Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 23:16
On sait très bien que la Guardia Civil en Espagne dépend du Ministère de l'Intérieur mais qu'en est-il du SEPRONA
 
Quoiqu'il en soit beaucoup d'espagnols se plaignent de déposer des plaintes de maltraitance animale et ce en vain .... Caroline Waggershauser, membre active du PACMA, considère que au vu du nombre important de témoignages on se doit d'agir. Effectivement nombreuses sont les plaintes en grande majorité concernant les Galgos et autres chiens de chasse qui aboutissent .... à un simple déplacement des animaux, l'essentiel pour le SEPRONA étant de déplacer le problème.

Le travail du SEPRONA est très déficient en milieu rural où tout le monde se connaît, tout le monde est ami ou de la même famille y compris concernant le SEPRONA. Tout le monde se connaît, tout le monde se protège et ceux qui montrent du doigt seront tout simplement dénigrés par des rires moqueurs ou des réflexions déplacées.
Le SEPRONA oublie juste une chose c'est qu'il est là pour faire respecter la loi y compris celle qui protège les animaux
Carolina a préparé un courrier qui sera envoyé au chef du SEPRONA de la Guardia Civil de Madrid et nous demande à nous européens de soutenir sa démarche en lui envoyant le courrier approuvé par nos identités. Ce sera fait en ce qui me concerne avec la liste de signataires
 
TRES IMPORTANT: Carolina demande que toutes les ong européennes de défense des Galgos en fassent autant en l'autorisant d'apposer sur le courrier qu'elle enverra le nom de l'Association et son logo. Pour ceux qui veulent participer, me le faire savoir webmestre@galgos.fr et je lui transmettrai
 
Courrier ci-dessous en espagnol. et sa traduction plus bas
 
Muy Sres. nuestros:
 
Nos dirigimos a Uds. en nombre de varias organizaciones animalistas para tratar el asunto de los galgos en España.
 
Por desgracia este país, con grandes valores reconocidos en todos los campos, es conocido a nivel internacional como maltratador y despreciador de la vida del resto de los animales, en especial de la de los galgos. En la mayor parte de los lugares donde respetan los derechos de los animales hay alguien que ha adoptado un galgo sacado del infierno al que se le había relegado en España.
 
Muchas de las personas que trabajamos por el bienestar de estos perros no solo tenemos que hacer frente a menudo a la violencia y mala educación de algunos (no todos, hay que decirlo) galgueros y cazadores, sino también a la complicidad de muchos vecinos y a la desidia de las autoridades competentes (ayuntamientos, Guardia Urbana, SEPRONA) para hacer cumplir las leyes de protección animal vigentes.
 
Nos encontramos sobre todo con grandes problemas en las zonas rurales, donde maltratadores, cuerpos policiales y administraciones son vecinos, con todo lo que eso conlleva en cuanto a dificultad en la aplicación de la ley. Tenemos casos en los que no se recogieron denuncias por maltrato a perros de caza o en los que se dio aviso a los propietarios, que hicieron desaparecer a los animales; de todo ello podemos aportar datos si lo creen conveniente.
 
Otro caso digno de reseñar son las matanzas en masa de galgos, realizadas periódicamente en zonas rurales concretas. No parece posible que en estas regiones los agentes de SEPRONA no tengan constancia de dichas carnicerías, ya que no solo no es un secreto sino que se trata de algo de dominio público.
 
En esta España profunda que aporta la mala imagen internacional a nuestro país, SEPRONA representa el único rayo de luz para cualquier animal maltratado. Pero si miembros de este brazo de la G.C. se unen a los mismos maltratadores tapando estos crímenes o no haciendo cumplir la ley de protección animal, este país seguirá sumido en la incultura e injusticia.
 
La imagen de este maravilloso país con su brillante su historia, sus poetas, escritores, pintores y filósofos, con toda  su gente que sacó y saca  adelante su día a día, se ve seriamente manchada por casos verdaderamente espeluznantes de maltrato animal, sobre todo en cuanto a los galgos se refiere.
 
Anualmente noticias, fotos y vídeos de galgos ahorcados, tiroteados, apaleados, quemados vivos… dan la vuelta al mundo, y gentes de otros países europeos o americanos adoptan a los que consiguen escapar con vida de este maltrato.
 
No es un buen reclamo para un país que, salvo por la vergüenza del maltrato al resto de los animales, es un destino envidiable para mucha gente. “Dale limosna mujer, que no hay en el mundo nada, como la pena de ser ciego en Granada” Bien podíamos cambiar ciego por galgo y Granada por España.
 
