Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 22:17
Quelques articles déjà publiés sur le sujet
 
PETITION A SIGNER ET FAIRE CIRCULER
 
NIF : ne mettez rien
Provincia : mettez FRANCE
>>>> Firmar recogida de firmas
 
N'oubliez pas de confirmer votre signature sur un mail de retour dans votre messagerie. Il vous suffit de cliquer sur le lien commençant par http:// ....

torojubilo.jpg
Partager cet article
Repost0
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 22:13
simone.jpgSi vous avez suivi le procès au travers des articles déjà publiés, vous avez compris qu'AUCUNE preuve n'a pu être présentée pour affirmer REELLEMENT que Simone Righi ait pu être le supposé individu qui A TENTE d'agresser la mairesse de Cadiz et pourtant .....
4 ans c'est la sentence tombée sur la tête de Simone Righi pour une TENTATIVE D'AGRESSION dont il n'a pas été prouvé qu'il en soit l'auteur !!!!

 
 
La justice a tranché et la "tentative" d'agression a été qualifiée comme étant un délit d'attentat (???) oui ... vous lisez bien, à croire que Simone Righi est un terroriste ....
Le pot de terre contre le pot de fer, tel aurait pu être le titre de cet article de presse
 
Je ne pense pas que ceux qui en Espagne soutiennent Simone Righi en restent là mais lorsque l'on voit un tel jugement on se dit que décidément il y a beaucoup de corruption autour de la manne financière que constituent les quelques 300.000 animaux euthanasiés chaque année en Espagne
Partager cet article
Repost0
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 21:49
Au moment même où Mo m'annonce que grâce à la collaboration de nombreuses associations sérieuses suisses, autrichiennes et allemandes 11 galgos mâles et une femelle qui étaient dernièrement programmés pour mourir ont pu sortir de la perrera de Jerez, un autre appel est lancé à travers le net car une nouvelle arrivée importante de galgos à euthanasier ont passé la porte de cette perrera
La saison de chasse se termine et avec elle le flot incessant de galgos à exterminer
Maribel qui s'occupe de mettre immédiatement les galgos de Jerez en résidence comme elle l'avait fait pour Mo en attendant que ces galgos soient réceptionnés, est complètement dépassée par l'ampleur du désastre
Il faut être conscient qu'on ne parle toujours que des mêmes perreras mais que malheureusement le désastre de tous ces galgos massacrés en fin de saison de chasse est à l'échelon national et que lorsque l'on voit comme il est difficile de tous les sauver de ces perreras dont on parle souvent, on imagine l'impuissance dans laquelle doivent se trouver les défenseurs d'animaux dans toute l'Espagne
Je rappelle le chiffre faramineux de 300.000 animaux euthanasiés chaque année dans les perreras

euthaniasies.jpg
 
Quelques perreras dont l'horreur a été médiatisée:
 
La situation est catastrophique en Espagne: pas de dons, très peu d'adoptions et peu de gens qui se sentent vraiment concernés pour aider.
L'autre risque étant les "sauveuses" des réseaux sociaux qui vont encore faire des placements catastrophiques.
On sait ce qu'en pense galgos112 déjà:
On saura également maintenant ce qu'en pense Mo de PRO-GALGO :
"aparecen galgos por todas partes, temo que muchos han sido "salvados" por las tipicas histericas que mandan galgos a cualquiera solo para que no acaben en perreras o preotectoras y vemos cada dia mas gente que tienen galgos sin haber recibido ninguna charla informativa sobre la raza, sin visita previa ni seguimiento y porsupusto sin castrarlos!"
"il y a des galgos de toute part et j'ai bien peur que beaucoup d'entre eux aient été "sauvés" par les hystériques type qui cèdent les galgos à n'importe qui juste pour qu'ils ne finissent pas en perrera ou en refuges et l'on voit chaque jour des gens qui ont des galgos sans avoir reçu aucune information sur le problème spécifique de leur race; sans visite de contrôle avant et après adoption et bien sûr des galgos non stérilisés!"
 
