose, être sélectionnés pour les corridas de taureaux de Madrid mais pas Ferdinando qui préférait toujours se coucher tranquillement à l'ombre de son arbre et .... sentir le doux parfum des fleurs.
Un jour, cinq hommes avec de drôles de chapeaux arrivèrent pour emmener avec eux le taureau le plus grand, fort et brave pour une corrida.
Tous les autres taureaux couraient et jouaient la comédie pour que les hommes pensent qu'ils étaient les plus forts et les emportent avec eux
Mais pas Ferdinando, il savait que de toute façon ils ne le choisiraient pas et ne s'en préoccupait pas pour autant et préfèrera retourner à son coin favori pour s'asseoir mais .... il ne fera pas attention qu'il est sur le point de s'asseoir sur le dard même d'une guêpe.
Ferdinando emporté par la douleur se mettra à courir comme un fou, les cinq hommes voyant ça s'écriront " Bravo, excellent, magnifique, splendide, c'est celui que nous cherchions, Viva !!!!"
C'est ainsi que Ferdinando prendra le chemin pour la Plaza de toros de Madrid
Quel grand jour, l'ambiance est à son maximum dans l'arène.
La corrida commencera avec tout d'abord le défilé de la cuadrilla, ensuite les picadores,  ensuite sortit le matador le plus orgueilleux de tous ... et pour finir le taureau et vous avez tous compris qu'il s'agira de .... Ferdinando.
Son nouveau nom, Ferdinando le Sauvage ... la cuadrilla terrorisée s'enfuira, les picadores également et le matador était paralysé par la peur. Quand Ferdinando verra les jolies fleurs dans la main du matador il courra jusqu'au centre de l'arène sous les cris de toute la foule croyant qu'il allait attaquer le matador mais Ferdinando arrivé au centre s'assiéra tranquillement et .... sentira le doux parfum des fleurs.
La cuadrilla est furieuse et les picadores idem et le matador ... un véritable volcan de colère " Qu'est ce qui t'arrive Toro Bravo". Le matador tentera tout y compris les horribles grimaces mais Ferdinando restera imperturbablement assis pour .... sentir le doux parfum des fleurs. Le torero furieux s'arrachera les cheveux, piétinera mais Ferdinando restera assis et continuera à .... sentir le doux parfum des fleurs. Le torero le suppliera à genoux "s'il te plait ... fais quelque chose, attaque moi" dira-t-il en lui offrant son poitrail orné d'un beau tatouage de fleur...... Le torero sera déshonoré "je suis un malheureux" criera-t-il en s'effondrant au sol.
C'est ainsi qu'on ramènera Ferdinando au champ et bien sûr il pourra ainsi s'asseoir tranquillement à l'ombre de son arbre favori, heureux et  .... sentant le doux parfum des fleurs.
 
