Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 21:37
On se charge dans le milieu taurin d'assurer la relève et ce même sur facebook en créant un profil provocateur appelé Toros para Niños - Taureaux pour Enfants et qui se définit comme présentant un projet à caractère éducatif et dont le but serait de permettre aux enfants d'avoir une approche du monde du toro bravo.

Provocateur car pratiquement à chaque publication ils narguent les antitaurins leur signifiant que de toute façon tous leurs commentaires seront supprimés et effectivement j'avais laissé un commentaire qui a disparu.
Ils ont même un  site, un site qui apprend aux enfants à devenir de futurs assassins, une page qui fait l'apologie de la maltraitance

 
nino.jpgChoquant de voir sur leur facebook autant de photos d'enfants sans que leurs visages ne soient floutés, comme cette petite fille qui tient dans sa main la queue d'un taureau trucidé il y a peu et évidemment elle a assisté à tout. Des enfants insensibles à qui l'on a appris que l'on peut se divertir de la souffrance d'un animal et  qui, pour la plupart, adorent ça surtout que tout est basé sur l'émulation du groupe.
Beaucoup se sont plaint de cette page de facebook, beaucoup ont dénoncé ces photos d'enfants mais la page facebook est toujours là et les photos d'enfants de plus en plus nombreuses et ils sont embrigadés de plus en plus tôt comme vous pouvez le voir sur cette vidéo ci-dessous: le premier "bébé torero" comme ils disent ... A 1mn33 on lui dira "allez c'est maintenant le moment de le tuer" et à la fin on lui donnera du sopalin en guise des oreilles du taureau.

 

 

Quelles conséquences négatives peuvent avoir les spectacles de corrida sur le psychisme des plus jeunes ?

1°) Premièrement, des effets traumatiques.

La réaction normale d'un enfant à la vue d'un animal saignant sous les coups d'un homme est toujours au départ une réaction de rejet, de gêne, et de peur. C'est bien le moins.

Mais la forte portée émotionnelle d'une scène de torture présente aussi un risque, celui d'une effraction psychique de ce que Freud appelait le « pare-excitation ».

Le traumatisme est cependant un phénomène psychique complexe qui ne répond pas à une causalité linéaire. Les sujets impliqués dans une situation potentiellement traumatique ne seront donc pas tous traumatisés. Tout dépend de l'organisation psychique de l'enfant.

On peut cependant retenir deux choses :

- Une proportion significative de ces sujets développera des troubles ultérieurement, mais les enfants qui ne se traumatiseront pas pourront souffrir autrement (par exemple dans le cas d'un conflit de loyauté opposant un enfant à ses parents, où il lui faudra étouffer toute velléité de compassion envers une victime animale).

- Que l'enfant subisse un simple choc conscient ou un réel traumatisme, il ne pourra pas s'en ouvrir à son entourage familial : il se heurterait alors à une attitude de déni de la souffrance de la part de ses parents. (Ce qui aggrave les choses, car de pouvoir en parler rendrait le traumatisme moins opérant et moins pernicieux )

Simon Casas, directeur des arènes de Nîmes , nous en donne lui-même un bel exemple quand il affirme sérieusement que : « dans l'arène, rien ne prouve qu'il souffre » (1)

Les adultes souhaitant initier des enfants ou des adolescents au spectacle de la corrida auront eux-mêmes recours à des procédés tels que l'euphémisation, ou la négation du tort causé.

Ainsi que le rappelle Jean-Baptiste JEANGENE VILMER (2): on apprend aux enfants « que le taureau souffre à peine, que les banderilles ne font que le piquer légèrement comme le fait un vaccin pour l'homme ».

Autre chose encore contribue à faire oublier la réalité de la souffrance, c'est le rôle d'isolant que joue la terminologie espagnole. Comme le remarque Bernard LEMPERT : « le vocabulaire technico-initiatique fonctionne à l'habitude comme un exorcisme pour chasser hors des arènes toute velléité de compassion » (3)

L'enfant soucieux de préserver l'image de ses parents n'aura d'ailleurs pas d'autre choix que de dénier à son tour la barbarie dont il aura été le témoin. La psychanalyste Josette BENCHETRIT souligne aussi que « l'enfant a besoin que son parent soit idéal, pour ne pas sombrer dans la dépression. Il n'est pas encore adolescent, à l'âge des remises en cause, et a besoin d'un nid stable. Il ne peut donc pas douter que ce que font ses parents soit bien et pour son bien »

Partager cet article

Repost 0
Published by LN Verdier - dans TAUROMACHIE
commenter cet article

commentaires

mona 29/09/2011 07:56



Les seuls responsables sont les parents .



