Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 20:55
Les vols de galgos, un mal endémique diront les galgueros, ces galgueros capables de mettre une fortune sur un galgo, un athlète capable de leur faire gagner largement la mise lors de concours en championnats.
 
La Guardia Civil, il y a quelques jours, a arrêté un véhicule suspect qui semblait en surcharge, et pour cause ..... on trouvera quelques 5 galgos dans le coffre, des galgos volés dans une ferme de Pioz-Guadalajara. L'an dernier les vols ont été tellement importants qu'il a même fallu annuler le championnat de Castilla La Mancha pour faute de galgos pouvant partciciper.
Ce sont plus de 1000 galgos qui seront volés chaque année, volés par un réseau parallèle qui, comme pour les voitures volées, vont maquiller le galgo pour faire disparaître toute traçabilité: on lui enlèvera sa puce au couteau, on le déplacera immédiatement vers une autre province ou une autre communauté autonome, à partir de là il sera pris en charge par un individu qui le fera concourir et essaiera de le revendre un bon prix.
Rien n'arrête les trafiquants qui pourront aller jusqu'à passer par le toit pour neutraliser les alarmes car OUI ces galgos sont gardés par des alarmes et comme ces dernières ne sont pas suffisantes, certains galgueros iront jusqu'à fabriquer des bunkers sous-terrain, de véritables chambres fortes coûtant une fortune et où les galgos seront "protégés" .... protégés des voleurs oui mais à quel prix? enfermés dans le noir, muselés et souvent attachés, ils ne verront la lumière du jour uniquement  que pour leur entraînement ou les concours.
Dominguez fait parti de ces galgueros qui "protège" ses galgos dans un bunker  et vous dira que la perte d'un de ces galgos est incalculable car il a "un valor sentimental que no se puede medir en terminos economicos - une valeur sentimentale qui ne peut pas se mesurer en termes économiques" .... ben voyons ...
Alors ... pourquoi ces vols de galgos? la réponse est évidente, ils valent des sous et leur prix est très élevé sur le marché. Un galgo normal coûtera aux alentours de 1000 euros, s'il est issu d'un champion le prix sera au-dessus de 1500 euros et si c'est un champion son prix peut exploser à .... 18.000 euros ! C'est dire si pour ces galgueros le vol de galgos est un problème considéré comme grave mais, à mon avis, certainement plus grave pour des raisons de fric que pour des raisons d'attachements sentimental au galgo.
Oui, bien sûr, ces galgos sont soignés et soit disant adulés comme des champions qu'ils sont mais qu'ils ne resteront pas bien longtemps .... deux, trois ans ... remplacés par un autre  plus performant, la question étant ..... que deviennent les anciens, ceux qui ne valent plus rien? Si l'on compte qu'un galguero a en moyenne entre 1 et 15 galgos, si l'on considère qu'au delà de 3 ans ils ne peuvent plus "rapporter de fric", que deviennent les vétérans?
50.000 et jusqu'à 60.000 qui meurent chaque année
Ils disparaissent comme par enchantement mais il est évident que lorsqu'on trouvera un de ces galgos pendu ou abandonné ou jeté en perrera, ces galgueros vous diront "mais ce n'est pas nous qui faisons ça, quelle horreur, jamais nous ne serions capables de faire une telle horreur sur des galgos que nous avons élevés et aimés et choyés .... nous, nous ne faisons pas ça, ce sont les autres qui le font" ... mais qui sont ces autres si bien placés pour porter le chapeau et de leurs propres méfaits et de ceux des galgueros costard cravate.
Les autres ce sont les chasseurs qui utilisent les galgos, qui les feront vivre dans des cuadras, des chabolas, sans soins, sans nourriture car selon eux un galgo affamé chasse mieux, qui feront de la reproduction intensive jusqu'à faire crever les femelles d'épuisement, qui se les échangeront entre chasseurs comme de vulgaires marchandises, qui les maltraiteront, les tiendront attachés à la chaîne et entassés dans des trous sans lumière et sans air.
Oui c'est vrai ... ils pendent et empoisonnent et font crever chaque jour des galgos mais parmi ces galgos que l'on trouvera morts dans la nature combien appartiennent aux autres ..... ceux qui leur donnent une soit disant vie rêvée pendant trois ans mais n'hésitent pas le moment venu de larguer la marchandise qui ne vaut plus rien et ce en se disant qu'on le mettra sur le dos de ces arriérés de chasseurs.
Les galgueros et les chasseurs, deux mondes qui ne se fréquentent pas car n'ayant soi-disant pas les mêmes valeurs mais deux mondes qui partagent le même crime, celui de 50.000 à 60.000 galgos chaque année.


