Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 21:14
tora2.jpg
Une affaire qui continue à faire des vagues dans les médias mais également parmi certains habitants de la ville qui n'ont pas hésité à placer une pancarte de protestation sur le lieu du crime. Ce chien a été massacré à l'entrée même de la ville, un lieu de passage que ce soit de gens en voiture ou à pied et qui sait peut-être des enfants qui ont vu, entendu les cris du chien et surtout ont pu voir une autorité locale complice de cette horreur. Vendredi dans la nuit des jeunes se sont rassemblés pour protester devant la Municipalité et le samedi, Mme la mairesse a eu la surprise de trouver sur la porte même de SA mairie un graffiti d'insulte.
 
 
Vous pouvez participer à cette pétition ne serait-ce que pour faire voir que cette affaire est largement sortie du cadre de la ville, de la province et du pays d'Espagne et ce pour faire le tour d'Europe.
Il vous suffit de mettre votre nom-prénom-mail et mettre "FRANCE" à l'emplacement "Cod Postal".
 
 
Je rappelle que ces faits se sont passés dans la province de Barcelone. La pétition est accompagnée d'un courrier que vous approuvez en la signant, un courrier qui réclame que Mme la mairesse soit immédiatement destituée de ses fonctions mais également de pouvoir récupérer le corps que l'on s'est empressé de faire disparaître.
Une plainte au Pénal a été déposée.

tora3.jpg

PUBLIE LE 5/04/2012
Nous ne sommes pas dans le sud de l'Espagne et pourtant.....
Des faits qui n'étonnent pas Julio Ortega dans son article de presse:
car comment s'étonner que de tels faits arrivent dans un pays où les perreras sont des centres d'extermination et de souffrance extrême, un pays où les plus hautes autorités  défendent à outrance la tauromachie? 
Julio n'est pas étonné de savoir que ces mêmes gens sont capables de tirer sur un pauvre chien et l'achever à coups de bâton mais la douleur, l'écoeurement et la rage sont là ancrés dans cette lutte à jamais pour les droits des tous les animaux.
Ne jamais baisser les bras, ne jamais nier cette répulsion devant tant de maltraitance et cela même venant des autorités locales qui n'hésitent pas de leurs propres mains d'assassiner un chien et de s'en sortir devant la loi: un bel exemple et un bel appui à tous ceux qui maltraitent à tout va en Espagne et qui, avec l'appui, des autorités ne seront qu'encouragés à continuer en ce sens. Et pourtant, de tels délits sont intégrés dans le Code Pénal, reste à voir si ce "lieutenant" de la mairesse aura à répondre de ses actes devant la justice  ou si sa responsabilité se verra diluée comme l'a été le sang de ce pauvre chien par la terre sur laquelle gisait son corps déchiqueté.
 
Julio Ortega n'est pas le seul à se dire scandalisé par cette affaire. On retrouve un autre article écrit dans une autre presse:
et cette fois c'est Pilar Rahola qui nous annonce dans son article que la mairesse, sous la pression de ses administrés a "démissionné" son bras droit ce qui malheureusement  pour elle n'enlève rien à son implication dans cette affaire mais bon, elle aurait sauvé sa peau en coupant le cou de l'auteur "matériel" des faits.
Une telle décision venant de la mairesse n'empêche pas Pilar Rahola de soulever les questions dérangeantes:
- ne serait-ce pas elle même qui aurait considéré comme normal que ce pauvre chien soit poursuivi par le Seprona, attaché à un pieu, tiré au fusil par trois fois avant d'être achevé et ce pendant que le chien les fixait dans les yeux? N'était-elle pas présente pendant les faits? Est-ce que cela ne lui paraissait pas normal à ce moment là? N'a-t-elle éprouvé aucun sentiment de peine, de charité? N'a-t-elle pas considéré un moment que cet acte pouvait être barbare, sale, inhumain et surtout délictuel? Sa conscience ne s'est-elle réveillé que dès l'instant où le scandale a jailli? ... beaucoup de questions pour une même personne qui a sali sa charge, sali l'image de sa ville si ce n'était ces gens, nombreux, qui se sont dits scandalisés, indignés, en colère et ont réagi publiquement. Et c'est cela qui est bien : que des personnes se soient scandalisées et prouvent par là même qu'en Espagne une grande partie de la population commence à être sensible au sort des animaux mais qui en même temps prouvent que si la sensibilité de cette mairesse est à la hauteur de l'horreur qu'elle a perpétré, elle ne devrait en aucun cas rester une minute de plus à la tête de ses responsabilités de mairesse. Ce n'est pas suffisant d'offrir la tête de son complice parce que sa propre tête a regardé, a dégusté et a dirigé l'exécution sans frémir.