Colette(Belgique) 28/09/2011 22:37



Répugnant. Je sais que ces monstruosités existent aussi en France. l'Unicef France subsidierait des écoles de corridas !!!!!!


Ces individus sont dangereux. Que vont devenir ces enfants ??? Des assassins, des tortionnaires.



Oska & Co Créations 28/09/2011 22:04



Apprendre à devenir de parfaits petits tortionnaires dès l'enfance..... 


Et l'éducation nationnale en France ? 


Pour répondre à une demande de ma fille d'apprendre cette langue, je tombe sur ça  :


Le CNED (Centre National d'Enseignement à Distance dépendant directement du ministère de l'Education Nationale) dans une de ses leçons d'espagnol pour enfants de CE2 http://www.academie-en-ligne.fr/Ressources/5/ES0C/AL5ES0CTEPA0108-Sequence-04-Partie-01.pdf Pablo
 écoute une radio destinée aux enfants dont le programme annonce fièrement que le samedi et le dimanche ils recevront un invité exceptionnel : un fameux  torero ! http://www.academie-en-ligne.fr/_layouts/AEL/LecteurRessources.aspx?PREFIXE=AL5ES0C-CD02


Nous sommes cernés, faites attention à vos enfants, la banalisation de la torture, de la douleur, de l'indifférence commence très tôt, et est cautionné par l'école elle-même visiblement ...


Résistance ! 



Présentation

  • : Le blog de LN Verdier
  • Le blog de LN Verdier
  • : agir-pour-les-galgos c'est aussi un site http://www.galgos.fr consacré à la défense des lévriers d'Espagne et à la dénonce de la maltraitance qu'ils subissent de la part des galgueros. BASTA! >>> suppression de la chasse avec lévriers en Espagne et statut d'animal de compagnie aux Galgos !!! Contact : galgos-ethique-europe@orange.fr
  • Contact

Profil

  • LN Verdier

MESSAGE A TOUS LES LECTEURS

Attention, tous les articles de ce blog sont la propriété de Agir pour les galgos et de l'Association galgos-ethique-europe.

Les articles et informations peuvent être diffusés accompagnés du lien d'origine mais en aucun cas ils ne doivent être utilisés pour servir de support à une démarche ou une action si cette dernière n'est pas issue de l'initiative de l'auteur lui-même ou de l'Association à laquelle il appartient








Rechercher

Archives

le galgo, symbole d'impunité


Cliquer sur l'image pour avoir accés au contenu de la Charte

ADOPTER-UN-GALGO2.jpgCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les Galgos à l'adoption.

 

 



adopter-un-podenco-galgos-ethique-europeCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les podencos à l'adoption.



Dites NON à l'Espagne cruelle

COMMENT ADHERER AU BOYCOT DE L'ESPAGNE



Blog déconseillé aux personnes sensibles et aux enfants

 

 

 

 

REPRODUCTION DE NOS ARTICLES
Bienvenue si vous souhaitez diffuser
un article, photo ou gif animé.  Nous
vous prions simplement d'indiquer le lien
complet de l'élément que vous reproduisez.
Si vous êtes l'auteur d'une photo et que
vous ne voyez pas votre lien indiqué ou que
vous souhaitez la voir retirer, merci de nous
contacter : webmestre@galgos.fr
Merci d'avance pour votre compréhension.

 



 

C'est toi galguero qui l'a tuéee .... comme autant d'autres 50.000 Gisela chaque année


 

 

 

 

546220_10151077798968481_821609717_a.jpg

 




ADHERER A AMNISTIA ANIMAL JAEN

 

 

logogalgoblog.jpg




peut aider un autre Galgo/Podenco à sortir d'Espagne


 

Manteaux---01.06.2010-012.jpg

Patrons pour fabriquer des manteaux pour les Galgos

 

 





 

  avatar-blog-1231354449-tmpphpwBHUPr.jpeg

Pression Ethique Anti Corrida Europe

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page