Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 22:14
Cachorros-Perro-Labrador--05-.jpgUn exemple à suivre également pour la France où bien trop de particuliers font de l’élevage clandestin, un commerce parallèle en forte augmentation depuis la crise.
C’est la première condamnation à avoir eu lieu dans la province de Léon avec à la clé une amende de 3.001 euros pour avoir enfreint la loi interdisant tout commerce d’animaux sans la licence ou les autorisations requises.
L’affaire a connu le jour suite à une plainte déposée par une association de protection animale et pourrait bien faire jurisprudence à l’avenir ce qui devrait encourager les associations à déposer plaintes sur plaintes pour chaque individu décidé à faire de l’élevage clandestin.
Repost 0
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 21:58
171bb1122232087325633e77820c8e60_L.jpgEvidemment on peut se poser la question de savoir si l’accusé fera ou non ces 6 mois mais je pense qu’il est important d’admettre qu’il y a quelques années de cela la plainte n’aurait même pas abouti et aurait fini au fond de la corbeille de la Guardia Civil.
Les associations espagnoles insistent depuis des années pour dire que même si les plaintes n‘aboutissent pas il est important de continuer à les multiplier.
Le procès a eu lieu à Tolède.
Repost 0
Published by LN Verdier - dans GALGOS-PODENCOS
commenter cet article
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 12:54
g112.jpgDans un secteur comme celui de Seville en particulier et dans toute l’Andalousie en général, il est important de mener des programmes de sensibilisation auprès des plus jeunes dans les établissements scolaires.
Ca a été le cas pour cette école où de jeunes enfants de 3 ans ont eu droit à la visite de quelques 10 galgos dont Alondra que vous aviez aidé pour ses soins et surtout ESPE qui était bien là. Pas facile de sensibiliser des enfants si jeunes au drame des lévriers espagnols et celui de tant d’autres animaux en Espagne.
L’équipe de Galgos112 a raconté aux enfants l’histoire de chacun des galgos présents, leur ont passé une petite vidéo où ils ont pu voir des galgos et des podencos heureux leur expliquant que c’était ainsi que l’on se devait de traiter ces animaux. Bien sûr tous les enfants ont pu, au cours de cette séance, caresser chacun des galgos présents.
g112-2.jpg
g112-3.jpg
g112-4.jpg
Repost 0
Published by LN Verdier - dans GALGOS-PODENCOS
commenter cet article
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 14:28
Repost 0
Published by LN Verdier - dans GALGOS-PODENCOS
commenter cet article
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 17:06
Traduit du texte de Marité déléguée Séville de Galgos112
par M-Helene verdier
Trésorière et co fondatrice de GEE
 