3.jpg

Los cinco galgos recuperados por el Seprona

Guardia Civil

 
Un autre article relatant le vol de ces galgos mais nous en disant un peu plus sur l'avenir morose qui attendait ces lévriers .....
adn.es 
L'article vous demande de vous souvenir de ce passage du film Snatch de Guy Ritchie-2000 où l'on voit deux lévriers poursuivant un lièvre avec des gitans qui contrôlent les performances et l'argent coule à flot pendant que ces pauvres lévriers donnent le maximum d'eux-mêmes ..... les règlements personnels entre humains coulent à flot également dans ce milieu, mais ce que ne savent pas les lévriers qui mettent toutes leurs tripes derrière le lièvre c'est que eux aussi finiront un jour au fond de la malle d'une voiture pour  finir agonisants pendus à une branche d'arbre.
 
 
On n'est pas au Royaume Uni, on n'est pas aux States, mais quelle différence cela fait-il pour des lévriers qu'ils soient d'ici ou d'ailleurs et uniquement exploités pour le fric y compris l'argent sale des paris truqués. Exploités par leur galguero, ils seront ensuite volés par des réseaux parallèles qui les exploiteront à leur tour. Tels de vulgaires bagnoles que l'on maquille et déplace, la vie du galgo ne vaut pas plus qu'un tas de ferraille.
Mais je m'égare: revenons à notre article de presse qui nous dit que pas besoin d'aller au ciné pour voir de telles scènes, il suffit d'aller par exemple au parc de Polvoranca entre Linares et Fuenlabrada  où dernièrement le Seprona a arrêté deux individus en train, clandestinement,  de recueillir des paris en faisant courir quatre galgos derrière un lièvre. Les deux individus étaient des gitans.
Les sources et témoignages divers confirment bien que les courses clandestines sont fréquentes dans le sud de cette région et alimentées par des galgos volés comme ces cinq galgos trouvés entassés dans le coffre d'une voiture et dont les puces d'identification n'avaient pas encore été arrachées; ce qui permettra au Seprona de remonter jusqu'au galguero propriétaire de ces cinq lévriers.
Et comme il faut une chute à tout article, pour conclure et vous convaincre à quel point los galgueros son amantes de sus galgos- les galgueros aiment leurs galgos, on laissera le dernier mot à celui qui a écrit cet article de presse.
Parlant du propriétaire des 5 galgos:
Su propietario es un aficionado a la caza que ni se había enterado del robo - Leur propriétaire est un passionné de chasse qui ne s'était même pas aperçu quon les lui avait volé (!!!???) ..... no comment ....
 
50.000 euros, c'est le prix que peut valoir certains galgos.
Ci-dessous en vidéo, un de ces galgueros qui n'a pas hésité à leur construire un bunker sous surveillance filmée 24H/24.
Comme vous pouvez le voir, il est construit en sous-sol avec une porte d'accès pesant 500 kilos!! C'est là que dorment ses galgos dit-il ..... mais certains y passent leur vie sans lumière si ce n'est celle de l'ampoule au moment de l'heure du repas. On a vu des galgos muselée et attachés ainsi, ne sortant que pour les entraînements et les concours.
9 galgos sont dans ce bunker
26.000 euros d'investissement pour ce bunker abritant des galgos coûtant chacun 3.000 euros
La journaliste insiste pour lui faire répéter que "oui, ils ne sont là que la nuit". Le galguero reconnaît que ce n'est pas un endroit idéal pour détenir des galgos mais c'est le seul recours qu'ils aient pour éviter les vols

Un autre galguero en milieu de vidéo nous dira détenir quant à lui 11 galgos et de revenir sur le prix faramineux de 50.000 euros, le prix que peut valoir un galgo de bonne souche de champion. Ceux-là ne sont pas dans un bunker mais enfermé dans un hangar et logés dans des cages.
2000 euros c'est le prix avancé par ce galguero pour élever un galgo
 
La journaliste abordera ces images de galgos pendus, abandonnés, inondant les perreras ce à quoi le galguero répondra que cela n'a pas été prouvé (???) et d'ajouter que les galgos sont de très bons animaux de compagnie.
Et la journaliste de réinsister sur le fait qu'ils ne passent que la nuit dans ces bunkers et que le reste de la journée ils seront laissés en liberté dans la ferme. En liberté dans la journée dans la ferme? et là personne ne peut les voler? .... étonnant quand même quand on sait comme il est si facile de voler un chien dans un jardin. A moins que ces galgueros ne postent un sniper de jour aux quatre coins de la ferme, je ne crois pas un seul instant que des galgos soient en sécurité dans une ferme s'ils ne sont pas surveillés étroitement. Alors, la nuit dans le bunker .... et le jour?
 