Traduit et commenté par
M-Helene Verdier
Trésorière et co-fondatrice de GEE

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jackie 08/04/2012 20:34


faut-il écrire quelque chose à cette saloperie ?

LN Verdier 10/04/2012 20:43



La lettre est dans la pétition même à signer



vony 08/04/2012 19:31


Dénuée de coeur et lâche par dessus le marché...Et c'est élu!Sans être méchante,j'espère que Cet acte odieux et gratuit lui reviendra tôt ou tard en retour,tel un boomerang...

Fanny 06/04/2012 00:06


C'est à vomir!! Ce genre de personne est à exterminer!!!

Joëlle 31 05/04/2012 22:26


Ces 2 articles sont criants de douleur, de sensibilité et de vérité. Je ne comprends pas bien sur la maltraitance générée par des hommes. Mais ça me parait encore plus horrible quand c'est
orchestré par une femme ...

Présentation

  • : Le blog de LN Verdier
  • Le blog de LN Verdier
  • : agir-pour-les-galgos c'est aussi un site http://www.galgos.fr consacré à la défense des lévriers d'Espagne et à la dénonce de la maltraitance qu'ils subissent de la part des galgueros. BASTA! >>> suppression de la chasse avec lévriers en Espagne et statut d'animal de compagnie aux Galgos !!! Contact : galgos-ethique-europe@orange.fr
  • Contact

Profil

  • LN Verdier

MESSAGE A TOUS LES LECTEURS

Attention, tous les articles de ce blog sont la propriété de Agir pour les galgos et de l'Association galgos-ethique-europe.

Les articles et informations peuvent être diffusés accompagnés du lien d'origine mais en aucun cas ils ne doivent être utilisés pour servir de support à une démarche ou une action si cette dernière n'est pas issue de l'initiative de l'auteur lui-même ou de l'Association à laquelle il appartient








Rechercher

Archives

le galgo, symbole d'impunité


Cliquer sur l'image pour avoir accés au contenu de la Charte

ADOPTER-UN-GALGO2.jpgCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les Galgos à l'adoption.

 

 



adopter-un-podenco-galgos-ethique-europeCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les podencos à l'adoption.



Dites NON à l'Espagne cruelle

COMMENT ADHERER AU BOYCOT DE L'ESPAGNE



Blog déconseillé aux personnes sensibles et aux enfants

 

 

 

 

REPRODUCTION DE NOS ARTICLES
Bienvenue si vous souhaitez diffuser
un article, photo ou gif animé.  Nous
vous prions simplement d'indiquer le lien
complet de l'élément que vous reproduisez.
Si vous êtes l'auteur d'une photo et que
vous ne voyez pas votre lien indiqué ou que
vous souhaitez la voir retirer, merci de nous
contacter : webmestre@galgos.fr
Merci d'avance pour votre compréhension.

 



 

C'est toi galguero qui l'a tuéee .... comme autant d'autres 50.000 Gisela chaque année


 

 

 

 

546220_10151077798968481_821609717_a.jpg

 




ADHERER A AMNISTIA ANIMAL JAEN

 

 

logogalgoblog.jpg




peut aider un autre Galgo/Podenco à sortir d'Espagne


 

Manteaux---01.06.2010-012.jpg

Patrons pour fabriquer des manteaux pour les Galgos

 

 





 

  avatar-blog-1231354449-tmpphpwBHUPr.jpeg

Pression Ethique Anti Corrida Europe

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page