 
marite.jpgPour certains il s’agit d’un clic de souris. Pour d’autres, un “entrée” et voilà le don effectué ou bien un “j’aime” et voilà sa collaboration. Mais pour bien d’autres il s’agit de bien plus que ça, il s’agit d’un engagement.
Et c’est de cela dont je veux parler aujourd’hui, de l’engagement que chacun d’entre nous faisons dès lors où nous ouvrons les portes de nos maisons à un chien abandonné. L’engagement de ramasser un et mille fois ses pipis, ses cacas, durs, mous, malodorants ou bien ses “non caas” et “non pipis”, des heures à leur apprendre à faire leurs besoins attachés à leur laisse.
L’engagement quand nous ne dormons pas durant des mois veillant sur la douleur de quelques os fracturés, pour une respiration qui se fait attendre, pour un coeur qui a du mal à battre, pour une infection qui ne regresse pas.
Un serment que nous respectons en silence, qu’ils reconnaissent sans que l’n ait à le faire à haute voix, un serment de “ai confiance en moi car je ne te laisserai pas souffrir seul”, bien que nous ne puissions pas éviter sa souffrance.
Il ne s’agit pas d’affection, il ne s’agit pas d’amour, il s’agit de responsabilité et de compréhension, c’est lutter pour un droit que nous devons à ces animaux, le droit de vivre sans douler et mourir sans souffrance. Le droit à une mort digne et une vie sans peurs car c’est ce que nous voulons également pour nous autres.
En tant qu’humains adultes, avec le droit de prendre nos décisions, nous choisissons de sauver un chien à qui l’on a enlevé tous ses droits. La question étant, ont-ils eux-mêmes ce même droit de choix?
Quelquefois non, et quelquefois ce chien qui a vécu l’indescriptible jouera de malchance pour ce qui sera du choix de la personne qui devrait le sauver de son malheur et ce pour tomber entre les mains de mégalomaniaque avec des problèmes d’affectif et qui prétend compenser sa frustration dans le monde des humains par une affection inconditionnelle pour un animal qui n’a pas eu le droit de choisir son destin. Trop de cas, trop de chiens abandonnés pour une seconde ou  même une troisième fois.
“Je le rends car mon affection n’a pas suffi”, “reprends-le car mon conjoint ne le veut pas à la maison”,”le chien dehors car dedans il s’oublie” et mille autres excuses tout aussi stupides, toutes aussi irresponsables, malchance pour un chien nait avec des stigmates, malchance qui est également de notre responsabilité.
C’est frustrant et très douloureux de laisser sa peau à sauver un chien du pire de son destin pour le voir ensuite tomber entre les mains d’un irresponsable qui finira par déséquilibrer le pauvre chien ou qui transformera un bon chien soumis en crétin et ce à cause d’une “affection” mal maitrisée.
Nous sommes nombreux à être indignés par le traitement reçu par des chiens pour lesquels nous nous sommes démenés, blessés par une frivolité inutile et je veux, aujourd’hui, parler au nom de la sensibilité de quelques gens qui ne regardent pas si le chien est beau ou laid, en bonne santé ou malade, s’il pisse ou ne chie pas et encore moins où il le fait et mieux encore s’il a peur ou non, s’il poursuit les chats ou non, s’il s’entend bien avec d’autres chiens ou pas, juste ouvrir sa porte à cet être sans défense qui a besoin d’aide.
J’ai mal de voir que sur la balance le confort pèse davantage que l’affectif, tant de temps pour se rendre compte que l’on ne peut rien pour ce chien? Par chance, ce genre de personne ne concerne qu’une minorité pour laquelle le dénominateur commun est l’ignorance et le confort, certains voulant que par un coup de baguette magique le chien se transforme immédiatement en un chien parfait. Quand on sait que nous-mêmes qui sommes rationnels nécessitons des années pour surmonter un choc psychologique, comment peut-on leur demander à eux de le faire en un jour? Je crois que les gens ne savent même pas ce que c’est que d’adopter un animal car s’ils étaient plus conscients du fait qu’il s’agit d’aider un animal, ils feraient plus d’efforts. Connaître le passé d’un chien devrait motiver une personne pour l’aider mais encore faudrait-t-il savoir si cette personne a les capacités requises pour apporter son aide à un animal qui en a besoin.
Je pourrai apporter encore bien plus de commentaires sur ce sujet mais je pense que ce sera suffisant pour que toute personne qui voudra recueillir ou adopter un chien maltraité et abandonné puisse avoir un peu plus de réflexion. Que de s’accorder des médailles style “j’ai un chien sauvé de la maltraitance” c’est très snob mais ça n’aide aucunement le chien et nous autres nous sommes là pour les animaux. C’est vrai que l’on parle d’une minorité mais c’est déjà trop si cela suppose plus de souffrance et cela suffit à ce que nous élevions la voix et à ce que nous nous refusions à ce que cela se reproduise encore et encore. Si nous les sauvons c’est pour que leur vie change et sûrement pas pour changer la vie d’un humain, l’humain devra s’être préparé à cette démarche.
Je veux remercier tous ces bénévoles, familles d’accueil et adoptants qui luttent tous ensemble avec leurs chiens sauvés jusqu’à leur offrir une vie digne et je le fais parce que, en ce qui me concerne, savoir qu’il y a des gens qui ont des priorités qui vont plus loin que leur nombril, plus loin que leur portefeuille, plus loin que leur coeur, savoir ça m’apporte de la joie dans ma vie. Merci à tous mes compagnons de Galgos112 pur être aux côtés des chiens et ce malgré tous ces gens idiots.
Repost 0
Published by LN Verdier - dans GALGOS-PODENCOS
commenter cet article
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 21:24
1609731_292202750933380_619226904_n.jpgVoir vidéo sur cet article:
Les loups ibériques sont persécutés et massacrés dans tous les coins d’Espagne dont les Asturies et ce sous prétexte qu’ils s’attaquent aux troupeaux.
Une moitié de vérité si l’on en juge par cet article de presse qui laisse supposer que de nombreux éleveurs fraudent en déclarant certains de leurs animaux morts sous les attaques de meutes de loup. Des dommages sciemment surestimés par ces 300 éleveurs qui ainsi touchent des indemnités qui avoisinent, dans le cadre de cette affaire, les 500.000 euros.
 
