Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 21:03
Les galgueros continuent leur démarche qui consiste à contacter le maximum de personnalités susceptibles de les soutenir dans leur "sport" favori. En un mot il essaient de redorer un blason qui, de plus en plus, perd de sa noblesse au vu de toutes les images désastreuses circulant et témoignant de la maltraitance insupportable que subissent quelques 50.000 galgos chaque année.
C'est ainsi que cette fois, le site de la Federacion Adaluza de Galgos annonce avoir eu un entretien avec le Collège Vétérinaire de Cordoba pour avoir le soutien de ce dernier concernant la normalisation de l'entraînement des galgos avec des véhicules motorisés
 
 
Immédiatement à l'annonce de cette réunion, de nombreux défenseurs des galgos se sont empressés d'envoyer un courrier au Collège Vétérinaire de Cordoba pour dire leur indignation.
Ce dernier a répondu et la réponse laisse songeur ..... comme quoi les galgueros seraient prêts à tout, y compris le mensonge, pour se vanter d'appuis qu'ils n'ont pas et notamment concernant la généralisation sur tout le territoire de l'entraînement des galgos avec des véhicules motorisés.
 
[.....] la Facultad de Veterinaria en ningún momento ha mantenido reuniones con la Federación Andaluza de Galgos ni ha apoyado dicha iniciativa, es más a petición del Presidente del Colegio Oficial de Veterinarios de Cádiz, emitió un Informe contrario a dicha práctica ya que ésta no respeta el bienestar animal. Una vez consultada la página web de la citada Federación hemos comprobado que se ha utilizado el nombre de nuestra Institución. D. Juan Carranza [....]
[...] a aucun moment la Faculté Vétérinaire n'a participé à des réunions avec la Fédération Andalouse de Galgos et n'a en aucun cas appuyé cette initiative, quant au Président du Collège Officiel de Vétérinaires de Cadiz il a émis une étude contre cette pratique car cette dernière ne respecte pas la notion de bien-être de l'animal. En consultant le site web de la Fédération citée nous nous sommes aperçus que l'on a utilisé le nom de notre Institution... [...]
 
Et de conclure en précisant que le nom de Almansa cité dans le site galguero comme participant à cette réunion en tant que représentant du Collège Vétérinaire de Cordoba est un mensonge puisque ce dernier est professeur de Zoologie à l'Université de Cordoba mais n'a rien à voir avec le Collège Vétérinaire
Partager cet article
Repost0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 20:55
Pour ce qui est de Nuba, Otto et Lunes
 
Pour ce qui est d'Olivia qui continue toujours ses bains pour traiter sa peau, on apprend que c'est ce soir qu'elle sera hospitalisée  pour être enfin opérée de sa patte

423472 10150719820650498 150135720497 11544361 1342464971 n

Je rappelle qu'un appel à dons est ouvert au profit de galgos112
 
Quant à Max, le petit galgo amputé, il sera du prochain stand qui aura lieu dans le Centre Commercial Panoramis à Alicante.

panoramis.jpg
Partager cet article
Repost0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 22:18
C'est dans un accident de la circulation qu'India a perdu une de ses pattes et cela fait maintenant plusieurs années que cet handicap ne l'empêche pas d'être une galga heureuse.

 
Partager cet article
Repost0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 21:43
 
scale.jpgEn Espagne, chaque 5 minutes se perd ou s'abandonne un animal de compagnie ce qui nous amène au chiffre de 210.000 chiens et 36.000 chats recueillis par des entités publiques ou des refuges.
Une entreprise de Ferrol a mis au point un nouveau système qui sera testé par la municipalité et qui permettra d'améliorer le contrôle des animaux. Juste avec la puce telle qu'elle s'implante en ce moment même il sera possible grâce à ce lecteur, mis au point une entreprise vétérinaire, d'accéder à plus d'information que le simple numéro. Le simple passage du lecteur permettra en plus du numéro de puce de pouvoir avoir accès en quelques secondes au nom du propriétaire et son n° de téléphone.
 