 
Rappel sur la corrida espagnole : http://croa33.club.fr/Histoire.htm
 
"Quelques faits important méritent d'être mis en lumière:
En Espagne, l'implication du grand mundillo et notamment des éleveurs du Sud dans la rébellion franquiste : Ce fut une des causes de la guerre. La jeune République espagnole voulait mettre en oeuvre une réforme foncière qui attentait notablement aux privilèges des latifundistes. L'analyse sociale et culturelle des causes d'injustices faite par certains intellectuels espagnols justifiait la fin de la tauromachie. C'était, de plus, pour les intellectuels progressistes espagnols un symbole de décadence. Le mundillo a bien essayé d'adapter sa marchandise et les quelques réussites sociales tels ces toreros issus du peuple furent adroitement montés en épingle. Ce leurre social a en fait moins trompé les Espagnols que l'élite médiatique française, laquelle en est encore là aujourd'hui, hélas! C'est pour cela que le clivage droite-gauche n'existe pas en France à propos de la corrida, laquelle reste donc un des dernier débats authentique pour lesquels les engagements sont encore personnels, qu'ils soient honnêtes ou intéressés d'ailleurs... C'est très différent en Espagne. (pour preuve les articles admiratifs des médias français présentant comme une victoire la montée des adolescents toreros).
Corrida, l'art d'initier les enfants au zoosadisme ambiant...Les corridas ont enfin été abolies par le décret du 10 juillet 1937 de la République. Mais la première chose faite par les rebelles après une victoire essentiellement due aux soutiens nazis fût d'offrir au peuple madrilène "la corrida de la Victoire"... C'était le 24 mai 1939.
Notez ici le nom d'un des toreros inscrits à cette corrida, Marcial LALANDA, dont la devise « Arriba España" illustrait les muletas ainsi que celles de ORTEGA et de BIENVENIDA. Ce LALANDA était connu pour s'être illustré aux arènes de Nîmes, Mont de Marsan et Bayonne pendant que la guerre civile faisait rage en son pays. En passant, cela en dit long des municipalités taurines française et surtout de l'engagement correspondant dans le Mundillo avec ses idéologies de façade et ses avantages en coulisse.
Par ailleurs, à la fin de la guerre, Franco accorda aux matadors de remarquables avantages fiscaux. La guerre civile terminée, il devint dangereux de se poser des questions dans la péninsule ibérique. La tauromachie, incontestée comme tout le reste, participa activement à la lobotomisation des esprits. L'Espagne trop meurtrie pour pouvoir s'impliquer dans le second conflit mondial va être l'objet d'intrigues internationales sous une neutralité de façade.
Début des années 40, la France avait ses collabos, elle ne pouvait rien offrir sans prestation étrangère. Les bonnes affaires font les bons amis, même en temps difficiles... "
Partager cet article
Repost0
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 22:02

PP.JPG

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 21:58
danko.JPG

Danko est un authentique chien policier espagnol qui a été formé à détecter durant toute sa vie les susbstances inflammables et a permis ainsi durant 10 longues années de déterminer si un incendie était criminel ou pas. Danko a maintenant 10 ans, c'est un chien encore en pleine forme, sain mais considéré maintenant comme trop vieux et inapte.
Malheureusement en Espagne ces chiens là ne passeront pas leur retraite ni auprès de l'humain qu'il ont accompagné toute leur vie dans son travail ni dans une résidence prévue pour ce genre de chien qui ont voué leur vie à celle de la sécurité des humains.
Seuls les chiens de la Guardia Civil ont droit à une retraite en résidence.
Bien triste tout ça mais heureusement pour Danko, ACUNR l'a pris sous sa protection
Partager cet article
Repost0
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 21:47
G112.JPG
Un moyen pour ceux qui s'en sont sortis d'oeuvrer pour tous les autres, ceux qui en ce moment même sont en train de remplir les perreras de Madrid, Hellin, Jerez  et tant d'autres encore.
G1122.jpgUne saison de chasse qui commence à peine et déjà le rebus de galgos qui n'ont pas passé haut la main les premiers tests arrivent dans les perreras, sont abandonnés sur les routes ou condamnés à une mort douloureuse dans la solitude.
On signale un galgo avec une patte cassée dans la perrera de Hellin car la tradition veut que, souvent, le galguero casse la patte du galgo avant de s'en séparer et ce, soit parce qu'il est assuré ainsi qu'il ne servira pas à un autre galguero soit pour éviter que le galgo ne suive, malgré tout son bourreau, victime de sa trop grande fidélité à l'ingratitude humaine.
Les appels sont nombreux chaque jour pour signaler ici et là et dans les perreras des galgos en mauvais état, squelettiques, malades, fatigués, avec des fractures, des plaies, terrorisés.
 
Tous ces stands d'animation pour les galgos, tenus pratiquement chaque semaine dans toute l'Espagne, sont essentiels pour une meilleure information du public concernant la situation des galgos d'Espagne car étrangement .... nombreux sont ceux qui ne connaissent pas dans leur propre pays l'horreur que vivent ces animaux.
 