Repost 0
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 20:58
Deux galgos ont semé la panique dans le tunnel de la rocade de Madrid.
Les policiers ont été obligés d’interrompre la circulation et après maintes tentatives sont arrivé à neutraliser les deux galgos qui ont été déposés dans les installations de l’Environnement de la municipalité de Madrid.
 
VOIR VIDEO EN CLIQUANT SUR CE LIEN:
Repost 0
Published by LN Verdier - dans GALGOS-PODENCOS
commenter cet article
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 21:08
Pour chaque mois de ce calendrier vous pouvez voir la photo d’un policier avec le chien qu’il a sauvé, le tout accompagné du récit de ce sauvetage.
Une belle initiative dans cette Communauté autonome de La Rioja considérée comme une des pires en Espagne pour ce qui est de la maltraitance animale.
Un calendrier censé responsabiliser les gens et leur faire comprendre que l’argent public ne doit servir ni à les sauver ni à les tuer.
On peut lire ce message sur la couverture de ce calendrier:" La cause animale ne nécessite pas d’argent mais des réformes législatives. C’est pour cette raison que l’argent récolté sera confié à l’Association Espagnole Contre le Cancer et son laboratoire de recherche de Madrid. Une maladie qui nous concerne aussi bien les humains que les animaux”.
 

 
Repost 0
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 20:53
 
 
1891156_261179310726742_1847247143_n.jpg15 jours durant à faire 40 kms quotidiens pour essayer de sauver cette pauvre galga qui déambulait dans un village d’Andalousie, la patte arrière gauche attachée à sa queue, un supplice qui devait durer depuis plusieurs semaines car sa patte complètement nécrosée ne tenait plus que par miracle.
Antonio a tout essayé pendant deux semaines, lui portant chaque jour de la nourriture dans laquelle il mettait des anitibiotiques. Presque sûr de pouvoir enfin sauver cette galga qui de plus était déjà adoptée, le sort en a décidé autrement. Bien sûr certains diront “mais elle était si près .....”, c’est mal connaître les galgos et leur facilité à vous échapper à portée de main.
Des semaines de douleur, de fièvre, à chercher sur trois pattes de quoi se nourrir et tout ça pour RIEN. La galga a disparu, probablement morte dans un coin à l’abri du regard de tous.

“ AHORA ES CUANDO MAS ME DOY CUENTA DE LO QUE VERDADERAMENTE ES ESPAÑA Y SU JUSTICIA ANIMAL .
TENGO 57 AÑOS Y NO TENGO YA EDAD PARA SUFRIR Y AGUANTAR NOCHES DE INSOMNIO Y FRIO PARA RECIBIR EL PALO DE NO HABER PODIDO RESCATARLA .
 
C’est maintenant que je me rends vraiment compte de ce qu’est réellement l’Espagne et sa justice animale.
J’ai 57 ans et je n’ai plus l’âge pour souffrir et supporter des nuits d’insomnie et de froid pour recevoir l’estocade finale de n’avoir pas pu la sauver.”
 
