Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 22:29
 
Les habitants de Jaen ont déposé une plainte auprès de la Municipalité de Jaen pour un cas évident de maltraitance animale sur les lieux de la prison de Jaen à l'heure actuelle en travaux
Des chats en grand nombre morts au milieu des décombres, les maçons ne facilitant pas la chose pour les bénévoles qui oeuvrent sur le terrain

Ces chats auraient été empoisonnés massivement. La Delegacion de Cultura cde Jaen s'étaient engagés à évacuer ces animaux dans le plus grand respect des droits des animaux et notamment en chargeant les maçons de prendre des précautions pour ne pas étouffer les chats sous les décombres

Aberrant de voir que même lorsque la population elle-même demande à sa Municipalité de respecter ces animaux, cette dernière ne pratique toujours que le "tuez-les tous ..."

C'est à se demander, au vu de l'actualité que je lis ces derniers jours, si le plus gros problème en Espagne ce n'est pas les autorités locales avec à leur tête des élus 0% compassion animale et pire encore ... que dire de ces femmes élues qui traitent les animaux avec le plus grand mépris ... comme dirait la chanson "Où sont les femmes?"

A noter en visionnant la vidéo que ces empoisonnements massifs d'animaux en Espagne se font en plein milieu de quartiers fréquentés








Partager cet article
Repost0
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 22:20
 
C'est ce que semble là encore avoir décidé la conseillère des Affaires Sociales concernant  la Asociacion Cacerena
 
Tous les coups sont permis: les accords signés avec le PP n'ont pas été respectés tout en reconnaissant le "bon travail" effectué
On parle évidemment de leur enlever la gestion de l'Association pour la mettre entre les mains d'une espèce d'adjudication et évidemment on ne parle plus de protectora mais de perrera.
Le fait est que, comme d'habitude dans de telles situations et comme nous l'avons déjà vu pour la question de Salamanque, la municipalité retire immédiatement toutes les aides qu'elle apportait à ce jour et la gestion du refuge devient impossible
Alors évidemment on dit que l'ordre a été signé pour cela et on maintient la pression ..... ON EXIGE des comptes .... personne n'en exige jamais des perreras mais là quand il s'agit d'un honnête refuge on exige des justificatifs des dépenses de soins de tous ces animaux ... et en douce on calcule je suppose les économies que l'on pourrait faire en euthanasiant purement et simplement les animaux.
On demande également à avoir un oeil sur les fonds recueillis par la protectora auprès de ses sympathisants et membres bienfaiteurs
 
Je me suis renseignée concernant cette protectora et tous ceux qui ont collaboré avec elle pour sortir les animaux le disent : le travail était impeccable, les animaux bien préparés ... alors où pourrait être le problème me direz-vous?
 
Tout simplement que cet argent versé par la municipalité à la protectora pourrait servir éventuellement qui sait à des causes plus populaires que les chiens et les chats .... peut-être les taureaux par exemple. Oui c'est vrai les taureaux ne votent pas mais les taurins oui.
Le fait est que probablement le budget réservé à la protection animale a trouvé une autre urgence peut-être plus payante pour reconduire la place du maire actuel.
Partager cet article
Repost0
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 20:08
On me signale d'Espagne que ce Galgo a enfin trouvé adoptant en Espagne même




POSTE LE 10/11/2088
Encore un Galgo qui a du mal à sortir de là
Un appel lancé par des bénévoles pour essayer de sortir quelques chiens de cette perrera, sachant que s'il en sort ça veut dire que ça libère de la place et ça ajourne les euthanasies
 