En fait il s'agit d'un lecteur de puce équipé d'un module GPRS installé et qui permet une réponse rapide et ce partout où se trouveront des relais de téléphonie mobile. Un système déjà utilisé sur les troupeaux et qui pourrait s'ouvrir plus largement aux animaux de compagnie.
 
Un progrès qui permettrait de mieux recenser les animaux, d'améliorer le suivi de ceux dits "dangereux", de réduire le temps où les animaux sont en perrera et même leur éviter ce passage là et également contacter le propriétaire.
 
Si la municipalité de Ferrol venait à être satisfaite de cet essai et de ses retombées elle pourrait à court terme signer un contrat avec cette entreprise qui leur fournirait quatre appareils pour un coût de 5600 euros pour l'année.
Partager cet article
Repost0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 22:04

brigitte-bardot.jpg

 

La guerre contre les chats d'Oviedo a traversé la frontière pour parvenir jusqu'à Brigitte Bardot qui a remis au maire d'Oviedo un courrier dans lequel elle fait appel à son bon coeur pour raisonner des habitants qui en appellent au massacre des chats de la ville?
Mais la socialiste Laura Diez ne le voit pas d'un bon oeil et considère que nourrir les chats de la rue tous comme les oiseaux constitue un grand danger pour la population, les chats se trouvant aux abords d'un collège et les oiseaux aux abords de monuments qu'ils endommagent de leurs fientes.
 
 
Une pétition se trouve sur le net demandant l'arrêt du massacre des chats d'Oviedo mais également de Logrono et tant d'autres municipalités espagnoles. Trappés ils seront systématiquement exterminés. La pétition réclame une collaboration entre les protecteurs de chats et les municipalités qui permette de limiter les naissances et de laisser vivre librement les chats de la rue

 
PETITION A SIGNER
 
Mettre nom-prénom-mail + code postal- FRANCE
Partager cet article
Repost0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 22:02
...... Martina n'aura pas l'occasion d'assister au jugement de son tortionnaire de maître car elle a été adoptée en Allemagne où elle coule des jours heureux mais avant ça ..... elle aura connu l'horreur: tabassée à 10 mois et retrouvée dans un container poubelle le crâne ouvert, une patte fracturée, dénutris, déshydratée et avec d'énormes dommages psychologiques.
Le jugement de son tortionnaire aura lieu à Burgos le 13 mars prochain et un grand rassemblement est attendu devant la porte du tribunal pour demander que justice soit rendue pour Martina.
Il aura fallu beaucoup de temps pour que Martina retrouve confiance et ce grâce à une famille d'accueil et son boxer qui sauront lui ouvrir leur coeur.

 
Partager cet article
Repost0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 21:49
OPERATION REHALA : EVOLUTION DE LA SITUATION

 

 
On apprend que la famille du propriétaitre aurait d'autres fermes dans les environs. La maltraitance animale semble être une seconde nature chez cette famille puisque l'on apprend que le propre père de celui à qui appartient ce chenil clandestin a déjà été accusé de maltraitance sur des chevaux et un troupeau. Et bien sûr le père est resté en liberté et les animaux ne lui ont même pas été retirés
La date limite pour sortir tous les chiens de ce chenil a été fixée par la juge au vendredi 9 mars

Pour voir plus de photos encore de ce chenil, il vous suffit de cliquer sur ce lien:

 

 

 

PUBLIE LE 6/03/2012

 

 

 


 
L'affaire du chenil sauvage de Bullas-Murcia: une affaire où les protecteurs se démènent un maximum sur le terrain alors que dans le même temps les autorités locales et la justice n'ont encore pris aucune décision sur le devenir de ces lévriers lesquels restent encore sous la responsabilité et le bon vouloir de leur propriétaire.
 
