Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 21:55
Les promenades en campagne en Espagne pourraient être un ravissement si ce n'était tous ces animaux abandonnés ou morts ou maltraités qui croisent votre chemin. Antonio me disait qu'il passe des périodes où il fait un blocage à l'idée de sortir de chez lui pour ne pas être confronté encore et encore à un chien miséreux ou un cadavre en putréfaction.
 
C'est l'expérience que vivra ce directeur d'une revue privée, Cronicanorte,
un journaliste qui, dira-t-il, n'est pas du style à s'enfermer dans des salles de gym. Lui, son plaisir c'est ressentir le vent sur sa peau et parcourir  la campagne chaque jour pendant une ou deux heures et essayer ainsi de faire baisser son taux de diabète.
Il a son coin privilégié pour ça, un territoire sauvage et abandonné, non entretenu et riche en faune sauvage.
Dernièrement il décidera de se promener dans un secteur très fréquenté par ceux qui aiment faire du vélo ou tout simplement promener leur chien. Seulement ce jour là, le terrain était déjà occupé par les fourgons des galgueros qui ratissaient tout le terrain avec leurs lévriers. Director n'est pas là pour juger de l'activité des galgueros mais, comme il le dit sur son article, pour juger, galgueros ou pas, tous ceux qui abusent de leur chien jusqu'à des limites qu'on ne peut imaginer.
Lui et son petit groupe essaieront malgré tout de profiter du bonheur d'être dans cette campagne magnifique quand ..... tout basculera au moment où  ils tomberont sur une scène d'une tristesse et d'une angoisse indescriptible. .... des cris de lamentation et de désespoir entrecoupés par une voix grave d'homme et de voir un pauvre galgo qui tentait de fuir son maître  et qui trébuchait sans pouvoir utiliser ses pattes arrières et ces gémissements de supplication, les pattes fracturées il devait .... marche ou crève ... avancer sous les cris de douleur qui vous pénétraient jusqu'au fond de votre âme... le pauvre galgo, comme il le pouvait, se trainait comme fuyant sa propre douleur et dans un dernier espoir s'approchera des promeneurs cherchant un peu de clémence. Le galguero, un homme d'une cinquantaine d'années, semblait complètement étranger à cette horreur, comme anesthésié, comme si la scène eut été normale ... et ce jusqu'à ce que editor s'approche de lui et le houspille, lui demandant d'avoir un peu plus de respect pour son chien et le galguero de répondre .... "que voulez-vous que je fasse. Il est sorti un bon lièvre et il aurait du assumer. Que dois je faire maintenant?" ... ce n'était pas une réponse arrogante de sa part, simplement, l'homme ne comprenait pas que le lièvre bon ou pas, le galgo était un autre animal qui aurait mérité un minimum de respect, qu'il n'était pas un fusil inerte mais un être vivant qui ressent et souffre, il ne voyait pas de différence entre le lièvre et son galgo et editor comprendra tout ceci en voyant que devant leur insistance à secourir l'animal la seule solution pour le galguero sera de tirer sur son galgo comme s'il  avait été une carpette .... et avec juste comme objectif  de le faire monter dans la fourgonette.

galgo-1.jpg

Editor n'essaiera pas de discuter davantage avec le galguero car la situation était tendue mais il lui demandera quand même s'il avait prévu à boire pour son galgo qui restait là étendu sur le sol. Bien sûr, il n'avait rien de tout ça pour son chien alors que editor fait toujours suivre une bouteille d'un demi litre qui, en la circonstance, était pleine. Le galgo boira goulument avant, à nouveau, de s'affaler sur le sol et editor d'attendre quelques minutes pour être sûr que son cas n'empire pas davantage. Ne voulant pas entrer en rixe avec ce chasseur et compte tenu d'expériences antérieures qu'editor avait déjà eu avec les chasseurs du coin, il s'éloignera doucement de ce scénario misérable. Il déposera une plainte à son retour, se posant la question de savoir pour combien de temps encore ce galgo allait tenir le coup tout en espérant qu'un jour, peut-être, il pourrait avoir une vie meilleure et qu'il ne finisse pas aussi mal que la plupart des galgos d'Espagne
 
Editor dit bien dans son écrit qu'il ne cherche pas à faire une critique généralisée des galgueros ou des chasseurs en général, ce n'est pas le but de son écrit. Il veut juste dénoncer publiquement ceux qui abusent de leurs animaux et ce jusqu'à la maltraitance ou la mort mais pour ce qui est du respect du à l'animal il est des domaines comme certaines pratiques dites "sportives" où cette notion restera toujours un contre sens.
 