Contact: demander à webmestre@galgos.fr

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 19:55
Vous avez été certains à demander ce qu'allaient devenir ces Galgos
Que les choses soient claires, ces Galgos ne seront pas adoptables en Europe, ils ne quitteront pas le sol espagnol, le juge ayant décidé de les restituer à leurs propriétraires sachant que malheureusement tous les ship ayant été changés n'importe quel galguero pourra se prétendre propriétaire de n'importe quel Galgo, du moins c'est mon raisonnement
Ces Galgos sont entre les mains de la justice des hommes, une justice qui considère encore l'animal comme propriété de l'homme, il est donc normal que pour elle on considère en priorité le fait de restituer "l'objet" à son propriétaire
Tant qu'il y aura cette notion de "propriété" autour d'un animal il est évident que malheureusement ce ne sera jamais l'intérêt propre de l'animal qui sera pris en considération de visu
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 22:36
Perros de usar y tirar
 
Un reportage (2ème partie) traitant du problème des Galgos
Beaucoup trop de Galgos sortent chaque année sur le marché de la chasse par rapport aux besoins réels, un fait voulu pour pouvoir établir un tri sélectif qui fera que l'on ne retiendra que les meilleurs. 50000 chaque année sur le marché pour seulement 17500 qui seront retenus sachant que ces derniers ne seront utilisé que UNE ou DEUX SAISONS DE CHASSE!!
Matilda Cubillo d'Amnistia Animal Madrid  nous fait la liste que nous connaissons déjà de toutes les manières utilisées pour se débarrasser de son Galgo, la dernière option étant l'abandon et dsetination perrera pour y être euthanasié
Pour elle il n'y a qu'une solution, l'interdiction de la chasse avec les lévriers pour en finir avec ces milliers de Galgos jetés dès lors où ils ne servent plus à rien.
Vient ensuite un galguero qui n'accepte pas l'idée qu'un galguero se sépare de son Galgo en si peu de temps dès lors où lui considère qu'un Galgo puisse chasser jusqu'à 7 à 8 ans admettant par ailleurs que les compétitions doivent diminuer avec l'âge du Galgo. Pour lui on peut adapter les fonctions de son lévrier avec son âge c'est dire que le jour où il ne peut plus courir sur cynodrome, il peut malgré tout chasser.
Pour ce galguero le gros problème qui fait tant de mal à la réputation des galgueros, ce sont ceux qui pratiquent la chasse illégalement et exploitent les Galgos leur demandant toujours plus et en augmentant leur nombre au sein de la meute
Vient ensuite une enquête de la police concernant un puit dont on sortira 6 Galgos morts
Un autre puit d'où sortiront là 3 Galgos vivants sauvés par les pompiers et qui fort heureusement identifiés permettront de remonter jusqu'au galguero condamné à 3 mois de prison et 2 ans d'interdiction de chasse, simplement comme il n'avait pas d'antécédents il pourra se passer de ses 3 mois d'emprisonnement.
Visite du Seprona chez Scooby Medina del Campo pour y amener un Galgo récupéré.Firmin expliquera que le Galgo est un cas particulier car la plus grosse vague d'abandon aura lieu en février mars certains galgueros amenant leurs Galgos directement chez lui.Firmin dira que c'est quand même plus franc de la part des galgueros de porter leur lévrier dans un refuge ou une perrera que de le jeter dans puit.
Le gros problème de tous ces Galgos (dixit toujours Firmin) c'est le fait qu'ils sont trop nombreux à être élevés, sans aucun contrôle que ce soit des éleveurs ou même sur le nombre détenus de Galgos par chaque galguero. Lui aussi ne voit pas d'autre solution que l'interdiction de la chasse avec les lévriers pour en finir avec cet élevage intensif ou bien, autre solution, un contrôle très strict des galgueros et des Galgos qu'ils détiennent.
Scooby est en attente d'une centaine de Galgos venant de Barcelone et notamment du cynodrome de Meridiana, le seul en Espagne et qui sera fermé. Deux galgueros du cynodrome parleront regrettant la fermeture du cynodrome dès lors que leurs lévriers n'y couraient que pour se maintenir en forme. D'ajouter quand même que cette décision de fermeture leur fait perdre beaucoup d'argent dès lors où leurs Galgos qui leur ont coûté pour un 2000 euros ne rentabiliseront pas cette somme. Pour ces deux galgueros, ils garderont leurs lévriers avec eux mais pour un bon nombre des autres ce sera la perrera qui les attend, d'autres seront cédés (250) par leurs propriétaires à des adoptants potentiels pour être utilisés pour l'élevage, la chasse ou simplement pour les avoir à la maison