Las fuerzas del estado están para hacer cumplir las leyes, entre las que se encuentran las leyes de protección animal, que varían según autonomía; pero en todas está contemplado el derecho a una vida y una muerte digna de todos los animales, con todo lo que esto implica.
 
Le remitimos esta carta para que Uds. conciencien a sus agentes de SEPRONA a fin de que hagan cumplir la ley por encima de cualquier consideración personal, ya que las leyes se hacen para ser respetadas y cumplidas.
 
Y en esa España negra y profunda, mala embajadora de nuestro país en el mundo, los agentes de SEPRONA son la única esperanza para los animales maltratados y el único lugar a donde acudir para los que defendemos los derechos de los animales en la esperanza de que un día no seamos conocidos en el resto del mundo como maltratadores.

TRADUCTION FRANCAISE :
 
Très chers Messieurs:
 
Nous vous écrivons au nom de plusieurs ong de défense des animaux afin d'aborder la question des Galgos en Espagne.
 
Malheureusement, ce pays aux nombreuses valeurs que l'on retrouve dans tous les domaines, est reconnue internationalement comme maltraitant et pour le mépris porté sur la vie des autres animaux, surtout les Galgos. Dans la plupart des pays où se respectent les droits des animaux il ya quelqu'un qui a sorti un Galgo de l'enfer dans lequel il était relégué en Espagne.
 
Beaucoup de gens qui travaillent pour le bien-être de ces chiens ne doivent pas seulement faire face à la violence et au manque d'éducation de certains (pas tous, il faut le dire) galgueros et  chasseurs, mais aussi à la complicité de nombreux voisins et de négligence de la part des autorités (municipalités, de la Guardia Urbana, SEPRONA) et ce pour arriver à faire respecter les lois de protection des animaux.
 
Nous rencontrons surtout de gros problèmes dans les zones rurales où les intimidateurs, la police et le gouvernement sont  voisins, avec tout ce que cela implique en termes de difficulté dans l'application de la loi. Nous avons des cas où  des plaintes pour maltraitance sur chiens de chasse n'ont pas été enregistrées, ou bien les les propriétaires informés et  qui ont déplacé simplement les animaux; de tout ceci nous pouvons apporter les preuves si vous le désirez
 
Un autre cas important à noter c'est le massacre de Galgos, qui se produisent  régulièrement dans des zones rurales très spécifiques. Il ne semble pas possible que dans ces régions le SEPRONA ne soit pas informé de ces boucheries car non seulement ce n'est pas un secret  mais quelque chose du domaine public. 
 
De cette Espagne profonde qui donne une mauvaise image internationale de notre pays, le SEPRONA représente le seul rayon de lumière pour tous les animaux maltraités. Mais si les membres de cette branche de la G.C. se lie aux maltraitants, couvre ces crimes ou ne fait pas appliquer la loi sur la protection des animaux, ce pays restera  embourbé dans l'ignorance et l'injustice.
 
L'image de ce magnifique pays avec sa brillante histoire, les poètes, écrivains, peintres, philosophes, avec tout son peuple qui travaille honnêtement pour vivre est sérieusement entaché par des cas d'abus sur des animaux réellement choquant et en particulier quand il s'agit de Galgos.
 
Chaque année, des nouvelles, des photos et des vidéos de Galgos pendus, tués par balle, battus, brûlés vif ... font le tour du monde, et des gens d'autres pays d'Europe ou américains adoptent ceux qui survivront à toute cette maltraitance. 
  
Tout ceci ne constitue pas une bonne réclame pour un pays qui, à l'exception de la honte de la violence à d'autres animaux, est une destination enviable pour beaucoup. "Donnez-lui l'aumône femme, car il n'y a rien de pire au monde que la douleur d'être aveugle à Grenade" Eh bien, nous pourrions remplacer l'aveugle par le Galgo et Granada par l'Espagne.
  
La force d'un état c'est de faire appliquer les lois, y compris les lois sur la protection des animaux, qui varient en fonction de l'autonomie, mais qui se doivent d'apporter une vie et une mort digne à tous ces animaux, avec tout ce que cela implique.
 
Nous vous remettons ce courrier vous demandant de rendre plus consciencieux vos agents du SEPRONA afin qu'ils fassent respecter la loi et ce en dehors de toute considération personnelle car  les lois sont faites pour être respectées et suivies.
 
Et, dans cette Espagne noire et profonde, mauvais ambassadrice pour notre pays dans le monde, les agents du SEPRONA sont le seul espoir pour les animaux maltraités et le seul endroit où se rendre pour ceux qui défendent les droits des animaux, dans l'espoir d'éviter qu'un jour nous ne soyons pas connus dans le reste du monde  célèbre dans le monde entier comme des maltraitants.
 