Le Bulletin des Lévriers a lancé un appel pour sauver deux de ces malheureux. Plus de renseignements et photos en cliquant sur ce lien:
 
Mais que se passe-t-il sur place?

 
bullas.jpg24 heures, pas plus ..... c'est le temps accordé par les autorités pour sauver tous les chiens de Bullas et les sortir de l'enfer où ils vivent. Mission impossible? Malheureusement ce n'est pas la seule difficulté bureaucratique à laquelle a du faire face l'association Pro-Setter de Murcia qui coordonne et organise le sauvetage des lévriers, accompagnés pour la tâche par de nombreux bénévoles d'autres associations sur le terrain. Si trouver une solution au problème est compliqué, il a fallu également se heurter à mille et une maladresses accumulées aussi bien venant du Seprona que de la municipalité, ajouté à un manque d'intérêt venant des autorités concernant cette affaire .
L'opération REHALA depuis la découverte du chenil jusqu'à aujourd'hui ......
Cela fait aux alentours d'une semaine que le Seprona a démantelé à Bullas ce chenil clandestin où survivaient sur un terrain de quelques 1000M2 plus de 100 chiens sans eau et pour seule nourriture, des patates.
Bien entendu, le propriétaire des lieux ne détenait aucune autorisation légale lui permettant d'entretenir une telle quantité de chiens pour la majorité des podencos et des galgos.
 
Le sauvetage minute par minute:
Quand le cas est arrivé aux oreilles de l'association Pro-Setter, cette dernière s'est immédiatement mise en contact avec les autorités concernées pour avoir plus d'informations et se proposer pour organiser le sauvetage. Les chiens sont à charge de la municipalité en attendant leur décision les concernant. C'est jeudi dernier que Pro-Setter accompagné du Seprona et d'une autorité municipale  s'est approché des installations pour prendre en pleine face un panorama de désolation.
Pro-Setter demandera alors à la municipalité de prendre en charge les dépenses d'identifications de tous les chiens, eux-mêmes se chargeant des frais de nourriture, d'eau, de soins vétérinaires ainsi que les transports pour acheminer les chiens pris en charge par certains refuges et associations.  Et c'est là que commencent les peaux de bananes: la municipalité se défile et c'est Pro-Setter qui devra pour finir prendre en charge les identifications de tous les chiens. D'autre part, le Seprona qui devrait recenser tous les chiens se défilent également et là encore ce sera Pro-Setter avec d'autres associations qui devra faire face.
Ce même jeudi l'adjointe au maire a contacté Pro-Setter leur affirmant se charger de la nourriture et l'eau sauf que depuis précisément ce jeudi on n'a vu personne et que là encore ce sont les gens sur le terrain qui ont du faire face. Ce n'est que ce lundi que des fonctionnaires municipaux ont enfin apparu avec de la nourriture juste pour une journée.
Quant au propriétaire de ce chenil clandestin, accusé de maltraitance animale, il a été détenu durant une nuit et remis en liberté jsuqu'au jugement. De plus, la juge n'a pas mis de scellé sur le refuge considéré comme propriété privée. Qu'est ce que cela veut dire? tout simplement que tous les bénévoles, toutes les associations qui ont accouru pour le sauvetage de ces animaux n'ont pu et ne peuvent entrer sur le terrain qu'avec l'autorisation du propriétaire lui-même. Lundi, ce dernier a laissé entrer tout le monde (non sans importuner les bénévoles à imposer quel chien pouvait être sorti de là et quel chien devait y rester, ceux devant rester étant bien sûr les plus valides qui, on ne sait jamais, pourraient être susceptibles de reconstituer la meute en quelques mois .....). Et de montrer certains chiens en disant aux bénévoles "pourquoi vous ne prenez pas ceux-là qui sont de véritables merdes?"
A partir de samedi, le propriétaire décidait de ne plus ouvrir la porte à personne mais acceptera quand même, pour finir, de laisser les bénévoles d'associations prendre en charge certains des lévriers pour les porter dans leurs refuges ou famille d'accueil.
Lundi, comme on pouvait s'en douter, sa décision de ne plus ourvrir à personne sera définitive. Pro-Setter s'adressant alors à la juge se verra répondre ceci: on ne peut autoriser que pour 24 heures l'accès à une propriété privée. Un seul jour pour sortir et déplacer plus de 100 chiens sachant qu'à l'heure actuelle il en reste à peu près 70 encore entre les murs de ce camp de mort. Comment peut-on imaginer qu'une telle tâche s soit possible en 24 heure ?
 