N'oubliez pas de signer la pétition d'Amnistia Animal Madrid
 

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 22:14
Une vidéo prise en cachette vous montre les conditions déplorables dans lequelles vivent les animaux dans cette perrera, totalement abandonnés à leur triste sort, bien cachée la perrera en pleine campagne, les conditions idéales pour un camp d'extermination .... une extermination qui commence déjà de l'intérieur avec les chiens qui se mangent entre eux car ici rien à manger et rien à boire. Preuve en est ce chien que vous voyez ci-dessous en photo avec une patte dévorée et une ouverture au cou et à l'abdomen .... ce chien au moment des photos était encore vivant et a été emporté par des témoins courageux (qui ont pris des photos) chez le vétérinaire qui l'euthanasiera immédiatement



























Mais le pire dans tout ça c'est d'apprendre dans la presse lne.es  que la Municipalité de Mieres accorde 25000 euros à cette perrera qui se cache là encore derrière le terme de "protectora", une somme qui, selon le responsable de la perrera servira aux soins des animaux .... mon c....!! Et ce monsieur prétend avoir un programme d'adoption pour ces chiens cédés avec identification .... " les seules conditions nécessaires pour prétendre adopter un chien seront les garanties offertes à savoir que l'animal vivra dans de bonnes conditions" ... oui, oui, vous rêvez pas .... c'est bien ce qu'avance sans aucune honte le responsable de cette perrera. AMEN



 
Ce seraient 3 jeunes qui seraient allés à cette perrera pour voir d'adopter un chien et qui ont été choqués de voir dans quelles conditions y vivaient les animaux.
Ce sont eux qui transporteront le pauvre chien bouffé par les autres chez un vétérinaire pour le soulager définitivement
" Ils n'ont ni nourriture, ni eau, il y a des chiens morts dans les containers poubelles dans des sacs plastiques" diront-ils
La municipalité devrait faire suivre d'une enquête les faits dénoncés
 
Le combat des Galgos c'est le combat de tous les animaux d'Espagne. Je le dis et le répète, c'est un tort de vouloir faire des Galgos un cas particulier car alors ils sont considérés par la majorité des européens comme une exception dans une Espagne où tout serait pour le mieux pour les autres animaux
Dans certaines Fondations de Protection Animale de chez nous (pour ne pas les citer) on entend encore dire que le cas des Galgos est un cas minoritaire en Espagne et majoritaire uniquement en Andalousie. J'ose espérer que certains de leurs membres qui lisent ce blog finiriront par ouvrir les yeux sur la dure réalité en Espagne pour 50000 Galgos éliminés chaque année ajouté à 300000 autres chiens et chats de toute race qui n'ont rien à leur envier
En dissociant le calvaire des Galgos de celui de tous les autres chiens et chats d'Espagne on dessert les Galgos
Les perreras aussi comme les gitans peuvent être considérées comme des trafiquants, des trafiquants de 300000 animaux qui sont un véritable pactol renouvelé pour certains chaque année ... là aussi un commerce juteux!
 
Un autre article intéressant paru en juin 2008 lavozdeasturias.es  où la Municipalité exigeait plus de clarté concernant les registres et les comptes de cette perrera tout en admettant et en glorifiant son travail formidable et nécessaire (on croit rêver)
 
Des photos, vidéos et écrit ont été présentées ce lundi 3 novembre au Seprona de Oviedo et également au Registro Central de la Administracion del Principado de Asturias
 
Un courrier est en préparation avec la liste de signataires et sera envoyé sous peu

Courrier envoyé par les espagnols et dont on peut trouver le modèle sur le forum Adoptastur

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 19:38
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 18:21
Chaque chose en son temps vous diront certains, pour l'instant on s'occupe des zoos mais que dire des Galgueros qui mettent en péril toute la faune protégée d'Espagne