Onice était là pour témoigner, aux yeux de tous, ce qu'a été son parcours terrible de galga G1125.jpgvictime d'un chauffard. Onice aussi noire qu'Espe et aussi courageuse qu'elle quand on sait tout ce qu'elle a du passer d'opération en opération et de rééducation en rééducation.  Mais il y a avait également Otto, Amy (en adoption) et Lance.
G1124.jpg
Partager cet article
Repost0
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 21:46
P30-84670.jpg

 
Vous avez été nombreux à être horrifiés par le super article d'Unanimât concernant ce sujet et vous avez eu raison car Unanimât a l'art de l'article percutant et le sujet en valait bien la peine
 
torojubilo.JPGLe spectacle est dantesque, l'horreur à son comble avec ce taureau à qui, dans un premier temps, on enserrera la tête dans une espèce d'étau, le temps pour ses bourreaux de lui installer sur la tête un attirail de bois auquel on attachera deux boules que l'on enflammera. Un calvaire qui durera une demie-heure pour le taureau poursuivi dans toute la ville de Medinacelli.

1/2 heure d'une course folle où le taureau essaiera en vain de se débarrasser de ce feu infernal et en même temps tenter de se défendre contre la folie des hommes. Plus il se débattra et plus il se brûlera .... les yeux, le poil, la peau car au fur et à mesure que les boules brûlent elles se désagrègent pour se coller à tous son corps en commençant pas les yeux, les naseaux, l'intérieur de la gueule ....

Peur du feu, peur des cris hyspériques de la foule, peur de la douleur de plus en plus vive, il fuit se demandant combien de temps encore va durer son calvaire. Un calvaire qui durera, je le répète, au moins une demie-heure ce après quoi  le taureau sera ramené au bercail sans que personne ne se donne la peine de soigner ses blessures et ce, qui sait, jusqu'à l'année suivante si toutefois il est encore en vie
 
Articles antérieurs déjà publiés sur le blog agir:
 
Ci-dessous une vidéo filmée par une organisation espagnole antitaurine .... c'était en 2008 .....

 

 
Les pétitions se suivent mais rien n'empêchera le dernier Toro Jubilo de 2011 d'avoir lieu
 
38.000 signatures ont été déposées par le PACMA au mois de mars 2011 mais .... rien n'aura pu empêcher qu'une année encore le Toro Jubilo fasse la UNE de la presse.
74.000 personnes se déclarent contre cette "fête populaire"
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 22:49
Suerte est toujours en attente d'une famille

suerte.jpg
PUBLIE LE 20/07/2011
Suerte, après trois semaines de sauvetage et grâce aux bons soins de Cati et sa famille, devient un petit podenco adorable. il a repris du poids, il a perdu toutes ces croûtes et ces blessures qui recouvraient sa peau.
Il récupère bien et ce malgré des analyses qui l'ont donné pour positif leishmaniose et erlichiose. Comme il a commencé à bien récupérer on a démarré son traitement contre la leishmaniose
Il a une cicatrice énorme qui va de la nuque jusqu'à l'épaule et des séquelles d'une lésion à un coude probablement due à un accrochage avec un véhicule.
Il reprend confiance en lui mais a encore un peu peur des chiens de la maison. Par contre il est heureux dès qu'il voit Cati mais surtout sa fille de 9 ans qui adore s'occuper de lui et qui soigne ses plaies. Suerte lui porte un grand amour.
Suerte va suivre un programme de sociabilisation car il va falloir lui apprendre à ne plus avoir peur des autres animaux, des bruits, de la ville, des gens, des voitures etc ....
Suerte s'est battu pour survive, il va falloir maintenant l'aider pour que son combat n'ait pas été vain et que dès maintenant il apprenne ce qu'est tout simplement VIVRE.

05.jpg
07.jpg
10.jpg
18.jpg
PUBLIE LE 8/07/2011
03.jpg
Suerte un podenco très très spécial qui a géré sa survie sans jamais baisser les bras (si je puis dire) et sans jamais compter sur personne, ça c'est sûr. C'est ainsi et dans cet état qu'il a été aperçu une première fois par une comportementaliste alors qu'elle était en séance de travail. Une fois libérée de ses obligations elle le cherchera partout mais en vain .... le podenco était introuvable.
Sonia commencera alors à se sentir très mal et à perdre tout espoir. Pendant un mois elle surveillera et continuera à le chercher jusqu'à ce jour où, croyant pour finir qu'il était mort, elle le reverra
Suerte est maintenant à l'abri dans une famille d'accueil

03

POSTE LE 6/07/2011
suerte.jpg
Un galgo, un podenco? .... qui pourrait dire au premier abord? .... difficle de savoir ce qui se cache sous cette carapace de misère et de gale, ce corps complètement dénutri.