VOUS VOULEZ ADOPTER UN GALGO ... ADRESSEZ-VOUS A DES GENS SERIEUX POUR UNE ADOPTION SERIEUSE QUI FERA DE VOUS LE MAITRE HEUREUX D'UN GALGO EQUILIBRE.
LES ASSOCIATIONS SONT LA POUR VOUS Y AIDER
Partager cet article
Repost0
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 21:40
161938 184942031526574 1039025 nJe dis bien, il s'agit d'une manifestation virtuelle et donc aucune raison de s'en priver

SVP, il vous suffit d'aller sur cette page de facebook
et de cliquer sur OUI
Vous pouvez également suggérer à votre liste d'amis d'en faire autant

Merci pour les galgos de Olivenza et tous les autres animaux qui transitent dans
ce lieu démoniaque
Partager cet article
Repost0
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 11:44

http://bulletinlevrier.blogspot.com/2010/12/levrier-saluki-khalil-cherche-sa.html

 

saluki-khalil.jpg

  Tatouage n° 2FJW277

 

Famille d'accueil recherchée d'urgence région Toulouse pour ce beau saluki.

Famille présente, sans chat et avec terrain bien clôturé, connaissant bien les lévriers.

Ses futurs adoptants sont bienvenus aussi.

Merci de contacter Barbara, le Bulletin des Lévriers.

 

Merci également de diffuser autour de vous pour ce lévrier persan.


contact: nazcablelievre@hayoo.fr

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 19:46

  http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-galgos-112-les-urgences-continuent-64445611.html

 

  SVP IMPORTANT : VEUILLEZ REVOIR LA LISTE DES RESERVATIONS CI DESSOUS ET BIEN VOULOIR ME DIRE SI J'AI OUBLIE DE MENTIONNER QUELQU'UN

 

  Les pendentifs sont arrivés au siège de GEE. Les réservations qui passent au rouge sont les envois de demain

 

 

   RESERVATIONS CLOTUREES

 

Nouvelles réservations

  Mme Mélanie B: 1 pendentif
Agranate : 1 pendentif
Mme Anne France C : 2 pendentif
Mme Anne-Marie T : 1 pendentif
Mme Valérie D : 1 pendentif
Mme Dominique C : 1 pendentif
Mme Bernadette A : 1 pendentif
Mme Nathalie : 1 pendentif
Mme Claude G : 1 pendentif

barre_horiz173.gif

  colgantes.PNG

 

 

L'Opération pendentifs est terminée
Merci à vous, tous les pendentifs ont été réservés

Les réservations en gras sont celles dont le paiment a été reçu
Les réservations en rouge seront envoyés dès lundi, les autres suivront ensuite

barre_horiz173.gif

Pour ceux qui veulent allier solidarité et plaisir, la possibilité de s'offrir ou d'offrir un pendentif en argent au logo de GALGOS112
Il vous en coûtera 12 euros + le prix d'un timbre pour le port
 
L'intégralité de la vente sera, bien sûr, reversée à galgos112 pour aider au paiment des factures de soins prodigués aux galgos et aux podencos durement touchés dans leur chair

colsil01.jpg                       photo grossie du pendentif 
Chèques à l'ordre de l'Association GALGOS ETHIQUE EUROPE
A envoyer à l'adresse suivante:

Association GALGOS ETHIQUE EUROPE
7 rue du Tour de Ville
11120 - BIZE-MINERVOIS

Mettre en objet derrière le chèque  : PENDENTIF


IBAN : FR76 1348 5008 0008 9107 5474 938
BIC : CEPAFRPP348
IMPORTANT : CONCERNANT LES DONS PAR VIREMENTS BANCAIRES

 
LISTE DE RESERVATION

Mme Sylvie D : 3 pendentifs
Mme Nathalie L : 1 pendentif Belgique
Mme Anne-France C : 1 pendentif Belgique
Mme Annie M : 1 pendentif
Mme Gloria C : 2 pendentifs
Mme Pierrette R : 1 pendentif
Mme Karine P : 3 pendentifs
Mme Anne-Marie T : 2 pendentifs
Mme Denise M : 1 pendentif
Mr Joel F : 1 pendentif
Mme Joelle H : 1 pendentif
Mme Dominique C : 1 pendentif
Mme Michelle B : 1 pendentif
Mme Edwige M : 1 pendentif
Mme Bernadette R : 2 pendentifs
Melle Corinne B : 1 pendentif
Mme Pascale D : 1 pendentif
Mme Martine P : 2 pendentifs
Mme Anne-Marie S : 1 pendentif
Mr Henri B : 2 pendentifs
Mme Morgane D : 1 pendentif
Partager cet article
Repost0
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 21:46
Cuando no todo es ayudar
Quand tout n'est pas aider

 
En 2010 on a vu, avec l'explosion des réseaux sociaux, naître beaucoup de  groupes prétendant sauver des galgos. Groupes qui se prétendent des associations présentant un registre et des statuts, des règles de fonctionnement, des personnes responsables ... qui agissent à partir de réseaux sociaux. Des groupes créés par des personnes de bonne volonté qui désespérées face à la situation des galgos abandonnés lancent des appels pour les aider à trouver une maison dans le monde, des appels qui circuleront très bien grâce à l'outil de diffusion et ce jusqu'à d'autres personnes de bonne volonté décidant d'accueillir un de ces galgos. Malheureusement, il faut le dire, cette situation qui se devrait d'être louable, est en train de se transfromer en un sérieux problème pour les associations
 
Concrètement il est arrivé que galgos112 (comme bien d'autres associations) se voit contacté par des personnes demandant de l'aide pour des galgos arrivés de la manière décrite ci-dessus et il n'est pas besoin de prolonger énormément la discussion pour se rendre compte que ces galgos ont été cédés sans visite de contrôle de la famille, que c'est cette famille qui a pris en charge le voyage, le vaccin et la stérilisation et que le galgo n'a même pas eu ses analyses effectuées pour avoir une idée de son état de santé.
Evidemment le souci arive le jour où l'animal souffrira d'une maladie supposant un traitement spécial et dont la famille n'a jamais été informée puisque ces groupes eux-mêmes n'en étaient même pas informés.
Ca, non, ce n'est pas aider les galgos
 
Ce n'est pas les aider non plus que de les envoyer en masse sans stérilisation vers un certain destin, notamment en Italie d'où l'on reçoit des informations concernant l'intérêt que portent certains exploitants faisant entrer des galgos et podencos ibicencos dans le but de les reproduire et pour finir, comme tant d'autres races, les renvoyer en Espagne.
Ca, non, ce n'est pas aider les galgos
 
Connaissant cette situation, on n'est plus étonné de trouver des galgos abandonnés dans des zones non galgueras comme la Catalogne et qui probablement ont été les victimes de celui qui s'apercevant que son galgo est malade trouvera la facilité dans l'abandon de ce dernier
 
Ayudar es mucho más que esto. Ayudar es una vez sacas a un animal de su miseria preocuparte para que tenga la vida digna que merece hasta el último de sus días, aunque a veces, y con todo el dolor que es capaz de sentir un corazón humano, tengas que decir “no puedo ayudar a ninguno más”. Esto sí es ayudar, aunque ello suponga acostarte muchas noches con las lágrimas en los ojos y un dolor en el estómago que seguro todos los del primer tipo de asociación, las que de verdad funcionan como tal, que estén leyendo estas líneas saben reconocer.
Aider c'est beaucoup plus que ça. Aider c'est, une fois que tu sors un animal de sa misère, se préoccuper de lui pour lui donner la vie digne qu'il mérite et jusqu'au dernier jour de sa vie et ce même si quelquefois, et avec toute la douleur qu'est capable de supporter un coeur humain, tu en arriveras à dire "je ne peux plus en aider davantage". Ca OUI c'est AIDER, bien que cela suppose se coucher souvent et ce de nombreuses nuits avec les larmes dans les yeux et cette douleur dans l'estomac et  sûrement que ceux qui travaillent pour une association, de celles qui fonctionnent réellement comme ça, sauront se reconnaître en lisant ces lignes"
 