Merci Antonio pour tous ces sacrifices que tu as fait pour les animaux de Martos et souvent dans la solitude la plus complète.
Repost 0
Published by LN Verdier - dans GALGOS-PODENCOS
commenter cet article
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 21:09
 1012154_10152250095397480_959038514_n.jpg
C’est le sujet qui a été débattu il y a quelques jours lors d’une session réunissant des ong’s européennes et certains députés au sein même du Congres espagnol.
Photos de quelques participants à la session qui a eu lieu au Congrès des députés. A droite Nuria du bureau de Galgos112 et à gauche Jose, policier et fervent défenseur de la cause animale. Jose était là en tant que représentant de la police municipale de Madrid.
 
 
Un article paru dans la presse et qui développe le sujet traité qui a abouti à une série de mesures proposées pour pallier à la maltraitance subie par plus de 50.000 galgos chaque année. Toutes ces mesures ont été présentées aux parlementaires de l’APDDA, des propositions qui remonteront jusqu’au congrès des députés et ce avec un objectif bien précis à savoir: interdire la chasse avec les galgos.
Pour ceux qui ne connaissent pas encore l’APDDA:
 
On rappelle l’intervention, en avril 2013,  du député Joan Josep Nuet qui avait déjà interpelé les députés espagnols sur le problème des galgos en Espagne:
 
Il n’en reste pas moins que les chiffres n’étant pas officiels il reste très difficile pour les ong’s de prouver le chiffre de 50.000 galgos abandonnés chaque année quand dans le même temps le Seprona déclare pour 2013 le chiffre dérisoire de 53 galgos abandonnés dans toute l’Espagne. Et pourtant ..... Joan Josep Nuet, dont la parole ne peut être mise en doute, annonce le chiffre de 167 galgos trouvés pendus et ce juste pour le mois de février, tout comme la Fondation Affinity qui a prospecté sur 12 refuges annonce le chiffre de 2600 galgos sauvés ce qui laisse supposer, sur le plan national, un chiffre qui est sûrement plus proche des 50.000 annoncé par les ong’s que des 53 annoncés par le Seprona. A noter que sur ces 2600 galgos, seulement 25% d’entre eux étaient pucés.
 
Comme l’explique Sergio Garcia-Valle, avocat au service de BAAS Galgos, les plaintes déposées sont peu nombreuses et dépendent surtout de l’effort engagé par les associations. De plus, il y a deux choses bien distinctes à savoir d’une part les plaintes et de l’autre la condamnation. Les cas de maltraitance qui parviennent à cet avocat se chiffrent par centaines mais souvent avec une absence totale de preuves. Les seules condamnations concernent la maltraitance injustifiée et là est bien le problème car dans ce cas il faut trouver des témoignages, des preuves comme par exemple celui d’un vétérinaire qui devra accréditer le fait que la pendaison d’un galgo puisse mener à une mort lente et douloureuse qui, selon le poids du lévrier, pourra durer de quelques minutes à plusieurs heures et ainsi prouver la maltraitance injustifiée. Une évidence mais qu’il faut prouver.
 
Quant aux galgueros fédérés, ils se défendent toujours de la même manière affirmant tenir un registre de tous leurs galgos et ce dès leur naissance, annonçant des accords avec par exemple, l’association Scooby Medina del Campo, qui recueille leurs galgos en fin de carrière pour adoption et dénonçant bien sûr ces voleurs qui, chaque année, volent quelques centaines de galgos ..... le souci étant que ces arguments ne tiennent pas la route face aux dizaines de milliers de galgos abandonnés chaque année.
 
La tâche sera immense, comme le reconnaissent le député Chesus Yuste et les associations, dans un pays où la tradition galguera est bien ancrée et quand on sait, de plus, que cette tradition est des plus prisée dans les hautes sphères politiques. Malgré tout, restons optimiste considérant le bon accueil du message de ce député qui rallie à chaque fois un peu plus de politiques à sa cause. Effectivement, la démarche a commencé avec 7 députés et aujourd’hui ils sont 40 députés et sénateurs à prendre au sérieux le cas des galgos en Espagne.
Sans oublier le boycott que  certains pays appliquent sur les produits espagnols et qui nuit à l’image de marque de ce pays.
 