Combien de gens là encore sont passés et repassés devant lui en lui jetant des pierres comme aux pestiférés des temps lointains moyenâgeux et pour, tout comme eux, finir leur vie entassés dans des mouroirs que sont les perreras
J'ai oublié de vous dire: il s'agit d'un podenco, vous aviez une chance sur deux de gagner
Il a été trouvé dans cet état dans la province de Valencia et a été pris en charge par Galgos112
 
suerte2.jpgAUCUN je dis bien AUCUN chien n'est sauvé en Espagne avec un diagnostic de santé correct, tous seront atteint dans leur chair et leur mental
Les uns arriveront avec une maladie infectieuse dont certaiens représentent un danger sanitaire comme le parvovirus, la maladie de Carré, les infections pulmonaires, les infections intestinales mais également la leishmaniose, la filariose ou l'erlichiose sans oublier la gale etc ...
Les autres arriveront avec des signes da maltraitance: fractures multiples, épilepsie due aux coups sur le tête, mutilations (oreilles coupées au sécateur, queue sectionnée, pénis arraché, testicules arrachés également ...)
Tous présenteront également des troubles du caractère demandant un programme de sociabilisation avant d'être adoptés

suerte5.jpgsuerte4.jpg
 
L'Espagne du XX1ème siècle a trouvé la solution pour gérer tous ces animaux abandonnés en Espagne: les entasser dans les perreras où ils seront euthanasiés au bout d'un certain délai légal mais souvent non respecté.
300.000 animaux entassés chaque année dans des perreras où ils attendront leur mort sans aucune visite vétérinaire pour les plus malades, les estropiés, les plus jeunes ou les plus vieux.
Aucune campagne de prise de conscience citoyenne concernant la responsabilité de tout un chacun devant ce constat. Aucune campagne encourageant à la stérilisation. Aucune loi interdisant la reproduction sauvage et illégale de tous ces animaux, aucune loi règlementant les boutiques de vente de chiots
RIEN .... et pour finir .... aucune loi nationale de protection animale pour défendre tous ces maltraités. Une législation propre à chaque communauté autonome, une législation qui ne sert à rien!
L'Europe dit "l'Espagne en tant que pays appartenant à la Communauté Européenne est en droit de gérer sa protection animale comme elle l'entend" ..... le gouvernement espagnol répond "les communautés autonomes sont en droit de gérer la protection animale comme elles l'entendent" .....
Tout ce qui est lié à la protection animale y compris l'environnement dépend des communautés autonomes et il en est de même des puces d'identification qui ne seront pas gérées selon un registre national mais selon un registre géré par chaque communauté ce qui veut dire que pour un chien pucé dans la communauté d'Andalousie et que l'on retrouvera dans la communauté mitoyenne on ne pourra pas remonter jusqu'à son propriétaire puisque le chien sera hors de sa communauté d'identification.
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 22:38
Le Parti Populaire espagnol qui, rappelons-le, rassemble pas mal de nostalgiques de l'ancien régime franquiste, table sa campagne pour une grande part, sur la sauvegarde des corridas de taureaux. A croire qu'il n'y a pas de crise en Espagne et pas de sujets plus importants que celui-ci.
Rajoy le déclare haut et fort, il se battra pour atteindre son but et faire en sorte que les corridas soient maintenues sur tout le territoire espagnol y compris .... en Catalogne.
 
 
"Yo estoy a favor de la libertad. No se puede obligar a nadie a ir a los toros como tampoco se pueden prohibir - Je suis pour la liberté. On ne peut obliger personne à assister aux corridas de taureaux tout comme on ne peut non plus les interdire" déclare-t-il
 
Et dans le même temps, le Ministère de la Culture crée le Premio Nacional de la Tauromaquia - Le Prix National de la Tauromachie.
 