Traduit et commenté par
M-Helene Verdier
Trésorière et co-fondatrice de GEE
 
Les réseaux sociaux sont une belle chose mais ATTENTION à toutes ces bonnes volontés qui peuvent faire plus de mal que de bien ..... aux galgos, pensez-y en tant qu'adoptants car c'est vous au final qui ferez pencher la balance du bon côté, celui d'une adoption intelligente pour un galgo plus heureux
Partager cet article
Repost0
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 21:38

banner-sabotaje-2010.jpg

 

 

 
Ca s'est passé à Pontecaldelas  dans la province de Pontevedra

Le but de ce sabotage "sauver le plus d'animaux possible et faire prendre conscience du respect du aux animaux à la population". Une action qui se veut de plus non violente et qui consiste à marcher dans les collines en se mettant entre les chasseurs et les animaux.

Deux volontaires venant de Barcelone ont été agressés par des chasseurs mais ont également été agressés des journalistes qui couvraient l'évènement

Une plainte a été déposée
Partager cet article
Repost0
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 21:35
[...] J’ai emporté une vieille veste; bien m’en a pris. Pour un début d’octobre, il fait un froid glacial. Ce n’est pourtant pas pour cette seule raison que je frissonne. J’enfonce les mains dans mes poches, m’efforce de montrer un visage avenant pour écouter le directeur de l’abattoir m’expliquer qu’on ne procède plus depuis longtemps à un examen complet de chaque bête, seulement à une inspection. Avec 700 cochons par jour, comment cela serait-il possible?
«Ici, il n’y a aucun animal malade. Si c’est le cas, nous le renvoyons tout de suite, avec une amende salée pour le livreur. S’il le fait une fois, il ne le fera pas une deuxième.» Je baisse la tête comme pour m’excuser – tenir, simplement tenir, tu dois tenir ces six semaines – que deviennent les porcs malades?
«Il y a un abattoir tout à fait spécial.» Je possède une certaine expérience concernant les règlements relatifs au transport et sais à quel niveau la protection des animaux est à présent reconnue. Ce mot, prononcé dans un tel endroit, a une résonance macabre. Dans l’intervalle, un gros camion d’où s’échappent des cris stridents et de lugubres grognements est venu se ranger face à la rampe. Dans la pénombre du matin, on distingue mal les détails; toute la scène revêt un aspect irréel et rappelle quelque sinistre reportage de guerre, montrant des rangées de wagons gris et les visages blêmes et terrorisés d’une masse de gens humiliés, sur la rampe de chargement, embarqués par des hommes en armes. Tout d’un coup, je m’y trouve en plein cœur, et c’est comme quand on fait un cauchemar dont on se réveille couvert de sueurs froides: au milieu de ce brouillard, par un froid glacial, dans ce demi-jour sale du bâtiment immonde, bloc anonyme de béton, d’acier et de catelles blanches, tout derrière, à la lisière du bois recouvert d’une légère gelée-. Ici se passe l’indicible, ce dont personne ne veut rien savoir.
Les cris, c’est la première chose que j’entends chaque matin lorsque j’arrive pour obtenir mon certificat de stage de pratique. Un refus de ma part d’y participer aurait signifié, pour moi, cinq années d’études perdues et l’abandon de tous mes projets d’avenir. Mais tout en moi – chaque fibre, chaque pensée – n’est que refus, répulsion et effroi, et la conscience d’une insurmontable impuissance: devoir regarder, ne rien pouvoir faire, et ils vont te forcer à coopérer et te souiller de sang.
De loin déjà, quand je descends du bus, les cris des cochons me transpercent comme un poignard. Pendant six semaines, des heures durant, sans répit, ces cris retentiront à mes oreilles. Tenir. Pour toi, cela aura une fin. Pour les animaux, jamais.[....]
  