LISTE DES PROPOSITIONS:
- Création d’un registre national avec les informations concernant les galgos, leurs n° de puce, nom du propriétaire et les mouvements de cession ou de vente des animaux.
Fonctionnement actuel concernant les identifications: http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-les-galgos-les-chiens-invisibles-aux-yeux-de-la-guardia-civil-122591896.html
- Contrôles administratifs avant et après chaque saison de chasse.
- Limiter le nombre de galgos détenus par un chasseur ou un particulier.
- Inclure la peine de responsabilité pour le préjudice moral causé par la maltraitance.
- Création d’une assurance responsabilité civile pour chaque galgo pucé
- Coordination entre les associations et divers corps de police ou création d’un corps de police pour animaux.
- Systèmes d’identification avec des méthodes irréversibles évitant le retrait de la puce ou l’effacement du tatouage.
Sanctions fortes, économiques et pénales, qui impliquent une peine de prison.
- Une meilleure éducation et prise de conscience depuis l’enfance.
 
Rappeler également les propositions déjà envisagées il y a quelques mois sur le blog la guadiana y la trailla et qui, même si elles demandaient du temps pour leur mise en place, étaient très pertinentes:
Repost 0
Published by LN Verdier - dans GALGOS-PODENCOS
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de LN Verdier
  • Le blog de LN Verdier
  • : agir-pour-les-galgos c'est aussi un site http://www.galgos.fr consacré à la défense des lévriers d'Espagne et à la dénonce de la maltraitance qu'ils subissent de la part des galgueros. BASTA! >>> suppression de la chasse avec lévriers en Espagne et statut d'animal de compagnie aux Galgos !!! Contact : galgos-ethique-europe@orange.fr
  • Contact

Profil

  • LN Verdier

MESSAGE A TOUS LES LECTEURS

Attention, tous les articles de ce blog sont la propriété de Agir pour les galgos et de l'Association galgos-ethique-europe.

Les articles et informations peuvent être diffusés accompagnés du lien d'origine mais en aucun cas ils ne doivent être utilisés pour servir de support à une démarche ou une action si cette dernière n'est pas issue de l'initiative de l'auteur lui-même ou de l'Association à laquelle il appartient








Rechercher

Archives

le galgo, symbole d'impunité


Cliquer sur l'image pour avoir accés au contenu de la Charte

ADOPTER-UN-GALGO2.jpgCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les Galgos à l'adoption.

 

 



adopter-un-podenco-galgos-ethique-europeCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les podencos à l'adoption.



Dites NON à l'Espagne cruelle

COMMENT ADHERER AU BOYCOT DE L'ESPAGNE



Blog déconseillé aux personnes sensibles et aux enfants

 

 

 

 

REPRODUCTION DE NOS ARTICLES
Bienvenue si vous souhaitez diffuser
un article, photo ou gif animé.  Nous
vous prions simplement d'indiquer le lien
complet de l'élément que vous reproduisez.
Si vous êtes l'auteur d'une photo et que
vous ne voyez pas votre lien indiqué ou que
vous souhaitez la voir retirer, merci de nous
contacter : webmestre@galgos.fr
Merci d'avance pour votre compréhension.

 



 

C'est toi galguero qui l'a tuéee .... comme autant d'autres 50.000 Gisela chaque année


 

 

 

 

546220_10151077798968481_821609717_a.jpg

 




ADHERER A AMNISTIA ANIMAL JAEN

 

 

logogalgoblog.jpg




peut aider un autre Galgo/Podenco à sortir d'Espagne


 

Manteaux---01.06.2010-012.jpg

Patrons pour fabriquer des manteaux pour les Galgos

 

 





 

  avatar-blog-1231354449-tmpphpwBHUPr.jpeg

Pression Ethique Anti Corrida Europe

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page