 
Le gagnant annuel de ce prix emportera quelques 30.000 euros au même titre que celui accordé dans le cadre des Beaux Arts espagnols, du Théâtre, de la Musique  etc .... sachant que, bien entendu, le gouvernement considère la tauromachie "digne de développement et protégeant la culture".
Selon l'ordre public publié aujourd'hui dans le BOE,
le prix pourrait être décerné aussi bien à un éleveur qu'un torero, organisateur de corridas etc .... ou toute autre personne faisant valoir les "valeurs culturelles de la tauromachie".
 
A noter que dans le même esprit le Ministère de la Culture a également mis en place un prix pour le développement de la Créativité du Jouet considérant ce domaine comme "d'intérêt culturel" par "sa potentialité pédagogique et son rôle à jouer dans le développement d'un type déterminé de société"
 
Drôle d'amalgame ..... "que raro" comme diraient les espagnols
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 22:27

fiestadelcorderomelilla.jpg
 
Quatre activistes ont enquêté à Melilla où des milliers de fidèles se sont réunis sur l'esplanade où dans un premier temps sera égorgé un pauvre mouton qui sonnera le glas pour quelques autres 6000 moutons, idem pour Ceuta et pratiquement 7 millions de moutons au Maroc.

Les rues de Melilla se coloreront alors de rouge sang, les moutons étant dans un  premier temps tournés vers la Mecque avant d'être égorgés. Cinq bonne minutes d'agonies pour ces pauvres bêtes, certains arrivant même à se mettre sur leurs pattes après avoir été égorgés. D'autres seront carrément décapités avant même leur perte de conscience.

Certrains des moutons qui attendaient leur tour regardaient les scènes complètement terrorisé par ce qu'ils voyaient  sans pouvoir faire autre chose que de se pisser dessus, ou comme certains autres, tenter désespérément de s'échapper.
 
PHOTOS
 
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de LN Verdier
  • : agir-pour-les-galgos c'est aussi un site http://www.galgos.fr consacré à la défense des lévriers d'Espagne et à la dénonce de la maltraitance qu'ils subissent de la part des galgueros. BASTA! >>> suppression de la chasse avec lévriers en Espagne et statut d'animal de compagnie aux Galgos !!! Contact : galgos-ethique-europe@orange.fr
  • Contact

Profil

  • LN Verdier

MESSAGE A TOUS LES LECTEURS

Attention, tous les articles de ce blog sont la propriété de Agir pour les galgos et de l'Association galgos-ethique-europe.

Les articles et informations peuvent être diffusés accompagnés du lien d'origine mais en aucun cas ils ne doivent être utilisés pour servir de support à une démarche ou une action si cette dernière n'est pas issue de l'initiative de l'auteur lui-même ou de l'Association à laquelle il appartient








Rechercher

Archives

le galgo, symbole d'impunité


Cliquer sur l'image pour avoir accés au contenu de la Charte

ADOPTER-UN-GALGO2.jpgCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les Galgos à l'adoption.

 

 



adopter-un-podenco-galgos-ethique-europeCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les podencos à l'adoption.



Dites NON à l'Espagne cruelle

COMMENT ADHERER AU BOYCOT DE L'ESPAGNE



Blog déconseillé aux personnes sensibles et aux enfants

 

 

 

 

REPRODUCTION DE NOS ARTICLES
Bienvenue si vous souhaitez diffuser
un article, photo ou gif animé.  Nous
vous prions simplement d'indiquer le lien
complet de l'élément que vous reproduisez.
Si vous êtes l'auteur d'une photo et que
vous ne voyez pas votre lien indiqué ou que
vous souhaitez la voir retirer, merci de nous
contacter : webmestre@galgos.fr
Merci d'avance pour votre compréhension.

 



 

C'est toi galguero qui l'a tuéee .... comme autant d'autres 50.000 Gisela chaque année


 

 

 

 

546220_10151077798968481_821609717_a.jpg

 




ADHERER A AMNISTIA ANIMAL JAEN

 

 

logogalgoblog.jpg




peut aider un autre Galgo/Podenco à sortir d'Espagne


 

Manteaux---01.06.2010-012.jpg

Patrons pour fabriquer des manteaux pour les Galgos

 

 





 

  avatar-blog-1231354449-tmpphpwBHUPr.jpeg

Pression Ethique Anti Corrida Europe

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page