Et de conclure:
España necesita urgentemente una ley contra el maltrato animal y una sociedad más avanzada que comprenda que no somos una especie "superior" 
L'Espagne a besoin urgemment d'une loi contre la maltraitance animale et d'une société plus évoluée qui comprenne que nous ne sommes pas une espèce "supérieure"

Partager cet article

Repost 0
Published by LN Verdier - dans GALGOS-PODENCOS
commenter cet article

commentaires

lolo 14/10/2011 21:16



Je n'ai même plus de haine, juste un sentiment d'impuissance, de peine, de désespoir, je veux encore croire en un avenir meilleur pour les Galgos et Podencos, que le gouvernement espagnol
interdise enfin ces pratiques datant d'une autre époque. Autant de cruautés, de tortures, il faut que cela cesse; N'oubliez pas messieurs les tortionnaires, que toutes les Associations
continueront à se mobiliser et à se battre pour donner à ces Loulous la dignité et le respect. Quand vous aurez compris cela, messieurs les bourreaux, vous aurez à peu près tout compris.



corinneb 13/10/2011 20:41



donc si je comprends bien tout en ayant assister a la scene il a laissé ce pauvre galgo dans les mains de son tortionnaire , il aurait pu essayer de l'acheter je suis sur qu'un billet de 100
euros ou 200 euros lui aurait sauver la vie,on l'aurait aider pour les soins,      il porte plainte, il écrit un article  mais le seul qui va payer l'addition cash c'est
le galgo le chasseur peut le pendre ni vu ni connu toute façon la justice ne les condamne pas,  j'écris ça parceque depuis ce matin j'en suis malade de cette histoire; je sis bien qu'on ne
peut pas tous les sauver mais c'est dur de le savoir tout seul et dans la douleur



LN Verdier 13/10/2011 22:11



On ne peut pas juger Corinne car ils sont si nombreux à être dans le besoin et comme dit le journaliste ce n'est pas la première fois qu'il est confronté à ce genre de situation que ce soit
concernant un galgo ou un autre chien ..... et que faire? on ne peut pas acheter tous les galgos en danger que l'on croise en Espagne, il faudrait en acheter un chaque jour et peut-être même
plusieurs


Antonio m'a écrit ce soir et m'a raconté qu'hier il est allé boire une bière dans le bureau du Seprona parce qu'il est bon de faire voir qu'on est là. Un des agents a dit à Antonio qu'ils avaient
trouvé un galgo pendu à 5 kms de Martos et qu'il était pucé. Antonio a demandé le nom du galguero, le Seprona lui a répondu que c'était privé. Privé ..... ça veut tout simplement dire que
personne ne fera rien contre lui. Les défenseurs d'animaux vivent une situation où personne ne les aide et ce journaliste sait très bien que lui-même à part de déposer une plainte, il ne pourra
pas à lui tout seul changer l'histoire des galgos si les politiques ne font pas leur part de la tâche et la police également



Rouillé 13/10/2011 14:05



Quelle bande de dégénérés tous ces chasseurs, dignes du moyen age... c'est à pleurer car je pense que ce malheureux chien aura été laissé creuver dans un coin comme une merde. Tous ces types
méritent juste de se faire casser la gueule.



Colette(Belgique) 12/10/2011 22:36



Pauvre chien !


Il y a encore énormément de chemin avant que ces individus arriérés n'évoluent. Toutefois, de plus en plus de journalistes relatent ces horreurs.



MONA 12/10/2011 22:20



Ce galguero n'est qu'un abruti comme tous les autres . Sans intelligence , ni du coeur ni de l'esprit . Le galgo est le plus noble des deux



Présentation

  • : Le blog de LN Verdier
  • Le blog de LN Verdier
  • : agir-pour-les-galgos c'est aussi un site http://www.galgos.fr consacré à la défense des lévriers d'Espagne et à la dénonce de la maltraitance qu'ils subissent de la part des galgueros. BASTA! >>> suppression de la chasse avec lévriers en Espagne et statut d'animal de compagnie aux Galgos !!! Contact : galgos-ethique-europe@orange.fr
  • Contact

Profil

  • LN Verdier

MESSAGE A TOUS LES LECTEURS

Attention, tous les articles de ce blog sont la propriété de Agir pour les galgos et de l'Association galgos-ethique-europe.

Les articles et informations peuvent être diffusés accompagnés du lien d'origine mais en aucun cas ils ne doivent être utilisés pour servir de support à une démarche ou une action si cette dernière n'est pas issue de l'initiative de l'auteur lui-même ou de l'Association à laquelle il appartient








Rechercher

Archives

le galgo, symbole d'impunité


Cliquer sur l'image pour avoir accés au contenu de la Charte

ADOPTER-UN-GALGO2.jpgCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les Galgos à l'adoption.

 

 



adopter-un-podenco-galgos-ethique-europeCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les podencos à l'adoption.



Dites NON à l'Espagne cruelle

COMMENT ADHERER AU BOYCOT DE L'ESPAGNE



Blog déconseillé aux personnes sensibles et aux enfants

 

 

 

 

REPRODUCTION DE NOS ARTICLES
Bienvenue si vous souhaitez diffuser
un article, photo ou gif animé.  Nous
vous prions simplement d'indiquer le lien
complet de l'élément que vous reproduisez.
Si vous êtes l'auteur d'une photo et que
vous ne voyez pas votre lien indiqué ou que
vous souhaitez la voir retirer, merci de nous
contacter : webmestre@galgos.fr
Merci d'avance pour votre compréhension.

 



 

C'est toi galguero qui l'a tuéee .... comme autant d'autres 50.000 Gisela chaque année


 

 

 

 

546220_10151077798968481_821609717_a.jpg

 




ADHERER A AMNISTIA ANIMAL JAEN

 

 

logogalgoblog.jpg




peut aider un autre Galgo/Podenco à sortir d'Espagne


 

Manteaux---01.06.2010-012.jpg

Patrons pour fabriquer des manteaux pour les Galgos

 

 





 

  avatar-blog-1231354449-tmpphpwBHUPr.jpeg

Pression Ethique Anti Corrida Europe

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page