Merci à Carolina Waggershauser pour ce modèle de courrier
Membre active du PACMA 
Créatrice et Administratrice du site:
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
LN, je ne retrouve pas ta liste commune de signataires peux-tu la remettre STP ?, et si je m'y ajoute c'est OK pour ce courrier ? et pour quels autres ? faut-il s'y mettre en tant que personne physique ou au nom  de l'asso, ou les 2 ? ....désolée pour toutes ces questions...
Répondre
L
<br /> La liste de signataires est confidentielle, certaines personnes ne voulant pas figurer publiquement sur un site. Il suffit de me dire que l'on veut être signataire de tous les courriers que je fais<br /> et j'ai cette liste que j'ajoute en fin de tous mes courriers ... mais je ne la rends pas publique sur mon blog<br /> Pour le courrier de Carolina, il suffit que je lui donne le nom de l'assoc, le nom de la présidente et le logo de l'assoc et elle ajoutera ça en fin de son courrier<br /> <br /> <br />
J
okay, je co-signe cette pétition . tu as mes coordonnées .
Répondre
J
moi je veux bien faire ce courrier mais où est l'adresse?
Répondre
L
<br /> Tu n'as pas à l'envoyer, il suffit de me dire que tu co-signes ce courrier et je le signale à Carolina qui elle, sait où elle doit l'envoyer >>> au chef du SEPRONA à Madrid<br /> Perso j'ai envoyé le courrier à Carolina avec toute la liste de signataires<br /> Carolina ne parle pas français, c'est pour cela que je sers d'intermédiaire pour ceux qui voudraient participer<br /> <br /> <br />
U
comme toujours, je soutiens totalement cette initiative. Au nom des signataires/présidents d'asso. de la Charte Unanimushttp://www.unanimus.fr   en espérant que d'autres blogs de notre communauté Amis des Animaux et Anticorrida sur Overblog suivront.Bravo encore et encore !
Répondre
C
Il faudrait plus de gens comme vous!La maltraitance faite aux animaux me rend vraiment folle!Merci d'en parler.charlotteceramique
Répondre

Présentation

  • : Le blog de LN Verdier
  • : agir-pour-les-galgos c'est aussi un site http://www.galgos.fr consacré à la défense des lévriers d'Espagne et à la dénonce de la maltraitance qu'ils subissent de la part des galgueros. BASTA! >>> suppression de la chasse avec lévriers en Espagne et statut d'animal de compagnie aux Galgos !!! Contact : galgos-ethique-europe@orange.fr
  • Contact

Profil

  • LN Verdier

MESSAGE A TOUS LES LECTEURS

Attention, tous les articles de ce blog sont la propriété de Agir pour les galgos et de l'Association galgos-ethique-europe.

Les articles et informations peuvent être diffusés accompagnés du lien d'origine mais en aucun cas ils ne doivent être utilisés pour servir de support à une démarche ou une action si cette dernière n'est pas issue de l'initiative de l'auteur lui-même ou de l'Association à laquelle il appartient








Rechercher

Archives

le galgo, symbole d'impunité


Cliquer sur l'image pour avoir accés au contenu de la Charte

ADOPTER-UN-GALGO2.jpgCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les Galgos à l'adoption.

 

 



adopter-un-podenco-galgos-ethique-europeCliquer sur la bannière ci-dessus

pour voir les podencos à l'adoption.



Dites NON à l'Espagne cruelle

COMMENT ADHERER AU BOYCOT DE L'ESPAGNE



Blog déconseillé aux personnes sensibles et aux enfants

 

 

 

 

REPRODUCTION DE NOS ARTICLES
Bienvenue si vous souhaitez diffuser
un article, photo ou gif animé.  Nous
vous prions simplement d'indiquer le lien
complet de l'élément que vous reproduisez.
Si vous êtes l'auteur d'une photo et que
vous ne voyez pas votre lien indiqué ou que
vous souhaitez la voir retirer, merci de nous
contacter : webmestre@galgos.fr
Merci d'avance pour votre compréhension.

 



 

C'est toi galguero qui l'a tuéee .... comme autant d'autres 50.000 Gisela chaque année


 

 

 

 

546220_10151077798968481_821609717_a.jpg

 




ADHERER A AMNISTIA ANIMAL JAEN

 

 

logogalgoblog.jpg




peut aider un autre Galgo/Podenco à sortir d'Espagne


 

Manteaux---01.06.2010-012.jpg

Patrons pour fabriquer des manteaux pour les Galgos

 

 





 

  avatar-blog-1231354449-tmpphpwBHUPr.jpeg

Pression Ethique Anti Corrida Europe

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page