Accusé pour maltraitance animale
La seule condamnation envisagée pour cet homme selon la loi espagnole serait un an de prison et trois d'inabilitation à détenir des animaux. L'accusation de l'avocat formée par diverses associations dont Pro-Setter et Galgos112 demanderont un accusation pour chaque chien détenu et que chaque cas de maltraitance soit considéré comme un délit différent et pas seulement un seul délit pour 120 chiens.
Tous les compte rendu vétérinaires sont gardés, des photos et tout ce qui pourra servir à démontrer l'état dans lequel cet homme détenait ses chiens. Autre peau de banane: le Seprona a embarqué les cadavres sur place sans laisser le temps aux associations de les compter.
 
Appel urgent à tous les refuges d'Espagne
Il reste 70 chiens à sortir, il faut de la place pour ces chiens dans les refuges. Si chaque refuge recueillait un seul de ces chiens on porrait tous les sauver. Le contact : colabora@pro-setter.org
 
 

 
Le Auschwitz des lévriers avec des fosses creusées dans lesquelles ont été jetés les cadavres de galgos et podencos

bullas2.jpg
bullas3.jpg
Traduit et commenté par
M-Helene Verdier
Trésorière et co-fondatrice de GEE

 

 

 

PUBLIE LE 29/02/2012

20120228155147-365xXx80.jpg

 

 

120 chiens, galgos, podencos et autres chiens de chasse vivaient dans ce chenil nourris avec des patates frites et sans eau pour les abreuver.
L'affaire a eu lieu dans le secteur de Murcia.
 
que.es 
 
Tous ces animaux étaient enfermés sur un terrain cloturé de 1000M2, certains entassés dans des installations sordides.
 
Evidemment, comme souvent dans ces cas là, on a trouvé un charnier avec des ossements car vu les conditions de vie qu'étaient les leurs, ces chiens étaient nombreux à mourir et sans cesse remplacés.
Certains cadavres que le propriétaire n'avait pas eu le temps de jeter dans la fosse servaient de repas aux autres chiens affamés.
Pour ce qui est de ceux qui étaient encore en vie, ils étaient tous dans un état squelettique et certains avec de vilaines plaies infectées et aucun, bien sûr, n'avait de carnet de santé.
L'inspection du terrain a révélé l'existence d'au moins 7 chiens morts.

 
Traduit et commenté par
M-Helene Verdier
Trésorière et co-fondatrice de GEE
Partager cet article
Repost0
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 21:32
Pas moins de 17 pièces ont été réquisitionnées. Pourquoi? La plupart des pièces d'animaux qui décoraient le restaurant avaient été chassées en Afrique et importées de manière illégale.
 
La dénonce avait été déposée par un groupe écologiste.
 
Les responsables du restaurant avaient les papiers en règle pour trois des trophées exhibés s'agissant de deux cranes d'ours (ours polaire et grizzly) et la peau complète d'un grizzly avec la tête et qui était théâtralement exposé dans les toilettes des femmes. Ces trois animaux avaient été chassé légalement au Canada ce qui n'en autorisait pas pour autant l'exhibition commerciale et qui a justifié que ces pièces, elles aussi, soient saisies

Partager cet article
Repost0
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 21:26
464901c3f498cf0567c51df128c63558_XL.jpg300.000 euros, vous avez bien lu, c'est la somme allouée aux chasseurs  par les autorités de Castilla y Léon pour que ces derniers enseignent aux enfants scolarisés le plaisir de tuer les animaux.
Les enseignants accepteront-ils tous cette initiative?
Et les parents qui ne sont pas chasseurs, qui sont dans la protection animale ou qui tout simplement aiment les animaux, quelle sera leur alternative à eux face à cette décision?
 