Partager cet article

Repost 0
Published by LN Verdier - dans GALGOS-PODENCOS
commenter cet article

commentaires

danielle 26/09/2011 10:41



Galgueros, chasseurs, OK ce sont des ordures, mais le pire pour moi est un GOUVERNEMENT qui ne prend aucune mesure pour stopper tout cela! Faut pas déplaire aux lobbys !



LN Verdier 26/09/2011 23:15



Tant que la protection animale sera laissée au seul jugement des communautés autonomes le gouvernement pourra se défiler de toute responsabilité et avec cette bonne excuse pourra continuer à
protéger les lobbys liés à la chasse et à la tauromachie



Martine 25/09/2011 21:43



oui, ces pauvres galgos ne sont que des machines à fric, on les protège comme on mettrait un objet de valeur dans un coffre..... ils n'ont aucune existence propre, et je ne doute pas que
souvent ils ne doivent même pas connaitre la main et les caresses du propriétaire qui les fait courir jalousement....pourquoi leur faire prendre l'air ? ils n'existent pas en tant qu'animaux....


des objets, qu'on jette quand on n'en a plus besoin . sans aucun état d'âme...


 ils n' avaient pas d'existence propre, en tant qu'animal et être vivant auparavant, alors, une fois qu'ils ne gagnent plus....encore moins ! la loi du fric et de la rentabilité
est la seule qui dirige notre monde.....mais ça, tout le monde le sait. Seule la cruauté infâme est une caractéristique de ce marché juteux.... 


Les chevaux réformés et envoyés à la boucherie...je trouve ça triste aussi .


et oui, le fric, les intérêts, les lobbies...



Présentation

  • : Le blog de LN Verdier
  • Le blog de LN Verdier
  • : agir-pour-les-galgos c'est aussi un site http://www.galgos.fr consacré à la défense des lévriers d'Espagne et à la dénonce de la maltraitance qu'ils subissent de la part des galgueros. BASTA! >>> suppression de la chasse avec lévriers en Espagne et statut d'animal de compagnie aux Galgos !!! Contact : galgos-ethique-europe@orange.fr
  • Contact

Profil

  • LN Verdier

MESSAGE A TOUS LES LECTEURS

Attention, tous les articles de ce blog sont la propriété de Agir pour les galgos et de l'Association galgos-ethique-europe.

Les articles et informations peuvent être diffusés accompagnés du lien d'origine mais en aucun cas ils ne doivent être utilisés pour servir de support à une démarche ou une action si cette dernière n'est pas issue de l'initiative de l'auteur lui-même ou de l'Association à laquelle il appartient








Rechercher

Archives

le galgo, symbole d'impunité


Cliquer sur l'image pour avoir accés au contenu de la Charte

ADOPTER-UN-GALGO2.jpgCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les Galgos à l'adoption.

 

 



adopter-un-podenco-galgos-ethique-europeCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les podencos à l'adoption.



Dites NON à l'Espagne cruelle

COMMENT ADHERER AU BOYCOT DE L'ESPAGNE



Blog déconseillé aux personnes sensibles et aux enfants

 

 

 

 

REPRODUCTION DE NOS ARTICLES
Bienvenue si vous souhaitez diffuser
un article, photo ou gif animé.  Nous
vous prions simplement d'indiquer le lien
complet de l'élément que vous reproduisez.
Si vous êtes l'auteur d'une photo et que
vous ne voyez pas votre lien indiqué ou que
vous souhaitez la voir retirer, merci de nous
contacter : webmestre@galgos.fr
Merci d'avance pour votre compréhension.

 



 

C'est toi galguero qui l'a tuéee .... comme autant d'autres 50.000 Gisela chaque année


 

 

 

 

546220_10151077798968481_821609717_a.jpg

 




ADHERER A AMNISTIA ANIMAL JAEN

 

 

logogalgoblog.jpg




peut aider un autre Galgo/Podenco à sortir d'Espagne


 

Manteaux---01.06.2010-012.jpg

Patrons pour fabriquer des manteaux pour les Galgos

 

 





 

  avatar-blog-1231354449-tmpphpwBHUPr.jpeg

Pression Ethique Anti Corrida Europe

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page