Non ce ne sont pas les Galgos qui menacent l'Environnement mais bien les galgueros qui en dehors d'exterminer chaque année une grande quantité de Galgos, mettent également en péril de nombreuses espèces protégées .... et en vous disant qu'ils font une "chasse propre" sans utiliser d'armes à feu. Certes .... mais que dire de toutes les techniques de chasse largement employées par les galgueros et qui normalement devrait justifier une levée de bouclier de la part de l'Europe
- Les pièges dont certains couperaient la patte à un homme
- Les collets de toute taille
- La chasse au filet
- Les jaulas trampa
- Le poison
- La chasse à la glu etc ... etc ....
 
Des techniques qui mettent des espèces en péril car malheureusement un piège, un collet et un filet ne font pas de chasse sélective et du coup .... de nombreuses espèces protégées par l'Europe se voient touchées par ce "Tuez les tous et Dieu reconnaîtra les siens"
 
Pas de fusil les galgueros? Ben voyons ...... alors qu'on me dise comment se fait-il qu'en Andalousie nous en sommes en peu de temps au deuxième orfraie trouvé mort, le premier par balle, la seconde car c'était un couple empoisonnée.
 
Difficle vous dira le Seprona de prendre un galguero la main dans le sac, les territoires de chasse sont larges, le temps d'une dénonce immédiate et d'arriver sur le terrain, c'est déjà trop tard car pour donner un exemple un galguero qui arrive sur un coteau de chasse en période interdite va lacher ses Galgos qui mettront juste 15 minutes pour ramasser tous les lièvres du terrain ... le Seprona arrive, les Galgos sont dans la voiture ce qui n'est pas illégal et donc impossible d'effectuer un contrôle
 
Une vidéo vous présentant les méfaits de ces chasseurs "furtifs" qui, le dit la journaliste, mettent en péril la faune et surtout certaines espèces protégées utilisant des techniques interdites et chassant sans permis ou bien en dehors des périodes légales de chasse
Un enquête au côté du Seprona
On commence déjà à dénicher un piège ... TOTALEMENT ILLEGAL et pas bien loin de là un second avec un lapin pris et vous remarquerez que placés comme ils le sont ces pièges ne protègent absolument pas le promeneur





PIRE ENCORE:
Vous apprenez sur ce reportage mais je vous avez déjà mis ça en article sur ce blog l'an dernier que l'on peut trouver en Espagne 'Extremadura) des fermes d'élevages d'animaux comme les tigres, les lions, les antilopes, avec organisation sur le terrain espagnol d'espèces de safaris où l'on peut se payer la tête d'un animal africain ... le prix est conséquent pour pouvoir se le permettre mais rien ne fait peur au chasseur illégal
6000 millions d'euros c'est ce que rapporte cette chasse illégale, une véritable fortune payée par ces chasseurs pour pouvoir se payer sur le territoire espagnol la tête d'un lion !!!!!





CE QUE L'EUROPE NE FAIT PAS
LES EUROPEENS PEUVENT L'EXIGER
Partager cet article
Repost0
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 22:43
 
L'Espagne pourrait bien être le premier pays européen à être sanctionné par l'Europe pour ne pas respecter la Législation rapport aux zoos
Le Tribunal de Justice de l'Union Européenne pourrait bien épingler ce pays d'Europe suite à une plainte déposée en octobre 2006 par Eurogroup for Animales 
La situation dans les zoos est très alarmante quant aux soins réservés aux animaux et les conditions sanitaires en général.
L'Espagne a deux mois pour prendre les mesures sui s'imposent dans le respect de la Législation des zoos
Les cas les plus préoccupants seraient:
- Le minizoo de Madrid où les inspections se sont faites à la va vite
- Le centre de Benimantell d'Alicante qui a réouvert ses portes au public grâce à l'intervention de la Conseillère en Agriculture
- Un petit centre d'exhibition animalière appartenant à une Municipalité de Léon
 