 
Un article écrit par Julio Ortega, délégué de l'organisation LIBERA! et dont vous pouvez retrouver les écrits sur le blog:
 
Julio Ortega, lui, sait déjà ce qu'il ferait s'il venait à savoir que dans le collège fréquenté par ses enfants de telles aberrations devaient avoir lieu:
Les garantizo que si los escopeteros irrumpen en el colegio de mis hijos para tratar de inculcarles la pasión por la caza yo me los llevo inmediatamente del centro, y haciendo uso de mis derechos (por suerte para mí no soy zorro ni jabalí y se supone que los tengo) interpongo las denuncias correspondientes.
Je peux leur certifier que si les fusils font irruption dans le collège de mes enfants pour dire de leur inculquer la passion de la chasse, perso je les retire immédiatement du centre et faisant usage de mes droits (par chance je ne suis ni sanglier ni renard et peut prétendre à des droits) je déposerai les plaintes nécessaires.
Partager cet article
Repost0
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 21:02

DEL-CONTENEDOR-DE-LA-BASURA-A-POLICIA_CUAIMA20120102_0034_2.jpg

 

 

Nolan fait partie de ces nombreux chiens en Espagne dont la plupart finiront écrasés broyés vivants dans les camions de la voierie.
Lui et ses trois frères auront eu la chance d'être extirpés du sac plastique avant que la mort ne les comprime.
C'est ainsi que Nolan, croisé braque, sera adopté ensuite par un couple qui le choisira car il était le plus faible de tous, se cachant toujours derrière ses frères. Nolan a présenté tout de suite une aptitude à toujours courir derrière la balle et fureter toujours à la recherche de quelque trésor caché dans les taillis et sous les arbres.
Une aptitude que son maître, policier de son état, encouragera mais de manière plus professionnelle et c'est ainsi que Nolan, la petite ordure, est devenu chien policier spécialisé dans les stupéfiants.
 
L'histoire de Nolan a ému et a fait de lui le gagnant de la semaine dans le concours "Vidas perras - Vies de chien"
 
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de LN Verdier
  • : agir-pour-les-galgos c'est aussi un site http://www.galgos.fr consacré à la défense des lévriers d'Espagne et à la dénonce de la maltraitance qu'ils subissent de la part des galgueros. BASTA! >>> suppression de la chasse avec lévriers en Espagne et statut d'animal de compagnie aux Galgos !!! Contact : galgos-ethique-europe@orange.fr
  • Contact

Profil

  • LN Verdier

MESSAGE A TOUS LES LECTEURS

Attention, tous les articles de ce blog sont la propriété de Agir pour les galgos et de l'Association galgos-ethique-europe.

Les articles et informations peuvent être diffusés accompagnés du lien d'origine mais en aucun cas ils ne doivent être utilisés pour servir de support à une démarche ou une action si cette dernière n'est pas issue de l'initiative de l'auteur lui-même ou de l'Association à laquelle il appartient








Rechercher

Archives

le galgo, symbole d'impunité


Cliquer sur l'image pour avoir accés au contenu de la Charte

ADOPTER-UN-GALGO2.jpgCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les Galgos à l'adoption.

 

 



adopter-un-podenco-galgos-ethique-europeCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les podencos à l'adoption.



Dites NON à l'Espagne cruelle

COMMENT ADHERER AU BOYCOT DE L'ESPAGNE



Blog déconseillé aux personnes sensibles et aux enfants

 

 

 

 

REPRODUCTION DE NOS ARTICLES
Bienvenue si vous souhaitez diffuser
un article, photo ou gif animé.  Nous
vous prions simplement d'indiquer le lien
complet de l'élément que vous reproduisez.
Si vous êtes l'auteur d'une photo et que
vous ne voyez pas votre lien indiqué ou que
vous souhaitez la voir retirer, merci de nous
contacter : webmestre@galgos.fr
Merci d'avance pour votre compréhension.

 



 

C'est toi galguero qui l'a tuéee .... comme autant d'autres 50.000 Gisela chaque année


 

 

 

 

546220_10151077798968481_821609717_a.jpg

 




ADHERER A AMNISTIA ANIMAL JAEN

 

 

logogalgoblog.jpg




peut aider un autre Galgo/Podenco à sortir d'Espagne


 

Manteaux---01.06.2010-012.jpg

Patrons pour fabriquer des manteaux pour les Galgos

 

 





 

  avatar-blog-1231354449-tmpphpwBHUPr.jpeg

Pression Ethique Anti Corrida Europe

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page