...... parce qu'il faut avoir le courage de lire la suite 
 

 

¿Te gustan los animales no humanos? (DefensAnimal.org) from DefensAnimal.org on Vimeo.

 

 

Pour un petit morceau de viande, nous volons une âme de lumière et l’espace de temps dans laquelle elle est née et pour lequel elle se réjouissait.
Plutarque  
Partager cet article
Repost0
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 21:30
CENA-PROTECOTRA--28-12-2010-019.jpg
Antonio est heureux de vous présenter sa petite équipe qui se réunit de temps à autres pour partager convivialement un apéritif et également une conversation autour des actions à mener sur le terrain pour sensibiliser et les politiques locaux et la population
 
C'était le 28 décembre dernier et il ne manquait que la secrétaire de l'association
 
La première personne sur la gauche de la photo vous a été déjà présentée sur ce blog. Elle est artiste de son métier et s'appelle Fanny, elle est de mère française et de père espagnol
 
Fanny est sur facebook où elle présente également ses oeuvres
Vous pouvez demander à être de ses amis:

71037_168863933148615_7788180_n.jpg
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de LN Verdier
  • : agir-pour-les-galgos c'est aussi un site http://www.galgos.fr consacré à la défense des lévriers d'Espagne et à la dénonce de la maltraitance qu'ils subissent de la part des galgueros. BASTA! >>> suppression de la chasse avec lévriers en Espagne et statut d'animal de compagnie aux Galgos !!! Contact : galgos-ethique-europe@orange.fr
  • Contact

Profil

  • LN Verdier

MESSAGE A TOUS LES LECTEURS

Attention, tous les articles de ce blog sont la propriété de Agir pour les galgos et de l'Association galgos-ethique-europe.

Les articles et informations peuvent être diffusés accompagnés du lien d'origine mais en aucun cas ils ne doivent être utilisés pour servir de support à une démarche ou une action si cette dernière n'est pas issue de l'initiative de l'auteur lui-même ou de l'Association à laquelle il appartient








Rechercher

Archives

le galgo, symbole d'impunité


Cliquer sur l'image pour avoir accés au contenu de la Charte

ADOPTER-UN-GALGO2.jpgCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les Galgos à l'adoption.

 

 



adopter-un-podenco-galgos-ethique-europeCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les podencos à l'adoption.



Dites NON à l'Espagne cruelle

COMMENT ADHERER AU BOYCOT DE L'ESPAGNE



Blog déconseillé aux personnes sensibles et aux enfants

 

 

 

 

REPRODUCTION DE NOS ARTICLES
Bienvenue si vous souhaitez diffuser
un article, photo ou gif animé.  Nous
vous prions simplement d'indiquer le lien
complet de l'élément que vous reproduisez.
Si vous êtes l'auteur d'une photo et que
vous ne voyez pas votre lien indiqué ou que
vous souhaitez la voir retirer, merci de nous
contacter : webmestre@galgos.fr
Merci d'avance pour votre compréhension.

 



 

C'est toi galguero qui l'a tuéee .... comme autant d'autres 50.000 Gisela chaque année


 

 

 

 

546220_10151077798968481_821609717_a.jpg

 




ADHERER A AMNISTIA ANIMAL JAEN

 

 

logogalgoblog.jpg




peut aider un autre Galgo/Podenco à sortir d'Espagne


 

Manteaux---01.06.2010-012.jpg

Patrons pour fabriquer des manteaux pour les Galgos

 

 





 

  avatar-blog-1231354449-tmpphpwBHUPr.jpeg

Pression Ethique Anti Corrida Europe

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page