Les zoos respectant le mieux la loi seraient en Andalousie, Madrid (exception faite de celui de Preciados, la Catalogne et la Navarre
 
Par contre pour ce qui est des Asturias, Cantabria, Castilla y Léon et Murcia c'est l'impunité totale ajoutée à l'absence totale de tout organisme de contrôle
Partager cet article
Repost0
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 22:37
PREUVE A L'APPUI : ILS S'ENTENDENT BIEN AVEC LES CHATS




PUBLIE LE 9/11/2008
Ces deux jeunes croisés campanero mâle et femelle de six mois ont été signalés par une personne qui les avait vu au fond d'une espèce de ravin (ancienne cimenterie) dont ils ne pouvaient sortir tous seuls. Cela faisait une semaine que les voyant en très mauvais état il leur portait à boire et à manger tous les jours. La Municipalité avertie répondra que c'est l'habitude de se débarrasser des animaux en les jetant dans ce ravin et qu'on a autre chose à faire que de se déplacer à chaque fois pour les en sortir
Ils sont à l'heure actuelle vaccinés, déparasités, pucés. Le mâle est castré, la femelle le sera dans les jours qui viennent.
Ils sont à Séville
Ils sont super et s'entendent avec chiens, chats et également avec les gens avec qui ils sont très sociables
Ils ont très joueurs évidemment compte tenu de leur âge mais ils sont obéissants et adorent se prélasser sur les divans
 
Contact: demander à webmestre@galgos.fr







Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de LN Verdier
  • : agir-pour-les-galgos c'est aussi un site http://www.galgos.fr consacré à la défense des lévriers d'Espagne et à la dénonce de la maltraitance qu'ils subissent de la part des galgueros. BASTA! >>> suppression de la chasse avec lévriers en Espagne et statut d'animal de compagnie aux Galgos !!! Contact : galgos-ethique-europe@orange.fr
  • Contact

Profil

  • LN Verdier

MESSAGE A TOUS LES LECTEURS

Attention, tous les articles de ce blog sont la propriété de Agir pour les galgos et de l'Association galgos-ethique-europe.

Les articles et informations peuvent être diffusés accompagnés du lien d'origine mais en aucun cas ils ne doivent être utilisés pour servir de support à une démarche ou une action si cette dernière n'est pas issue de l'initiative de l'auteur lui-même ou de l'Association à laquelle il appartient








Rechercher

Archives

le galgo, symbole d'impunité


Cliquer sur l'image pour avoir accés au contenu de la Charte

ADOPTER-UN-GALGO2.jpgCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les Galgos à l'adoption.

 

 



adopter-un-podenco-galgos-ethique-europeCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les podencos à l'adoption.



Dites NON à l'Espagne cruelle

COMMENT ADHERER AU BOYCOT DE L'ESPAGNE



Blog déconseillé aux personnes sensibles et aux enfants

 

 

 

 

REPRODUCTION DE NOS ARTICLES
Bienvenue si vous souhaitez diffuser
un article, photo ou gif animé.  Nous
vous prions simplement d'indiquer le lien
complet de l'élément que vous reproduisez.
Si vous êtes l'auteur d'une photo et que
vous ne voyez pas votre lien indiqué ou que
vous souhaitez la voir retirer, merci de nous
contacter : webmestre@galgos.fr
Merci d'avance pour votre compréhension.

 



 

C'est toi galguero qui l'a tuéee .... comme autant d'autres 50.000 Gisela chaque année


 

 

 

 

546220_10151077798968481_821609717_a.jpg

 




ADHERER A AMNISTIA ANIMAL JAEN

 

 

logogalgoblog.jpg




peut aider un autre Galgo/Podenco à sortir d'Espagne


 

Manteaux---01.06.2010-012.jpg

Patrons pour fabriquer des manteaux pour les Galgos

 

 





 

  avatar-blog-1231354449-tmpphpwBHUPr.jpeg

Pression Ethique Anti Corrida Europe

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page